15/07/2010

Hier j'ai tenté une expérience !

Las des blogs qui passent leur temps à rabâcher des propos religieux ainsi que des blogueurs qui veulent convaincre leurs lecteurs que leur religion est meilleure que les autres, je me suis demandé si cette polémique que nous vivons quotidiennement sur cette plateforme de blogs, aussi stérile que religieuse, n'était pas finalement plus vendeuse que les blogs parlant de sujets d'actualité comme le mien. Après tout, la religion fait la pluie et le beau temps dans le monde entier depuis que l'humanité a appris à parler. Est-il possible qu'aujourd'hui encore, il faille parler de religion pour être écouté ?

J'ai donc décidé d'en avoir le cœur net. En postant un billet aussi stupide que polémique qui tentait de mettre en concurrence deux religions. Non, il est inutile d'aller chercher dans mes archives, ce billet est désormais hors ligne, car une pareille dose de lieux communs et d'à priori à propos d'une religion n'a rien à faire sur mon blog. Disons pour ceux qui ne l'avaient pas lu, que je l'avais intitulé du nom imbécile de "Les dix raisons qui rendent la religion chrétienne meilleure que la religion musulmane". Vous l'aurez vite compris, c'est une caricature grossière du blog de Sami Aldeeb. Mais à la différence de son blog, tous les arguments étaient énumérés sans la moindre démonstration. De la pure discussion de bistrot quoi.

D'ailleurs au début, j'avais l'intention de faire un billet inverse, vantant les mérites de l'Islam contre le Christianisme. Mais je me suis dit que pour que l'expérience ait un intérêt, il fallait qu'on me prenne au sérieux. Déjà là, j'étais certain que beaucoup me démasqueraient. Mais un billet vantant les valeurs de l'Islam sur mon blog aurait passé pour une vraie plaisanterie.

Au passage bravo à Antoineb qui a été le premier à me démasquer: "Quelle blague! Votre but est sans doute de choquer, c'est sans doute bien pour les vues de pages de votre blog?" Oui Antoine, c'était un peu le but de l'opération. Ou du moins je voulais voir si effectivement ce genre de billet purement polémique provoquait plus de clicks qu'un billet long et (parfois) ennuyeux. En tout cas, sur le site de la Tribune de Genève, on voit bien que l'écrasante majorité des intervenants ne s'intéresse qu'à des sujets qui la touche directement et très peu à des sujets politiques de premier ordre. En général, un article décrivant un cambriolage dans une villa de Jussy va recueillir des centaines de commentaires furieux mêlant à peu près tout et n'importe quoi. Par contre, un article concernant une guerre ou un génocide sur un autre continent ne sera pas ou peu commenté. Bref, ça ne vole pas haut.

A priori, je pense que les commentateurs sur la plateforme de blogs sont souvent de bon niveau. En tout cas bien meilleur que celui des commentateurs du site de la TdG. Mais est-ce dû aux sujets traités par les billets de blogueurs ou est-ce dû à la qualité propre des commentateurs? Et bien voici le premier résultat de mon expérience : alors que le billet était d'une stupidité crasse, je constate qu'il a tout de même réussi à lancer un débat d'idées plutôt intéressant chez plusieurs intervenants. Je félicite donc ceux-ci pour la qualité de leurs commentaires. Il y a bien sûr tout de même des exceptions, y compris des commentaires que j'ai dû supprimer car, ironiques ou non, ils véhiculaient une haine encore bien plus grande que celle que j'ai feinte !

Quant aux commentaires haineux à mon égard, je dois dire que je m'attendais à les lire et que je les ai sans doute bien mérités. Donc sachez que je vous pardonne ! Sauf peut-être à ceux qui pensaient m'insulter en me traitant de Juif… (Entre autres, celui qui m'a appelé Mr Kaddour se reconnaitra) Non pas que je me sois senti personnellement insulté. Oh non. Ce qui m'insulte c'est l'antisémitisme de vos propos. Vous êtes les preuves vivantes que le soi-disant "anti-sionisme" n'est rien d'autre que de l'antisémitisme qui n'ose pas dire son nom.

Le nombre de commentaires ensuite: 17 en 10 heures 30, entre 13:30, l'heure où j'ai envoyé le billet et minuit, l'heure à laquelle je l'ai mis hors ligne. Sachant que la moyenne des commentaires postés sous mes 10 précédents billets était de 11 commentaires, ça montre clairement que ce billet incitait largement au commentaire ! Bien sûr, certains de mes autres billets ont fait mieux, mais sur des durées bien plus longues. Et surtout, je participe généralement à la discussion qui suit mes billets. Alors que là, aucun de ces commentaires n'était de mon cru.

Finalement, le grand résultat. Ma moyenne quotidienne de connexions uniques depuis le début du mois de juillet était de 135 jusqu'au 13 avec deux pointes à 228 et 226 connexions. Et pour la journée d'hier, le nombre de connexions uniques s'est élevé à… 337 ! En nombre de pages consultées, c'est encore plus impressionnant. Il y en a eu 1832 pour la journée d'hier alors que ma moyenne du mois en cours est de 718 avec un maximum jusque-là à 1040. Ca n'est pas le record de mon blog, mais pour un mois d'été, c'est plutôt beaucoup. Voilà qui montre bien ce dont je me doutais: parler de religion, en faire de la polémique, ça intéresse plus de monde que les billets que je fais habituellement. La religion est toujours l'opium du peuple comme le disait Marx…

Enfin, j'aimerais encore m'excuser auprès de ceux que mon billet aura choqués. Il ne reflétait absolument pas mes pensées. Et merci à Linario pour ça: "Je crois qu'il n'est pas utile d'aller plus loin. Il me semblait que vous étiez plutôt ouvert, réfléchis et raisonnable. Voilà qui me démontre le contraire..." D'une certaine manière, ça m'est allé droit au cœur, et je suis désolé de vous avoir déçu. J'espère que ça n'était que temporaire.

02:56 Publié dans Culture | Tags : religion, polémique | Lien permanent | Commentaires (59)