25/06/2010

Bravo quand même à l'équipe de Suisse

1258896_large.jpgOn aurait bien aimé que vous poursuiviez plus loin. Mais ça n'arrivera pas. Encore une fois, la Suisse a l'une des meilleures défenses, si ce n'est la meilleure, mais manque de précision technique dans ses actions offensives, ce qui handicape fortement l'attaque. Mais l'important que c'est que vous avez fait le maximum avec vos moyens, vous avez su jouer sur vos qualités, mais malheureusement cela n'a pas suffi. La Suisse n'a pas à rougir de son élimination, car c'est bien les 2 meilleures équipes de ce groupe qui sont qualifiées. Le miracle ne se sera pas produit. La Suisse n'a pas marqué.

Mais je pense que la Suisse a encore progressé par rapport à la dernière coupe du Monde et bien entendu, elle a largement progressé par rapport à la dernière coupe d'Europe ! Encore un effort, un peu plus de technique et d'engagement, et la prochaine fois ça passera !

22:44 Publié dans Sports, Suisse | Tags : coupe du monde, nati | Lien permanent | Commentaires (3)

Interdisons la formule 1 et le football pour sauver des vies !

En rapprochant deux nouvelles, issues de deux journaux différents du groupe Edipresse, je découvre que le sport spectacle est un terrible danger pour la sécurité routière ! D'une part cet article du Matin, nous apprend que l'association RoadCross exige que Lewis Hamilton soit sévèrement sanctionné pour pratiquer l'excès de vitesse à outrance sur nos routes. D'abord j'aimerais bien savoir sur quelle base ils souhaitent qu'il soit sanctionné. Les déclarations de sa femme ne constituent pas des preuves. Et à quelle vitesse roule-t-il ? Seul un radar peut le déterminer. Alors à moins qu'il se fasse prendre, je ne vois pas comment il pourrait être sanctionné. RoadCross pratique bien la déclaration à sensation, mais se fiche complètement de l'application pratique. Leur intérêt ne serait-il pas simplement de se faire connaître ? (ce qui marche bien: je n'avais jamais entendu parler d'eux avant aujourd'hui...)

Lewis_Hamilton_has_p_82959t.jpgEnsuite, je pense qu'on devrait arrêter de faire comme si tous les conducteurs se valaient. Il est évident qu'un Lewis Hamilton a des capacités de conducteur bien supérieures à celles de n'importe quel autre conducteur sur la route ! Et prendre son mini-accident comme exemple pour essayer de prouver le contraire, c'est complètement idiot. Personne n'est à l'abri d'une inattention. D'autant plus que cet accident n'avait rien à voir avec la vitesse. Il n'a provoqué que des dégâts matériels et s'il n'avait pas été une célébrité, il n'aurait même pas eu droit à la rubrique des faits divers.

Et puis la vitesse est une question de capacités personnelles. Pour ma part, j'ai beaucoup moins peur d'un Lewis Hamilton roulant sur nos routes à 200, que d'un petit vieux qui y roule à 100 ! D'ailleurs, il faut tordre le cou à une idée préconçue: la vitesse n'est pas un facteur d'accident! Ce qui l'est c'est une vitesse inadaptée aux circonstances, à ses capacités personnelles et aux capacités de son véhicule. Sur une autoroute rectiligne où on serait tout seul, 300 peut très bien être une vitesse adaptée aux circonstances. A condition bien sûr d'avoir personnellement les capacités pour rouler à cette vitesse et de disposer d'un véhicule capable de rouler à cette vitesse tout en restant maîtrisable. Par contre, dans un très fort trafic, 100 à l'heure peut très bien être une vitesse inadaptée et dangereuse. Ceci n'empêche bien sûr pas de respecter les limitations, qui sont les mêmes pour tout le monde, car il serait difficile de mettre en place une loi où la vitesse maximale serait fonction des capacités ou des circonstances ! Et il est évident que même Lewis Hamilton doit respecter les lois comme tout le monde. Si un jour il se fait prendre et retirer le permis, il l'aura bien mérité. Mais essayer de faire de son cas un enjeu majeur de sécurité, voilà qui est totalement idiot.

Mais il y a des bien-pensants qui arrivent à faire encore mieux que RoadCross. Jacques Neirynck, conseiller national PDC vaudois, remet même l'existence des courses automobiles en question. Selon lui, elles incitent à la vitesse et donnent à leurs participants l'impression qu'ils sont au-dessus des lois. Voilà donc à quoi mène l'attitude bien-pensante d'aujourd'hui. Interdisons les courses automobiles pour sauver des vies ! C'est un peu comme si on disait qu'on doit interdire le saut à la perche, parce que ça incite les gens à se jeter par la fenêtre ! Ou qu'on doit interdire les jeux vidéo parce qu'ils incitent des jeunes à perpétrer des massacres. (mais oui, on va bientôt en arriver là...)

Et puis, il y a cet autre article issu de la Tribune de Genève. On y apprend que la route devient très dangereuse après un match de football. Certaines personnes ont pris la peine de mesurer l'augmentation du nombre d'accidents après ces matches pour constater que les accidents sont 40% plus nombreux après un match de la Suisse ! Et la solution ? On n'en donne pas. Mais moi je l'ai la solution: supprimons les matches de football ! Vous imaginez le nombre de victimes évitées avec une mesure aussi simple ? Sans parler des hooligans. Quel meilleur moyen de régler le problème que de supprimer leur principal éxutoire ? A la place des matches de football, je pense que les supporters devraient pratiquer eux-mêmes une activité sportive régulière et éviter l'alcool et le tabac. Pourquoi ne pas abandonner la voiture pour le vélo ? En outre, se nourrir uniquement de salade et de tofu ne serait pas une mauvaise idée. Rendons même tout ça obligatoire pour le bien de tous...

Bref, prions les dieux de l'olympe pour qu'ils nous sauvent des méfaits de la bien-pensance...

18/01/2010

Réformez la coupe de l'America !

Après de nombreux déboires, la 33ème coupe de l'America devrait commencer le 8 février à Valence avec près de  7 mois de retard sur le calendrier initial. Une coupe de l'America tronquée, toutefois. Une coupe de l'America qui se disputera entre multicoques, aberration parmi les aberrations. Une coupe de l'America qui se disputera entre un defender auquel la justice américaine a imposé une multitude de restrictions plus folles les unes que les autres et un challenger, qui n'a même pas eu à gagner son titre de challenger officiel en mer, mais l'a fait à la grace de la complaisance des tribunaux de son pays.

Car finalement, le plus grand scandale de cette édition de la coupe de l'America, cela reste l'absence de tous les autres challengers, qui sont ainsi privés de compétition à cause d'une décision judiciaire aberrante. Ils n'auront ainsi pas la possibilité de défendre leurs chances sur la mer, alors que la plupart d'entre eux avaient probablement déjà consenti des investissements notoires dans la préparation de leurs défis. Et ça n'est d'ailleurs même pas le challenger le plus sérieux qui aura la chance d'affronter le defender, puisqu'on se rappelle de quelle façon lamentable Oracle avait échoué en demi-finale de la coupe Louis Vuitton 2007 face au défi italien Luna Rossa. Sur cette base, il est difficile de concevoir que BMW Oracle obtienne son ticket pour cette 33ème édition et cela sans gagner ce ticket en mer mais en bénéficiant de la suspecte bienveillance des tribunaux de son pays.

Oracle aura poussé l'absurdité jusqu'au bout. De recours en recours, le défi américain aura gagné de nombreux avantages devant les tribunaux jusqu'au plus stupide d'entre eux: le fait de courir à Valence en plein hiver! Et ils ne s'arrêterons pas là puisqu'ils ont déposé un recours contre les voiles d'Alinghi, prétendues américaines. Mais Ernesto Bertarelli a annoncé que ce recours n'ayant pas d'effet suspensif, la compétition aurait bien lieu à la date prévue. Ensuite, en cas de victoire d'Alinghi, quelle alternative restera-t-il aux juges new-yorkais ? Annuler le résultat et demander que la course soit recourue ? Ou déclarer Oracle vainqueur ? J'espère que dans ce cas, Oracle gardera un tout petit reste de décence et refusera le trophée...

D'ailleurs quoi qu'il arrive, Oracle ne pourra pas gagner avec dignité. C'est une certitude. Car après toutes les tracasseries qu'ils ont fait subir au petit monde de la coupe de l'America, s'ils devaient ramener le trophée de l'autre côté de l'Atlantique, il n'y aurait personne pour les acclamer. Par contre, une victoire d'Alinghi serait saluée comme un exploit sportif sans précédent. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Un triomphe sans gloire, voilà tout ce que Oracle pourrait gagner.

Et l'avenir ? Je pense que quelque soit le résultat de cette 33ème édition, il faut que les principaux acteurs de la coupe de l'America, tous les teams prétendant participer à la prochaine édition, se réunissent autour d'une table pour décider de l'avenir de cette compétition. Une pareille gabegie ne doit plus être possible. Il faut donc réformer cette compétition. L'organisation ne doit plus être du ressort du seul defender. De même, l'arbitrage ne doit plus être du ressort d'un tribunal national mais doit être confié à une instance supra-nationale. Et si possible sportive. Ainsi, comme ça se fait dans presque tous les sports, il doit exister une organisation représentant tous les acteurs sportifs, chargée d'édicter les réglements et de les faire respecter. Le Deed of Gift est certes ancien et il peut être compliqué de briser la tradition. Mais à notre époque, les règlements de cette compétition sont totalement obsolètes, surtout en regard des énormes investissements que l'épreuve requiert. Une profonde réforme est donc nécessaire.

 

alinghisailing_09_cb03463.jpg

23/11/2009

Il faut suspendre Thierry Henry pour la phase finale de la Coupe du Monde !

Avant tout, je dois dire que je suis Français aussi bien que Suisse et qu'il m'est souvent arrivé d'être supporter des Bleus, plus souvent même que des Rouges à croix blanche, lors des différentes phases finales de Coupe du Monde ou de Coupe d'Europe. Chaque fois qu'une équipe à réussi à m'entousiasmer par son jeu, je me suis rangé corps et âme derrière eux. C'était particulièrement vrai de la grande équipe de Platini, de Giresse, de Tigana et autres Fernandez. Même s'ils n'ont gagné qu'une Coupe d'Europe et n'ont jamais disputé de finale en Coupe du Monde, c'était à mon avis une sorte d'âge d'or pour le football français.

Mais je me suis aussi passionné pour l'équipe de France quand un nouveau meneur, Zidanne, s'est profilé pour mener cette équipe dans les hauteurs. Le football que pratiquait cette équipe était moins flamboyant, mais bien plus réaliste, ce qui finalement compte plus en football. En 1998, lorsque Didier Deschamps a soulevé la Coupe du Monde très haut au-dessus de sa tête, j'étais debout devant mon poste de télévision, levant les bras au ciel pour accompagner son geste. Pareil lors de la victoire en Coupe d'Europe 2 ans plus tard. Et lorsqu'il y a quatre ans, le retour d'un Zizou rassembleur m'a permis de m'entousiasmer à nouveau pour cette équipe, j'étais à nouveau présent, sûr de la victoire finale. Victoire que seule l'équipe d'Italie est parvenue à contester.

Mais aujourd'hui, je ne défends plus ces bleus. Plus depuis que leur capitaine s'est permis de voler la victoire d'un geste de la main clairement volontaire. J'aurais de loin préféré une défaite à la régulière qu'une victoire volée qui laisse planer le doute sur l'issue normale de la partie. Donc je ne serai pas avec ces Bleus. Pas si Thierry Henry devait en faire partie. La solution la plus équitable aurait été de rejouer la partie, même lui l'a avoué. Mais puisqu'il parait que c'est impossible, la FIFA doit prendre la seule décision correcte qui lui reste entre les mains et priver le capitaine des Bleus de phase finale. C'est le seul moyen de restaurer un peu de justice dans le football.

On dira peut-être que c'est une sanction trop sévère. Mais après tout, n'a-t-il pas privé toute une nation de phase finale ? Sous cet angle la sanction n'est-elle pas plus proportionnée ?

06/09/2009

Au moins en sport, ça va...

C'est vrai, la Suisse est déshonorée. C'est vrai, un petit tyran méditerrannéen nous mène la vie dure. C'est vrai nous désespérons de voir rentrer prochainement les otages. Mais bon, est-ce que la Lybie a un grand champion de Tennis qui bat tous les records ? Est-ce qu'elle a un champion cycliste capable de gagner des étapes de grands tours ? Et est-ce que son équipe de foot est bien placée pour aller en Afrique du Sud l'année prochaine ? Est-ce qu'un bateau lybien va pour la seconde fois défendre la coupe de l'America ?

La réponse à ces quatre questions est NON !

Car ce sont bien des Suisses qui réalisent des prouesses sportives en ce moment ! Alors merci messieurs de nous rendre notre fierté et de nous mettre du baume au coeur durant ces temps difficiles !

Alors disons bonne chance à la Nati ! Bravo pour le match de ce soir superbement gagné contre une équipe de Grèce qui en a déjà piégé plus d'un. Et on sera tous derrière vous jusqu'à l'Afrique du Sud !

Bravo à Roger pour cette victoire contre Lleyton Hewitt et bonne chance pour cet US Open ! Un troisième titre en Grand Chelem cette année serait vraiment fabuleux. Et pourquoi pas, un quatrième d'affilée avec l'Australie cette hiver ? En tout cas nous croyons tous en toi pour réaliser un tel exploit qui serait une nouvelle grande première dans l'histoire du tennis pour toi !

Bravo à Fabian Cancellara qui remporte une nouvelle victoire en contre la montre au tour d'Espagne, après un tour de France très réussi !

Et finalement, bonne chance à Alinghi qui va défendre le plus vieux trophée du monde pour la deuxième fois consécutive en février prochain ! Certes, nous en avons tous assez que la coupe de l'America se déroule dans les tribunaux. Mais après tout, ça prouve à quel point vos adversaires ont peur de vous ? Et lorsque le sport reprendra ses droits, je suis certain que votre superbe bateau donnera raison à leurs pires cauchemars !

Et surtout...

Hopp Schwiiz !!!

images.jpeg

 

17/08/2009

Usain Bolt l'extra-terrestre

Je me souviens du 100m des Jeux Olympiques de Séoul en 1988, où Ben Johnson avait pulvérisé le record du monde en 9.79 devant Carl Lewis, avant de se faire retirer la victoire suite aux contrôles anti-dopage. A l'époque on disait qu'une telle performance n'était pas humaine. Que sans dopage, on n'arriverait jamais à égaler ce genre de performance. Je me souviens même avoir vu un spécialiste de la médecine sportive venir faire une démonstration au journal télévisé. Cela semblait bien être la fin d'une époque. Désormais, les champions allaient être mieux surveillés et les performances allaient redevenir plus humaines.

Mais c'était sans compter sur l'extra-terrestre Usain Bolt. Son secret ? Il n'est pas humain. C'est comme ça qu'il arrive à faire ce qu'il fait. Il n'y a pas d'autre explication...

Allez moi je ne m'en lasse pas :

07:12 Publié dans Sports | Tags : 100m, berlin, usain bolt | Lien permanent | Commentaires (2)

24/05/2009

Et si on n'avait jamais construit le Stade de Genève ?

Cela serait bien tombé en tout cas. Un stade des Charmilles rénové aurait entièrement fait l'affaire puisque Servette a connu les déboires que l'on sait peu après la construction du nouveau stade. Et pourtant... rien ne le laissait présager. Genève sans une équipe de pointe, impensable ! Et puis, il y avait l'Euro qui approchait. La Suisse avait besoin de 4 stades de niveau international. Et qu'une ville telle que Genève ne fasse pas partie des 4 villes choisies, ça paraissait inimaginable !

Bref, nous avons décidé, tous ensemble, ou en tout cas la majorité des votants du canton, d'offrir à notre ville et à sa principale équipe un stade flambant neuf, de valeur internationale. Et s'il est arrivé ce qui est arrivé au Servette par la suite, on peut juste dire merci à M. Roger ! Désormais, le stade est en déficit chronique et nos élus, qui se souviennent qu'ils vont devoir rendre des comptes à la population à la fin de l'année, rechignent de plus en plus à éponger ce déficit...

Mais peut-on laisser tomber le stade ? Quelle alternative avons-nous ? Personnellement, je ne vois pas trop. Il y a sans doute des moyens d'organiser d'autres manifestations, des spectacles, voire des matches internationaux. Mais tout cela ne remplacera jamais une équipe de pointe qui attire du monde chaque semaine au stade.

Bref, si on veut que ce stade devienne rentable, il n'y a qu'une seule chose à faire : avoir une équipe dans l'élite de ce pays ! Ca peut être Servette ou pourquoi pas une autre équipe, (Carouge est tout près, la Servette est plus loin...) mais il nous faut une équipe en Super League, voir en coupe d'Europe, et rapidement ! Donc au lieu de mettre les pieds contre le mur concernant le renouvellement du crédit, les parlementaires ne devraient-ils pas plutôt chercher un moyen de remettre une équipe sur les rails ? Je suis sûr qu'avec de la volonté, Genève pourrait se doter à nouveau d'une équipe capable d'entousiasmer plus que quelques fidèles.