02/07/2018

Le MH370 volé ?

Je précise tout d'abord qu'il n'est pas facile de parler d'un tel sujet. Mes pensées vont bien sûr en priorité aux victimes innocentes qui ont sans doute été lâchement assassinées et à leurs familles. Mais je pense que le respect des victimes implique aussi qu'on cherche à faire la lumière sur les circonstances qui ont provoqué leur assassinat. Que dirait-on si, sous prétexte de respect des victimes, on ne faisait jamais d'enquête policière pour connaître les coupables ?

Quand j’ai, pour la première fois, entendu parler des circonstances de la disparition du vol de la Malaysian Airlines MH370, j’ai tout de suite réagi en disant que cet appareil n’a pas été détourné, mais volé. La différence essentielle avec un détournement, c’est qu’on ne cherche pas à obtenir quelque chose en échange de la restitution de l’avion et de la vie de ses passagers, mais qu’on veut s’approprier l’avion lui-même. Le meilleur exemple de vol d’avions, c’est le 11 septembre. Dans ce cas, 4 avions ont été dérobés, avec pour but final de les utiliser comme armes contre des bâtiments. La similitude des circonstances avec le 11 septembre est d’ailleurs assez troublante : après avoir envoyé un dernier ‘Good bye’ aux contrôleurs aériens malaysiens, le commandant de bord aurait sciemment éteint le transpondeur et fait faire un 180 à son appareil pour se rediriger vers les côtes malaysiennes. C’est exactement le même comportement qu’on a pu enregistrer en suivant les trajectoires de vol des avions du 11 septembre.avion.jpg

La suite de l’histoire officielle ne tient par contre pas la route si on considère l’avion comme volé. L’avion aurait continué sa route un moment puis aurait bifurqué vers le sud pour s’abimer quelque part dans l’Océan Indien, après avoir consommé tout son carburant. Le problème c’est que si on vole un avion, c’est forcément pour l’utiliser ensuite. Pas question de le laisser tomber au milieu de l’Océan, là où personne ne peut le voir tomber. Et s’il s’était agi d’un suicide du pilote comparable à celui d’Andreas Lubitz de Germanwings comme le laisse entendre l’histoire officielle de ce drame, pourquoi prendre autant de précautions pour faire disparaître l’avion auparavant ? Il suffit de faire cabrer l’appareil et de plonger dans l’Océan là où on se trouve. Non, tout cela n’a aucun sens.

En revanche la théorie de la subtilisation de l’appareil a pour elle d’expliquer non seulement ce comportement autrement absurde, mais aussi le fait que les débris de l’avion n’aient jamais été retrouvés. Tout simplement, il n’y a jamais eu de débris. A part bien sûr les quelques pièces retrouvées à la Réunion ou sur les côtes africaines, dont je reparlerai. En théorie, l’Océan aurait dû être rempli de débris flottants trahissant plus ou moins la position de l’épave. Même le Rio-Paris d’Air France a pu être retrouvé au fond de l’Atlantique grâce aux débris flottants. Si on n’a jamais rien retrouvé dans le cas du MH370, c’était sans doute qu’il n’y avait rien à retrouver.

trajectoire.jpgD'ailleurs certains témoignages recueillis auprès d'habitants des Maldives font état d'un très gros avion volant à basse altitude en direction de l'île de Diego Garcia. Outre le fait que cette île abrite une base britannico-américaine, elle est également très loin de la zone de recherche où le MH370 est censé s'être abîmé. De plus, cette trajectoire est beaucoup plus proche de celle prise originellement par l'avion après l'arrêt de son transpondeur. La logique devrait donc privilégier cette position de l'appareil. Il est curieux que les recherches ne se soient jamais attachées à cette zone, en se basant uniquement sur des données Inmarsat très imprécises et en occultant effrontément plusieurs témoignages visuels.

Maintenant, si j’ai tout de suite été convaincu que le MH370 ne s’était pas écrasé, mais avait été volé, il est clair que le vol de cet avion appelle plusieurs questions dérangeantes. En voici quelques-unes :

  • Où l’avion a-t-il atterri ? (car l’absence de crash implique évidemment que l’avion a dû finir par atterrir)
  • Qui a volé l’avion ?
  • Pourquoi les voleurs ont-ils volé l’avion ?
  • Comment l’avion a-t-il été volé ?
  • Que sont devenus l’équipage et les passagers ?

A la dernière question, je pouvais déjà répondre à l’époque. Quand on détourne un avion, on cherche à obtenir quelque chose en échange de l’avion bien sûr, mais surtout de la vie de ses passagers. Les garder en vie est donc primordial. Quand on vole un avion en revanche, les passagers ne sont qu’un paramètre du plan. Ils sont là mais sont plus gênants qu’utiles. Ils sont témoins et doivent donc disparaître. Malheureusement, la réponse était donc qu’ils étaient probablement morts depuis le début.

A l’avant-dernière question j’avais en guise de réponse une piste possible : comme beaucoup d’avions volant aujourd’hui, le Boeing 777 a été conçu pour être ‘Fly by wires’ autrement dit, l’avion est entièrement commandé par ordinateurs, l’équipage se contentant de programmer, contrôler et superviser le fonctionnement de ces ordinateurs. De plus, à notre époque, de nombreux drones ont été conçus par bon nombre de puissances militaires. Boeing est d’ailleurs constructeur de drones et maîtrise bien cette technologie.

On a également beaucoup parlé de la présence à bord de 4 des 5 propriétaires d’une arme supposée permettre de prendre le contrôle à distance d’un avion, faisant du 5ème propriétaire le bénéficiaire unique. Sachant que les 4 premiers étaient chinois et que le dernier est une société américaine, il y a de quoi penser que c’est suspect. De là à penser qu’on a profité du vol de l’avion pour se débarrasser des propriétaires chinois du brevet, il n’y a qu’un pas…

Mais au fond, je ne suis pas certain que la technologie ait été nécessaire pour dérober cet avion. Après tout, seule la complicité du pilote était nécessaire. Et c’est souvent la solution la plus simple qui est la bonne. Pourquoi mettre en place une logistique très complexe quand il suffit d’un seul complice pour faire le travail ?

Finalement, je dois bien dire que je n’avais aucune réponse à donner aux 3 premières questions, à savoir, qui et pourquoi a volé l’avion et où a-t-il atterri. La seule chose que je pouvais dire, c’était que si on vole un avion, c’est pour l’utiliser ensuite. Il suffisait alors d’être attentif à l’actualité dans les mois qui suivraient pour en savoir plus.

Lire la suite

12:30 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (74)

Commentaires

Quand il y a autant de questions sans la queue d`une réponse, autant passer a autre chose ou alors on fait du Blake & Mortimer. C`est comme les chemtrails, le rayon de la mort de Tesla ou les abductions extraterrestres.

Écrit par : Jean Jarogh | 02/07/2018

Vous n'avez pas lu les deux derniers mots du blog...

Si j'ai choisi à l'époque de ne pas en parler c'est que justement on manquait d'éléments.

Écrit par : Kad | 02/07/2018

Kad, bonsoir...
Arrivez vous à extraire dés informations concrètes dans l'amalgame de plus en plus saturé de ces échanges ? Ou peut être, à contrario, tirez vous des conclusions -et confirmations!- à partir des dérives ? ...

Écrit par : journet | 05/07/2018

Kad, bonsoir...
Arrivez vous à extraire dés informations concrètes dans l'amalgame de plus en plus saturé de ces échanges ? Ou peut être, à contrario, tirez vous des conclusions -et confirmations!- à partir des dérives ? ...

Écrit par : journet | 05/07/2018

Kad, deux mots: absolument formidable!

J'adore les gens qui essayent de connecter les points, de faire des liens, c'est une preuve d'intelligence.

PS: j'imagine déjà la suite.

jj: surtout ne JAMAIS se poser de questions, c'est plus confortable pour les pauvres en esprit.

Écrit par : Daniel | 02/07/2018

Question: pourquoi la Malaisie? Qu'est-ce que la Malaisie a bien pu faire pour s'attirer pareilles foudres?

Une piste, Kad? Ou vous le savez déjà, j'en suis presque persuadé.

Écrit par : Daniel | 02/07/2018

Tous les chefs d'états savent exactement ce qu'il s'est passé avec ce vol !

Il y avait une vingtaine de spécialiste en informatique de sécurité à bord de ce vol, comme par hasard depuis cette disparition l'Iran des mollahs annonce qu'elle va s'en prendre à plusieurs pays par le biais d'attaques, ce qui fut le cas sans réelles conséquences, également l'Iran avait essuyé des humiliations suite à la dévastatrice attaque de Stuxnet sur ses centrifugeuses et autres installations destinées à l'enrichissement d'uranium à des fins militaires !

L'Iran est le principal fournisseur en pétrole de la Malaisie etc...

Le lendemain d'une rencontre entre le ministre français des affaires étrangères (étranges), la France déclare avoir trouvé des éléments du fuselage de l'avion sur une des ses île dans le pacifique, en fait, les moules collées sur les ailerons provenaient de la côte du détroit du golf persique, à plus de 12'000 kilomètre, l'institut allemand spécialisé dans les mollusques bivalves refusait de livrer ses expertises, on se demande pourquoi !

C'est pas compliqué, le vol MH370 a été détourné par un commando iranien et les passagers et membres d'équipages sont toujours retenus en Iran, ne cherchez pas ailleurs, car rien n'est cohérent dans la multitude de mensonges niant l'évidence de cette sombre affaire !

Écrit par : Corto | 02/07/2018

Corto le menteur pathologique et paranoïaque a encore frappé. Il ment comme il respire.

La Malaisie est exportatrice nette de pétrole.
https://www.connaissancedesenergies.org/situation-energetique-de-la-malaisie-170503

Écrit par : Daniel | 02/07/2018

La Malaisie n'est pas confondre avec le Brunei qui est indépendant, la Malaisie produit, cependant elle importe depuis 2010 !

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Malaisie#/media/File:Oil_Balance_Malaysia.svg

Mais Daniel est un imbécile !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Petit problème Corto: vous dites que l'avion a été volé par les Iraniens et que les passagers se trouvent toujours en Iran, mais que des morceaux de l'avion avec des moules du Golfe Persique ont été retrouvées. Mais selon vous l'avion n'a pas été détruit donc. Comment des pièces de l'avion ont pu se trouver dans le Golfe Persique ?

Autre chose: je doute que l'avion avait suffisamment de carburant pour aller jusqu'en Iran. La distance pour aller jusqu'à Pékin est d'environ 4300 km. Normalement les compagnies n'ont pas l'habitude de mettre beaucoup plus de carburant que nécessaire, d'autant que si l'avion est trop plein, il faut vider du carburant avant l'atterrissage pour ne pas être trop lourd. Or la distance pour aller jusqu'en Iran est plus longue de près de 2000 km. D'ailleurs la zone de recherche, près de l'Australie, a été déterminée en fonction de la quantité de carburant restante et elle est beaucoup plus proche de la Malaisie que l'Iran.

Donc Diego Garcia était atteignable avec le carburant disponible, mais pas l'Iran.

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Il est évident que le MH-370 ne s'est pas abîmé où il a cessé d'émettre des signaux depuis ses bornes de géolocalisation ADS-B et son système de transmissions téléphoniques GSM, sans parler des repères radars terrestres.

Le Boeing 777 est certainement l'avion le mieux équipé en matière de liaisons satellites, maintenant pourquoi le MH-370 a cessé d'émettre des signaux dans une période de 20 minutes, cela alors qu'il survolait une zone d'eau peu profonde entre les cotes malaisiennes et vietnamiennes ?

Le MH370 n'a pas disparu dans la zone où ses systèmes de communications ont cessés d'émettre, cela implique qu'une interaction humaine est intervenue afin de neutraliser tous les systèmes, qui je le rappelle sont indépendants et possèdent leurs propres systèmes d'alimentations électriques avec accus.

Ce que ne disent pas médias officiels, c'est que les 2 bornes ADS-B équipant le 777 du MH370 n'ont pas cessés d'émettre au même moment, il y a eu quelques minutes entre les coupures des 2 transmetteurs, cela implique qu'un technicien a manuellement déconnecté les 2 bornes. plus tard, c'est le système GSM qui a été déconnecté, pour finir avec les systèmes de liaisons radars et hertziennes qui ont également été déconnectés 10 minutes plus tard.

Ensuite, ce que la Malaisie a refusé de communiqué, c'est qu'un de ses radars militaire a détecté le vol MH370 depuis une de ses stations radars dans le nord de la Malaisie, il a fallu attendre 3 semaines avant que l'information soit communiquée.

Cela veut dire, que le MH370 ne peut pas s'être abîmé dans la mer du Vietnam et si la Malaisie avait indiqué qu'elle avait pu suivre la route avec ses radars militaires, cela aurait évité des premières recherches qui ont durées 3 semaines !!

Ensuite, la version officielle insistait lourdement que le MH370 se serait dirigé dans le sud Pacifique, alors que depuis sa disparition "radar" et satellite, il ne s'est pas orienté vers le sud mais vers une route allant vers le nord, puisque le radar militaire malaisien se trouvait à l'extrême nord de la Malaisie !

En fait, le MH370 avait prit une route non-couverte par les radars de l'aviation civile, cela certainement afin d'échapper un maximum au repérages radars et dans le but de ne pas être vu !

Ensuite, le vol MH370 n'avait plus qu'a prendre une route qui évite le Sri-Lanka afin de continuer d'éviter les radars civils, il n'y a pas d'autre explication qui justifie que le MH370 ait été identifié par un radar militaire malaisien de l'extrême nord de la Malaisie !

Les familles des victimes avaient été très choquées par les mensonges et le fait que le gouvernement malaisien ait caché que le MH370 était passé par le nord de la Malaisie alors qu'ils continuaient de laisser penser que l'avion s'était abîmé en mer du Vietnam !

Ensuite le fait que des employés (20) d'une société spécialisée (Freescale) dans la sécurité informatique militaire et de l’armement électronique high tech qui se rendaient à bord du MH370 à un meeting en Chine. Freescale Semiconductor est une firme basée à Austin Texas. Elle dispose d'une équipe de spécialistes dédiée à l'appui aux forces de défense, l'avionique, les bandes radar HF par L et S, le guidage des missiles, la guerre électronique et l'identification, ami ou ennemi (IFF).

C'était pendant que l'Iran ne savait pas comment sortir de la contamination de virus qui affectaient ses installations militaires et d'enrichissement d'uranium. Le virus "Stuxnet" avait mis hors d'usage plus de 12'000 centrifugeuses équipées d'électronique allemande (Siemens).

Par la suite, plusieurs mensonges gouvernementaux, notamment français au lendemain d'une visite du ministre français des affaires étrangères à Téhéran qui annonçaient qu'un débris du Boeing 777 aurait été retrouvée sur l'île de la Réunion, cependant plusieurs détails sont très inquiétant, premièrement sans l'aval du gouvernement français, des photos des débris ont été diffusées sur le net, l'auteur est toujours en prison au secret. Les photos prouvent premièrement que le débris d'un aileron n'est pas un composant du Boeing 777 contrairement aux allégations des "spécialistes" de l'aviation française, et cerise sur le gâteau, les moules qui se sont développées sur l'objet ont été envoyée à l'unique laboratoire européen capable d'identifier l'origine de ces mollusques, après 3 mois d'attente, aucune réponse et l'un des biologistes de l'université d’Heidelberg a été également mis à l'ombre par les services allemands !

Plus aucun article faisant référence sur le net concernant ce qui avait tenu la presse en alerte concernant ces mollusques qui proviendraient du golf persique !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Kad, concernant la distance, le MH370 est Boeing 777 capable de parcourir plus de 14'000 km !

Les avions de la Malaysia Airlines embarquent assez de carburant lors de leurs vols vers la Chine pour faire un allez-retour !

Disons, qu'ils embarquent un maximum de carburant, vu le prix du kérosène dans les aéroports chinois !

De plus, ce détournement a été organisé par des états, dès-lors, beaucoup de choses sont possibles, n'oublions pas qu'à cette époque, obama ne savait plus quoi faire pour soutenir le régime des mollahs !!!!

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Maintenant, à moi de vous poser une question ?


Qu'est-il advenu du fameux aileron "découvert" au lendemain ou surlendemain de la visite du ministre français à Téhéran ?

S'agissait-il réellement d'un composant original de chez Boeing, pourquoi la France a refusé de l'envoyé chez Boeing pour expertise et pourquoi Boeing n'a jamais reparlé de cette omission grave commise par la France ?

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Vous vous doutez bien que je ne sais absolument pas où se trouve l'aileron aujourd'hui et je ne sais pas plus que vous s'il s'agit bien d'une pièce de 777. La version officielle indique que les numéros de série correspondent. Mais de toute manière, rien n'empêche qu'il s'agisse bien d'une pièce du MH370, quelque soit la théorie qu'on privilégie, donc ça ne prouve rien.

Quant aux moules, elles ont pu être collées suite à l'immersion longue durée de la pièce dans un bassin en contenant. La provenance des moules n'est ainsi pas une preuve, l'erreur a pu provenir de ceux qui ont préparé la pièce avant sa dépose sur cette plage. Ils ont choisi une race de l'Océan Indien sans savoir qu'elles ne pouvaient pas provenir de cette région.

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Psssst ...

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/malaisie-le-parti-au-pouvoir-depuis-plus-de-50-ans-reconduit_1246724.html

Corto, arrête de broder.

Écrit par : Chuck Jones | 03/07/2018

Bonjour,
Depuis 2014 c'est la première synthèse sensée et crédible que je lis... Comme vous j'ai, préalablement, une pensée pour ces 239 personnes décédées. Dès les premières semaines, j'ai rattaché cet évènement à la politique internationale et aux conflits en cours. Vision du 11 septembre et de sa relation médiatique crédule suivie d'une justification pour déclencher une intervention militaire lourde. Vos quatre questions fournissent en elles mêmes les réponses: une décision, quelque part, au dernier instant, a modifié le plan initial et l'avion a été dirigé depuis le sol (il était bien entendu déjà sous contrôle et en montée) vers une piste discrète pour destruction intégrale....Il est intéressant de constater que Boeing (à la pointe du progrès informatique)est victime de toutes les affaires militaro/criminelles de ces dernières années...

Écrit par : jean louis journet | 03/07/2018

"La Malaisie n'est pas confondre avec le Brunei qui est indépendant, la Malaisie produit, cependant elle importe depuis 2010 !" (Corto)


Ce que Corto veut dire, c'est que le pétrole du Brunei appartient aux intérêts coloniaux privés des deux reines du capital reptilien ...

https://i.ytimg.com/vi/rUsY4e3lr9E/hqdefault.jpg
https://i.ytimg.com/vi/noTaC7OP-a8/hqdefault.jpg

https://en.wikipedia.org/wiki/Royal_Dutch_Shell
https://fr.wikipedia.org/wiki/Shell_(entreprise)

... ce qui empêche Corto, avec raison, de considérer le pétrole du Brunei comme Malaysien.

Petit détail: les acheteurs du pétrole bruneisien sont le Japon ($1.59B), la Corée, la Thailand ($569M), et l'Inde, qui paie donc tous la taxe aux deux reines reptiliennes.

Cependant, le Brunei avait pour projet de financer avec les maigres revenus du pétrole que leur laisse la banque suceuse Royal Dutch, la marque "Halal", sur le modèle de la marque "Kashher", pour profiter de ce label de qualité reconnu dans le marché intéreur Malaysien.

Pour que les pétroles Bruneisien (administrativement malaisien) et Indonésien (population ? hmmmmm ?) profite d'abord aux ... musulmans, et pour que la taxe du pétrole profite ... aux couronnes ... musulmanes.

Bref ... c'est le grand combat entre le commonwealth protestant, et le commonwealth musulman.

Écrit par : Chuck Jones | 03/07/2018

"C'était pendant que l'Iran ne savait pas comment sortir de la contamination de virus qui affectaient ses installations militaires et d'enrichissement d'uranium. Le virus "Stuxnet" avait mis hors d'usage plus de 12'000 centrifugeuses équipées d'électronique allemande (Siemens)."


Problème de mémoire Corto ? Ca devient un vice.

C'était en 2014, et le détail du virus a été publié en 2011.

Écrit par : Chuck Jones | 03/07/2018

Corto, bonjour, les iraniens ont le dos large...et les accuser me rappelle d'autres accusations à l'endroit de Sadam Hussein et de Ben Laden dont aujourd'hui tout le monde sait d'où vient la désinformation ! Ce qui laisse entrevoir aux candides qui a fait quoi ! Non, la manipulation n'est pas le fait des iraniens. Notre poignée de pays appelés "Communauté internationale" ou "occident" est largement plus douée (du moins le croit elle) que les iraniens pour monter ce type d'opération ! Ca a fonctionné le 11 septembre, pourquoi pas le 8 mars 2014 ? Mais un décideur plus intelligent a compris le risque. On ne réitère jamais deux fois le même coup tordu ! la crédibilité n'est plus là...

Écrit par : journet | 03/07/2018

Chuck, on finit parfois par être plus ou moins d'accord !

Mais pour revenir à nos moutons halal ou kosher, le vol MH370 est effectivement lié à un problème existant entre les islams et les islams, les islams arabiques et les islams "asiatiques" !


@jean louis journet, il est évident que les iraniens ne sont pas des manches en matière de désinformation, c'est même comme pour d'autres, leur sport favori et ils ont de quoi faire dans leur aquarium de pays "isolés" du point de vue web et médias-sociaux, que si ils ont détournés ce Boeing, je ne peux bien sûr pas affirmer que ce sont eux à 100%, mais trop d'indices concordent et je ne vois pas qui d'autre aurait pu prendre une route inverse pour mettre la main sur 20 spécialistes informatiques militaires dans la confiote dans laquelle l'Iran se trouvait avec Stuxnet ainsi que d'autres grands crux de la cuisine binaire ?

Ce qui fait que les 239 ex-passagers du vol MH370 sont encore vivant, certainement bien installés dans un goulag 3 étoiles (pas 5) dans un des déserts iraniens !

Et qu'ils sont avant tout encore vivants !

Beaucoup sont persuadés que seuls les américains sont à même de monter des opérations genre 11 septembre, que nenni, des "républiques" comme la république islamique d'Iran sont également capables de s'y mettre, surtout que depuis l'affaire du MH370, il semblerait que les iraniens aient fait de nombreux progrès en matière de hacking !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Chuck, ce virus n'était pas seul et l'Iran est complètement contaminée, encore en 2018, il est clair que les premières annonces datent de 2011, mais en 2014, encore de nombreux dysfonctionnements perturbaient des systèmes iraniens, comme des banques dont les distributeurs crachaient des billets sans trop d'explication et cela en 2015, que les systèmes de communications iraniens voient apparaître de drôles de symptômes encore aujourd'hui !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

cortouille la menteuse pathologique et paranoïque dans ses oeuvres. Que des mensonges de A à Z. Propagande anti-iranienne et tutti quanti.

"Beaucoup sont persuadés que seuls les américains sont à même de monter des opérations genre 11 septembre, que nenni,"
Que nenni, le mossad en tout premier lieu, qui possède la cia et le reste.
https://wikispooks.com/wiki/9-11/Israel_did_it
http://rediscover911.com/israel-ally-or-enemy/it-wasnt-muslims/

Pourquoi cortouille ne s'en vante-t-il pas?

Vous voulez comprendre pourquoi cortouille vient mentir sous cet article, lisez donc ceci:
https://rense.com/general96/role.html
https://jhaines6.wordpress.com/2014/04/23/why-is-a-twin-of-the-missing-mh370-in-a-hanger-in-israel-by-chris-bollyn/
http://thepoisonappleoftheworld.com/mh370-why-would-israel-have-a-plane-identical-to-the-missing-malaysia-airlines-plane-in-storage-in-tel-aviv/
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Disparition-du-vol-MH370-quand-la-theorie-du-complot-est-permise-38262.html

Le "rôle" de l'Iran y est parfaitement expliqué, et cortouille veut faire avaler le scénario établi par le mossad.

Ah oui, le pétrole (référence wiki, plié de rire!)
cortouille est une menteuse pathologique et paranoïaque et tout ce qu'elle peut écrire relève de sa pathologie et de sa paranoïa.
"Malaysia is also a major oil producer, with an output of 647,000 bopd in 2015 – the third largest oil producer in South East Asia, of which it exported 365,000 bopd in 2015."
https://www.theoilandgasyear.com/market/malaysia/

Écrit par : Daniel | 03/07/2018

Pour rappel, veuillez tous rester courtois dans vos messages, sans cela je serai forcé de fermer la conversation, ce qui serait dommage car elle est pour l'instant très intéressante.

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Le pilote a délibérément fait cracher l'avion. Cela je l'ai lu. Ce n'est pas une première... Il y a eu des antécédents! En revanche rien lu sur les passagers....Je crois que ce que vous en dites ne peut être que vrai! Mais pourquoi tout ce silence et ce mystère des autorités de ce pays? C'est là qu'il faut chercher la disparition de cet avion/fantôme.....

Franchement Kad, vous pensez réellement que vous trouverez la réponse...ici, alors qu'on apprend que depuis quatre ans,
"Ghyslain Wattrelos, père et mari de trois des disparus français" se bat pour connaître la vérité!

- Disparition du MH370: un proche des victimes en appelle à Emmanuel Macron

"Ghyslain Wattrelos (3e à d), proche de victimes du vol MH370 de la Malaysia Airlines qui a disparu en mars 2014, a écrit un livre, "Vol MH370, une vie détournée".

"Ghyslain Wattrelos, père et mari de trois des disparus du vol de la Malaysia Airlines, réclame à Emmanuel Macron davantage de transparence dans l'enquête.

Ghyslain Wattrelos a perdu sa femme et deux de ses trois enfants, lors de la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines le 8 mars 2014. Plongé dans l'incertitude depuis quatre ans, l'homme -qui vient de sortir le livre Vol MH370, une vie détournée- souhaite s'adresser à Emmanuel Macron, qu'il accuse de détenir des informations conservées secrètes.

"J'aimerais qu'il me donne accès à tous les documents dont il dispose, par exemple aux clichés des satellites français montrant des objets flottants peu après la disparition de l'avion. Je lui demanderai aussi de faire pression sur les pays détenant des informations", a expliqué dimanche Ghyslain Wattrelos auprès du JDD."

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/mh370-un-proche-des-victimes-en-appelle-a-emmanuel-macron_1987976.html

PS Parmi les 239 personnes - seulement 4 Français, donc étrangers? - Aucune identité avancée sur les 235 passagers!?

Écrit par : Patoucha | 03/07/2018

Je tiens à vous féliciter Kad de ne pas laisser les personnes malveillantes inonder ce billet d’insultes. Mais il semblerait que le commentaire de »Daniel » ci-après, qui n’est autre que Johann, vous aurait échappé. Ses insultes relevant du Code pénal.

Nous sommes repartis comme sur le « Vol 77: l’avion du Pentagone

Écrit par : Patoucha | 03/07/2018

Patoucha, je n'efface pas les messages sur ordre. Dans le cas de Daniel, je trouve aussi qu'il allait trop loin, mais il apportait des réponses à Corto. Je n'apprécie pas la forme, mais il y a un contenu qui serait manquant si j'effaçais le message. C'est pour ça que j'ai choisi d'écrire cet avertissement. Dans le cas de Chuck Jones, son message ne comportait aucun élément apportant quelque chose à la conversation, c'est pour cela que j'ai décidé de le supprimer. (et non je ne suce pas Corto comme c'est si joliment dit, j'avais décidé de le supprimer avant de lire la demande d'effacement)

Tout le monde a le droit de s'exprimer, même Corto ou Daniel-Johann. Mais il faut rester constructif dans le contenu et éviter les insultes, même si on n'est pas d'accord.

Écrit par : Kad | 04/07/2018

Nous voyons avec insultes en prime que les mêmes accusent toujours les mêmes, maintenant si Daniel le si loyal a des évidences concernant le Mossad dans le vol MH370, et bien il sera le bien venu, maintenant si c'est juste pour faire du bruit pour tenter d'éclipser ce qui semble déjà embarrasser pas de gouvernements, alors, qu'il fasse comme le fait la quasi totalité des presses, c'est à dire occulter l'affaire !

Ce qui est gênant avec certains participants sur les blogs "administrés" par la TdG, ce sont ces déferlantes d'insultes vides de sens, c'est exactement le type de méthodes utilisées par des dictatures dans les médias occidentaux afin de pourrir le débat.

Mais en même temps, chaque que des perturbateurs lancent leurs attaques, ce n'est pas pour rien, c'est que des éléments dérangent des "états" pas tout à fait tranquilles !!

Donc merci à """Daniel""" pour cette sorte de confirmation !!!

Écrit par : Corto | 03/07/2018

La vérité restera certainement improuvable pour de longues décennies, sauf si l'un des participants directs (-acteur, concepteur ou décideur-)se met à table" ! Et à la condition évidente qu'ils soient encore tous en bonne santé...Les tours du WTC ont servi de prétexte a une gigantesque et meurtrière invasion au Moyen Orient (également à une belle opération financière sur le site NY). Quatre Boeing pilotés par des pilotes "expérimentés sur des coucous" ont atteint avec une précision remarquable leurs cibles, après avoir neutralisé les équipages. L'ensemble de la "communauté internationale" sauf la France a avalé (ou fait semblant) la (belle)couleuvre. En 2014, toujours au Moyen Orient, un autre pays refusait (et refuse toujours) de se laisser envahir (et découper au bénéfice de ses voisins), aidé par un autre grand pays, lequel se voyait assuré d'avoir derrière lui un autre "très grand pays" en cas d'affrontement ouvert.. Un remake du WTC sur ce très grand pays aurait (peut être) pu faire basculer cette alliance de circonstance. Une opération bien montée par deux services très imprégnés l'un de l'autre a vu le jour... Mais au dernier instant un décideur de très haut niveau a interdit la fin de la manœuvre en usant de son véto, pressentant une catastrophe planétaire. Solution? On joue serré, le temps est court, très court...Diriger l'avion (qui était en pilotage commandé depuis le sol et non plus par le commandant de bord depuis la première heure) vers un lieu sécurisé pour procéder à sa disparition intégrale...Les autopsies et l'analyse des boites noires auraient été gênantes.. Certains journalistes d'investigation ont d'ailleurs mis en doute l'origine des fameuses pièces trouvées par ci par là.. Et, surtout, certains médias ont, à chaud, laissé brièvement filer (à contre temps) des infos qui étaient réservées à la réussite de l'opération...

Écrit par : journet | 03/07/2018

J'avais rédigé un réponse et un point de vue....
Disparus dès l'envoi...
Explication ?

Écrit par : journet | 03/07/2018

réclamation infondée...la réponse est parue après contrôle !

Écrit par : journet | 03/07/2018

Corto, merci de votre conseil technique...et de votre conseil en matière de communication !

Écrit par : journet | 04/07/2018

Journet, vous revenez en arrière avec google et normalement votre texte réapparaît et ensuite vous pouvez le poster à nouveau et si ça recommence, ou c'est très très louche ou vous en dites trop !!

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Chuck, disons que je ne passe mon temps à me parler, certes je suis flatté de voir que j'éveille autant d'attention, comme dit le proverbe, du bien, du mal, pourvu qu'on en parle !

Par contre, je suggère à Kad, en lieu et place de fermer le blog dans le cas où quelqu'un déborde trop, de simplement effacer le commentaire !

Sauf bien sûr si ça arrange ceux qui souhaite saboter le débat !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Une question qui a été de manière incroyable jetée dans les oubliettes :

Qu'en est-il de fameux flaperon retrouvé sur île française ?????

Et que la France s'était empressée de qualifier de flaperon du vol MH370 !!!

Au début le responsable du gouvernement avait annoncé que le flateron était identifiable grace à des plaquettes d'identification et 3 mois plus tard, le même responsable déclarait qu'il n'y avait pas de plaquettes avec numéro de série !!

Allez arracher des plaquettes d'identification sur le composant d'un avion et qui semblait presque intacte !!!!!

Écrit par : Corto | 03/07/2018

D'après ce que j'ai lu, le flaperon a été identifié, non par son numéro de série effectivement manquant, (alors que ces étiquettes ne sont pas censées pouvoir être arrachées...) mais par celui d'une pièce interne qui avait été envoyée par un fournisseur à Malaysia Airlines ! On ne sait donc pas sur quel avion il avait été monté, mais on déduit du fait qu'il flottait dans l'Océan Indien qu'il ne pouvait s'agir que d'une pièce du MH370. Bien sûr nous savons qu'un autre 777 de Malaysia a disparu peu après, mais comme les enquêteurs sont persuadés qu'il est tombé en Ukraine et que l'ensemble des pièces de l'avion ont été envoyées aux Pays-Bas, ils sont sûrs qu'il ne s'agit pas d'une pièce du MH17...

Bref, un peu douteux, mais comme personnellement, je n'ai pas de doute sur le fait qu'il s'agisse bien d'une pièce du MH370, sans doute déposée là après sa destruction en Ukraine, je veux bien croire les enquêteurs.

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Chuck Jones, votre commentaire est supprimé. A part insulter Corto, je n'y ai rien vu de factuel. Veuillez vous recentrer sur le sujet s'il vous plaît.

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Kad, premièrement, vous semblez acquis au fait que le MH370 se soit abîmé quelque part, ce n'est qu'une hypothèse de plus en plus douteuse, du fait que le temps passe et qu'il n'y ait qu'un seul flaperon sans numéro de série pour alléguer que l'avion se soit abîmé en mer, je trouve ça très très léger !!!

Voir angoissant pour les familles concernées !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Kad, vous pourriez sans me déplaire, de faire la même chose avec un des commentaire de "Daniel" ???

Écrit par : Corto | 03/07/2018

""J’ai dit que je suis certain que le MH370 est détruit, mais je n’ai pas dit qu’il est tombé en mer...""
Parce que la piste de Diego Garcia a été interdite pendant quarante huit heures ?

Écrit par : journet | 03/07/2018

""J’ai dit que je suis certain que le MH370 est détruit, mais je n’ai pas dit qu’il est tombé en mer...""
Parce que la piste de Diego Garcia a été interdite pendant quarante huit heures ?

Écrit par : journet | 03/07/2018

J’ai dit que je suis certain que le MH370 est détruit, mais je n’ai pas dit qu’il est tombé en mer...

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Kad, réponse à votre question.
Aéroport fermé 9 et 10 mars 2014.
Ultérieurement, lors du lancement de la période de recherches, un des navires participants a fait escale à Diego Garcia avant de se rendre sur zone....

Écrit par : journet | 04/07/2018

Journet vous m’apprenez quelque chose. Vous avez une source?

Écrit par : Kad | 03/07/2018

Psssst ...

https://www.aljazeera.com/news/2018/07/malaysia-1mdb-scandal-pm-najib-razak-arrested-180703082936726.html


Désolé de vous avoir interrompu. Je vous laisse finir de sucer Corto.

Écrit par : Chuck Jones | 03/07/2018

Erreur, c'est sucer "Jones", comme il doit être aux anges avec Chuck !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Bon, revenons à des sujets plus terre à terre !!

Un avion qui s'abîme en mer, ça laisse obligatoirement des traces dans le beurre, on a jusqu'à l'affaire MH370 jamais attendu très longtemps pour trouver des débris qui flottent et cela sur des centaines de kilomètres quand tout va mal !

Là, de manière évidente, pas une seule bouteille à la mer et ce n'est pas faute d'avoir cherché !

D'autre part, lors de la disparition des écrans et autres gadgets dernier cri, on voit que les systèmes de géo-localisations et autres transmetteurs sans parler des communications GSM disponibles sur ce vol, disparaissaient les uns après les autres sur un distance de 400 km et pendant plus de 30 minutes, ce qui atteste bel et bien que des petits coquins se sont appliqués à empêcher l'aéronef d'avoir toute forme de moyens de communication et de signalisation avant de disparaître avant de réapparaître "magiquement" sur un radar balayant le nord-ouest de la cote malaisienne puis ne jamais revenir nul-part !

Pour les adeptes d'ufologie, passe encore, ils vont se régaler, mais pour "Corto", il ns s'agit pas un détournement d'avion conventionnel ayant pour but de revendiquer une cause quelle fut-elle ! Disons que ce serait plutôt loupé comme scénario !

Non, ces hypothèses sont indéfendables, sauf pour les cons ! (pardon)

Non, pour qu'un avion s'évapore dans de pareilles circonstances, c'est que cet avion devait intéressé du monde !

Dans le cas où ce fut 15 tonnes de diamants taillés sur la bête, une fois dévalisé, les robins des bois auraient abandonné bêtement l'appareil et le reste pour continuer leur route avec le moins de compagnie possible, mais dans tous les cas, dans les 24 heures, nous aurions été informés du vol !

Non ce que les auteurs de ce tour de magie du genre ; plus c'est gros, plus ça passe avaient derrière la tête n'est pas avouable sans risquer de provoquer un énorme bordel !

La question est : Qui aurait eu l'audace et le besoin de tenter un coup pareil ?

Premièrement, il doit s'agir, ou de quelqu'un de très très important ou d'un état, car pour monter un coup pareil, vaut mieux être bien entouré !

Donc, mettez-vous un peu à la place d'un bipède-bicéphale animé par un minimum de jugeote et demandez-vous : quel état avait intérêt de monter un pareil coup ?

Un état dans un rayon de maximum 11'000 kilomètres en passant en marche arrière par le nord de la Malaisie, question : pourquoi l'aéronef volant en direction de Pékin et après avoir neutraliser ses systèmes de localisation et de transmission décide de faire demi-tours sur place pour reprendre le cap "West" à fond les bielles et la queuqueue en l'air, rien que pour faire plaisir à Chuck ?

Quel état serait dans l'immense obligation de monter un pareil exploit ?

Ne pas oublier qu'une vingtaine de spécialiste de l'électronique et de l'informatique militaire américaine buvaient tranquillement leurs cafés chaussette à bord du "sous-marin" !

Qui pouvait bien avoir eu intérêt de monter un coup pareil ?

Les indiens ?

mais où atterrir en Inde sans écraser 2 millions de sadoux en position de poirier ?

Certains très gros débiles ont accusé le Kazakhstan d'être derrière cette plaisanterie ! Pas très malin, pour atteindre le Kazakhstan, il faut au minimum survoler l'Iran et je ne vois guère les iraniens laisser passer un avion sans transpondeur et muni d'un cahier de route en hébreu ancien sur son pays parsemé de positions "stratégiques" sans envoyer quelques kilos de pistaches dans le beignet d'un éventuel planeur sioniste en manque de kinder-surprise !

Je ne vais pas énumérer toutes les destinations touristiques du pacifique septentrional car je ne vois pas pourquoi d'éventuels terroristes d'opérette iraient se cacher dans les zones australes et éloignées de toute cote pour faire la manchette de la presse bourgeoise !

Si vous avez une explication, contactez-moi vite par radio VHF sur les fréquences réservées à l'aviation !!

Mais cette affaire est remplie de contradiction, si l'on se fie aux annonceurs de publicités et subventionnés par Bilag !

Écrit par : Corto | 03/07/2018

Pour tous ceux qui suivent cette conversation et qui n'auraient pas vu: la suite est là:
http://leblogdekad.blog.tdg.ch/archive/2018/07/03/le-mh370-a-t-il-remplace-le-mh17.html

Écrit par : Kad | 04/07/2018

Il semblerait Kad, que dès que l'on approfondi un sujet, qu'il faille vite en changer ?

Un peu comme dans la "presse", ce qui est le principale pivot de la désinformation !

Pourquoi cherchez-vous à compliquer cette affaire MH370 en y ajoutant l'affaire MH17 ?

Avons.nous répondus aux questions inhérente au MH370 ?

Écrit par : Corto | 04/07/2018

Corto bonjour,

Kad n'a peut être pas tort d'évoquer les deux avions...
-Boeing 777 200ER (identiques)
-Brutal changement de direction pour les deux
-Abattus ou disparus en période, ou sur zone, de conflit
-Même Compagnie Aérienne

Une série de critères identiques intrigants...Bien que je ne vois pas de liaison directe entre les deux....Indirecte par contre, peut être !

Écrit par : journet | 04/07/2018

Le seul lien c'est qu'il était nécessaire de s'approprier un avion identique à celui qui devait être détruit au-dessus du Donbass pour provoquer une crise entre l'OTAN et la Russie. Ca a été le MH370, ça aurait pu être n'importe quel autre avion de la Malaysia.

Toutefois le fait qu'il y avait à bord des scientifiques chinois dont le brevet a été subtilisé dans l'opération n'est sans doute pas étranger au choix de cet avion particulier. C'est souvent en s'attachant à de petits détails liés à la cupidité humaine qu'on démasque les auteurs d'un crime.

Je suis d'ailleurs d'accord sur un point avec Corto, il n'est pas impossible que ces scientifiques soient encore en vie.

Écrit par : Kad | 04/07/2018

Alors Kad, pas encore compris pourquoi la Malaisie?

Quant à ce que j'ai écrit:

"Corto le menteur pathologique et paranoïaque a encore frappé. Il ment comme il respire."

je maintiens. Il pourrit tous les blogs auxquels il est autorisé à participer. Pourquoi croyez-vous qu'il a été banni chez Cuénod, Homme Libre et Mario Jelmini?

Écrit par : Daniel | 04/07/2018

@journet,

-Boeing 777 200ER (identiques) OK quoi que ???
-Brutal changement de direction pour les deux Non
-Abattus ou disparus en période, ou sur zone, de conflit Non
-Même Compagnie Aérienne OK

Il est certain que si quelqu'un voulait semer de la confusion à la confusion en faisant un strike avec 2 avions pratiquement identiques de la même compagnie, on peut dire que c'était "réussi" ! (la preuve, on n'a pas finit de se disputer sur le MH370 qu'on est passé au MH17 !!) (rires)

dans tous les cas, le coup du MH370 a été très soigneusement préparé, et même si (selon mes intuitions) le zinc a finit dans un désert iranien, les popofs n'étaient pas très loin, raison pour laquelle ils ont descendu un deuxième jumeau, cette fois pour faire comprendre aux américains qu'ils étaient les maîtres du Dombas.

Kad, vous parlez de "brevet" ???

Un brevet ne s'évapore pas dans un crash d'avion et il est publié lors de son dépôt !!

Non, ce dont l'Iran avait besoin, c'est de cadors du clavier et de la sécurité informatique militaire, (ce qui ne désintéresse pas non plus les bricoleurs des banlieues de Moscou), surtout que contrairement aux brevets, les algorithmes ne sont pas brevetables et qu'ils sont généralement hyper-protégés !

Je l'ai déjà dit plus-haut, quelques mois après la disparition du MH370, des signaux venant de serveurs iraniens rappelaient étrangement certains protocols utilisés par les employés de Freescale, également des méthodes de cryptages que les iraniens n'avaient jamais utilisés auparavant et qui ne trompent pas les fins limiers de la NSA et de l'unité 8200, très à l'écoute de ce qu'il se passe sur les backbones iraniens.

A mon avis, cette affaire est totalement transparente et l'Iran très proche de la Corée du Nord a dû prendre des cours intensifs en matière de prise d'otages occidentaux !!

Il faudrait au minimum 40 ans pour que les cocos puissent prétendre rivalisé avec les technologies US et israéliennes et 40 ans dans le domaine des hightech, c'est comme 2 millénaires dans les sciences de l'élevage de chameaux de course !!

Ironiquement, en 2016, un haut responsable de l'unité 8200 avait déclaré que l'Iran avait récemment, fait d'impressionnants progrès en matière de hacking, à mon avis, il faut savoir lire entre les lignes !!

Maintenant en supplément de ces hypothèses et relevés factuels liés au MH370, il n'est pas du tout impossible que les russes ait agis consciemment en tirant le MH17, mais cela ne les auras pas fait beaucoup avancer vis-à-vis de l'affaire MH370 !!

Écrit par : Corto | 04/07/2018

Corto, Bonsoir,
Nous n'avons peut être pas les mêmes point de repère pour analyser...ce qui, heureusement, est humain et normal ! Pour ma part, je n'ai aucun à priori, et je ne me laisse pas entrainer dans un communautarisme quelconque, ni dans un patriotisme à fermer les yeux sur les responsabilités de mes dirigeants politiques..
Pour être plus précis, ce qui n'engage que moi, je considère, en fonction de divers éléments, que ces deux avions ont été utilisés comme "armes par destination" dans le conflit Est/Ouest. Conflit né de la fuite en avant de l'impérialisme occidental (auquel j'appartiens, mais avec lequel je ne suis plus d'accord quant aux méthodes et au but). Pourquoi ces deux avions identiques? pourquoi la même société? Rien à voir avec les passagers et leurs compétences ou qualités professionnelles...Techniquement ils remplissaient certaines conditions...Les mêmes conditions que les quatre du 11 septembre 2001 à NY... Pas d'Airbus, pas de Tupolev, etc...tous les six des Boeing ! Je vous laisse poursuivre...

Écrit par : journet | 04/07/2018

Journet,

On voit que les associations peuvent aller à l'infini (ou presque) !

En ce qui concerne le 09/11, il était pratiquement difficile que les 4 kamikazes en dehors de leurs de vols sur des petits avions d'initiations n'allaient pas s'en prendre à plusieurs types d'avions pour mener leurs opérations et il avaient également 10 fois de "chance" aux USA de tomber sur un Boeing que sur un Airbus et 10'000 fois plus de chance avec un Tupolev !

Il est également établi qu'ils se sont entraînés sur des flight simulator vendu dans le commerce mais passableemnt perfectionné et qu'ils avaient intérêt de se coordonner au niveau de la formation virtuelle, raison pour laquelle ils n'ont pas chercher à compliquer leurs apprentissages en coordonnant leurs progrès sur les mêmes outils.


(hors sujet, mais, j'avais écrit il y a 2 mois sur le blog de Jenni que Tamedia allait virer du monde et peut-être fermer la TdG, en voyant la RTS, il semble que ça se confirme, Tamédia est en très mauvais état)

J'ai un voisin braqué sur un programme de flight simulator assez perfectionné et équipé de commandes assez réaliste, 3 écrans et un chambre dédiée à son dada, je peux vous assurer que ces "jouets" poussent assez loin le délire, à chaque vol le soft édite une estimation et des observations pointues. Un autre ami, lui pilote de ligne m'a confirmé que ces "jouets" sont devenus très performants et que si un utilisateurs arrive à poser un avion avec un simulateur, il ne devrait pas trop avoir de problème pour le faire avec un avion, cette fois bien réel, voir qu'il est plus difficile de faire certaines manoeuvres avec un simulateur qu'avec de vraies commandes !

Ce pendant entre 2001 et 2014 la situation à bord devrait avoir complètement changer. bien qu'El-Al la compagnie israélienne ait intégré des sas entre le cockpit et la cabine, les autres compagnies ne se sentent pas encore toutes concernées par cette mesure de protection, il m'arrive encore souvent lors de vols low-cost en Europe de voir la porte du cockpit ouverte parfois pendant de très longues minutes sans personne pour les surveiller !

Donc, n'importe qui ou groupe à bord d'un avion peut encore dans certaines conditions compter sur le laxisme des procédures de compagnies peux regardantes, songer à refaire le coup du 11/09, c'est d'ailleurs ce que je présent dans le crash du Germanwin dans les Alpes françaises.

Il y a de la part des gouvernements une très nette tendance à mentir avant de réfléchir, tout est bon, sauf la moindre once de vérité, on l'avait remarqué dans le double mensonge de la BEA suite à l'affaire Germanwing, c'était affligeant de voir comment ils dépassent les limites de la bienséance et à quel point ils prennent les citoyens pour des cons.

Maintenant, en ce qui concerne les Boeing de la Malaysia, la Malaisie est très liée commercialement avec les USA, ensuite, le 777 est certainement de loin, le meilleur long courrier disponible actuellement, cette compagnie couvre quantité de longs courriers à travers le monde et relie autant les continents américains qu'européens avec l'Asie et l'Australie. Donc le choix du 777 s'imposait.

Il faut donc plutôt voir la piste informatique et certains pays très en retard dans ces technologies que de s'arrêter à Boeing, même si le symbole américaine ait permis à ses ennemis de faire d'une pierre deux coups !

Écrit par : Corto | 04/07/2018

Corto,
Merci de ce long exposé qui prouve votre intérêt à ces évènements...
Kad doit être également satisfait de savoir que plusieurs interlocuteurs ont pris plaisir à lire son article...et qu'il existe diverses approches pour expliquer ces phénomènes.
Bonne soirée à tous

Écrit par : journet | 04/07/2018

Je vais encore ajouter un détail relevé dans un commentaire plus haut :

Concernant l'odeur, en Russie les pratiques sont différentes qu'en Europe ou aux USA par exemple. Il n'est pas du tout impossible que les équipes venues sur les lieux aient arrosés les cadavres avec des formoles ou autres agents inhibant, cela afin de ralentir ou stopper la putréfaction des corps, cette technique est souvent utilisées lors de carnages dans les conflits armés spécialement par les personnels des pays de l'Est. Cela afin d'éviter que les cadavres se décomposent et également pour prévenir les odeurs difficiles à supporter par les personnels chargés de travailler sur le spot.

Écrit par : Corto | 05/07/2018

"J'ai un voisin braqué sur un programme de flight simulator assez perfectionné ... il ne devrait pas trop avoir de problème pour le faire avec un avion, cette fois bien réel, voir qu'il est plus difficile de faire certaines manoeuvres avec un simulateur qu'avec de vraies commandes ! " (Corto)


Les deux Boeing qui ont percuté les tours étaient à des vitesses en dehors de leur "enveloppe de vol", l'un d'entre eux de surcroît en dérapage.

Les simulateurs, pour "jouer" à piloter des Boeing 757 et 767 en dehors de cette enveloppe de vol n'existent pas sur le genre de PéCé que peut s'offrir votre voisin.

https://www.youtube.com/watch?v=IXA-enq65ng

Concernant le boeing dans le protocole ...

"Kinetic energy"

"2 titanium engines"

"There should have been _2_ holes"

Il aurait dû y avoir ... 2 ... trous ... dans le pentagone.

Corto, arrêtez de broder.

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

correction:

C'est ... "Concernant le boeing dans le pentagôôôône" ...

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Il a raison Chuck, il n'y a pas eu d'avion qui ont percutés les tours, tous les newyorkais autours étaient sous LSD !!

Chuck, des milliers d'échantillons de poussières des crash ont été analysés par des dizaines de laboratoires indépendants et même pas des états pas très copains avec Bush, rien, pas une molécule !!

Pour ce qui en est des flight simulator disponibles dans le commerce, je pense que Chuck fait allusion à la vitesse de "stall", dans ce cas, si, en admettons que simulateur refuse de le faire, expliquez moi comment un avion pourrait le faire ?

totalement débile, encore de la pollution pour recouvrir les commentaires, technique communiste !

Concernant le pentagone, là on parle des Boeing de la Malyasia, c'est déjà assez complexe et les théories fumeuses des conspirationnistes, c'est un autre sujet !!

Écrit par : Corto | 05/07/2018

La gueule du nez d'un zavion après avoir percuté des ... zoizeaux.

https://www.stuff.co.nz/travel/travel-troubles/76032422/Birdstrike-rips-hole-in-Air-Namibia-plane

C'est clair que des zoizeaux c'est plus solide que du béton pentagôôônien.

Faut croire que les boeingz sont blindés.

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Le poids des mots, le choc des photos ...

https://www.google.com/search?q=plane+bird+strike&tbm=isch

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Essaie de faire ça avec ton char d'assaut du pentagôôôône ...

https://postimg.cc/image/vz7dfl3wt/

Écrit par : CHuck Jones | 05/07/2018

"Il a raison Chuck, il n'y a pas eu d'avion qui ont percutés les tours"
"... tous les newyorkais autours étaient sous LSD !!" (Corto)


Tous ? Vous êtes sûr ? Eux aussi ?

https://www.youtube.com/watch?v=XrruBxFMq2o

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Chuck, en ce qui concerne les tours, ça ne risque plus d'arriver, New-York est sous très bonne surveillance :

https://www.youtube.com/watch?v=WtPiGYsllos

Écrit par : Corto | 05/07/2018

Opération "Griffe de l'Aigle" ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Eagle_Claw


Dire qu'il fallait juste rendre le Shah pourri a son peuple pour être jugé à la mode de chez eux, pour éviter tous ces ennuis. Tssss.


http://animalia-life.club/other/operation-eagle-claw-hostages.html

https://postimg.cc/image/ueah6n7rh/


Opération "Tête de l'Aigle"

https://postimg.cc/image/4hgsua46l/

https://postimg.cc/image/93cx2ppql/

https://postimg.cc/image/jep9uw4fx/

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Au moment de l'opération "a la con" de l'autre encore plus con de carter, j'étais en Californique et avec une copine (de cheval), en se baladant dans mon Impala open-top, on s'est arrêté chez un de ces oncles, célèbre pour avoir été le fanion noir des mouvements anarchiste des US, on arrive dans sa maison entourée d'un taillis infranchissable même avec un bataillon trapézistes et on papote avec tonton, c'était le jour même où deux hélico avaient goûtés le sable iranien.

J'exclame, mais quel con ce carter ...... !!!!

Le gars se lève et passe du bleu au rouge (avec quelques étoiles blanches) et me vire de son (domaine) en me faisant comprendre qu'un étranger n'avait pas à insulter la patrie et tout le blabla digne d'un chef nationaliste de la bande à mccarty !

J'ai battu en retraite, attendu dans mon bateau à roulettes jusqu'à ce que la belle vienne rejoindre son "french"-lover !

N'allez jamais faire des critiques sur la politique d'un président américain auprès d'un nanar en tenue !!

Le gars ne buvait pas d'alcool, ne fumait pas de tabac, vivait en quasi autarcie dans son ranch bobo, tout ça pour ne pas filer un cent au gouvernement, mais si t'avais le malheur de faire la moindre remontrance sur les conneries de son président, le gars frôlait la crise d'apoplexie en 8 dixièmes de seconde !

Écrit par : Corto | 05/07/2018

Mais on s'éloigne du sujet, je l'accorde !!

Écrit par : Corto | 05/07/2018

"Corto le ... "

"je maintiens. Il pourrit tous les blogs auxquels il est autorisé à participer. Pourquoi croyez-vous qu'il a été banni chez Cuénod, Homme Libre et Mario Jelmini?" (Daniel)


Tiens au fait ... on dirait que Homme Libre est en vacances.

Ca doit expliquer pourquoi Corto fait des heures supplémentaires.

Écrit par : Chuck Jones | 05/07/2018

Autre élément important concernant le MH370 :

La Malaisie savait que l'avion était passé le long de sa frontière nord dans l'heure suivant sa disparition sur les écrans et trackers, ce n'est pas ce qui l'a empêcher de faire croire que l'avion pouvait se trouvés abîmé en mer du Vietnam.

Pendant 3 semaines au bas mot, des dizaines de bâtiments spécialisés dans les recherches en mer étaient en alerte et dépensaient des millions pour rechercher une épave que le gouvernement malaisien savait avoir passé dans son espace aérien.

Incroyable !!


Il y a aussi le pedigree du capitaine de bord !!!

Il avait des dettes et avait dit à des proches qu'il voulait en finir, dans le cas où il ait collaboré dans une opération pour un état étranger fait encore grossir ma première hypothèse !

Écrit par : Corto | 05/07/2018

Avez-vous peur à ce point d'en parler ?

Écrit par : Corto | 07/07/2018

A qui posez vous cette question ? A Kad ?

Écrit par : journet | 07/07/2018

On dirait que le fait de disparaître dans le vide n'intéresse pas grand monde, ce n'est pas seulement l'avion qui a disparu, c'est la réflexion qui l'a précédée !

Aucune explication valable, hormis des mensonges et des non-dits arrangés à l'arrache !

Ce qui prouve bien que la "version officielle" n'est rien d'autre qu'une escroquerie de grande ampleur !

Les médias n'arrêtent pas de manipuler, histoire de tester les limites, si il y en a de couardise généralisée !

C'est comme l'affaire de la Germanwin, 100% montage afin de ne pas protéger l'islam terroriste, ce vol a été hijacké, aucun doute, et plus les mensonges sont énormes et plus la population se tait !!

C'est grave, très grave !

Écrit par : Corto | 08/07/2018

L'info est semblable à ce qu'était la propagande soviétique d'il y a 30 ans !

En ce moment, samedi soir, des centaines d'émeutes en France, des voitures, des immeubles, des bâtiments étatiques sont incendiés avec l'interdiction formelle du gouvernement à toutes les agences de presse d'informer sur ce cataclysme, aucune télévision et journal français n'est autorisé de faire la moindre allusion à ces destructions guerrières depuis 5 jours !

Écrit par : Corto | 08/07/2018

Alors que nous débattons sur le MH370, la BEA française, qui refuse de mettre en cause la sécurité de son aéroport récuse le fait qu'il y ait eut des traces d'explosif lors du crash du vol Egypt-air en mai 2016, exactement comme la Russie qui niait l'évidence, cette fois filmée !

A mon avis, les deux avions ont été abattus par des missiles russes dans les mains de djihadistes depuis la Libye !

Pour le vol d'Egypt-Air, plusieurs laboratoires ont identifiés des traces d'explosifs sans jamais dévoiler la nature de ces derniers !!!

Maintenant, c'est plus simple, la BEA aux ordres de la présidence décrètent qu'il se serait agit d'un incendie à bord !!!

Rappelons-nous, aucun message d'alerte n'avait été transmis par les pilotes avant que l'avion disparaisse des ondes !!

Ils se disent que tout est permis, que si ont a avalé la grossière version du MH370, c'est tout est permis !

Écrit par : Corto | 08/07/2018

Les commentaires sont fermés.