24/05/2017

Saffie Rose: portrait d'une combattante croisée

Selon la revendication que Daesh a faite hier à propos de l'attentat de Manchester, les victimes de l'attaque étaient toutes des croisées et leur mort est le fait d'un courageux soldat du califat.

revendication.PNG

Voici donc le visage d'un de ces combattants croisés visés par l'attaque. Il s'agit de Saffie Rose, 8 ans, dont le crime a été d'être fan d'une chanteuse sans doute considérée par Daesh comme une incarnation démoniaque. Les gens qui ont écrit cette revendication sont-ils capables de regarder cette fillette dans les yeux et n'éprouver aucun remord ? Cette fillette qui restera à jamais une fillette et ne grandira jamais, ne rencontrera jamais l'amour, n'aura jamais d'enfant, n'apprendra jamais un métier...

saffie rose.PNG

Malheureusement je ne pense pas qu'ils éprouvent le moindre remord. Au mieux, ils la considéreront comme un dommage collatéral, une victime utile de leur noble combat. Et si jamais une petite once de remord parvenait à faire son chemin, il le ferait taire en rappelant que de nombreux parents en Syrie, en Irak ou ailleurs ont vu leurs enfants tomber, victimes collatérales des bombes chrétiennes. L'horreur de ces guerres est indéniable, mais d'une part ça n'est pas une raison pour que plus de parents connaissent la même horreur et d'autre part c'est une fausse justification car les dirigeants de Daesh se fichent totalement du sort des populations.

Et que dire de l'acte commis par ce 'soldat du califat' ? Le suicide peut être vu comme un acte courageux, mais le meurtre d'enfants est un acte abjecte de lâcheté. Comment une même personne peut susciter à la fois l'admiration de certains pour son courage et l'abjection des autres pour sa lâcheté ? Le salafisme est en fait l'émanation des dérives sectaires de notre époque. Si dans les années 90, on a vu des actes sordides se produire, tels que les suicides de masse du Temple Solaire, désormais on a affaire à ce nouveau sectarisme qui mine notre société. On peut en tout cas se poser la même question qu'on se posait à l'époque: comment une personne ayant reçu une instruction, une éducation supposées normales peut arriver à commettre des actes aussi insensés ? Comment peut-il croire les mensonges de ceux qui le poussent à en venir à de pareilles extrémités ?

12:42 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Vous savez, lorsqu'on est prêt à assassiner son enfant pour apostasie, je doute que ces fiers soldats d'Allah aient le moindre remord devant le regard innocent de cette jeune fille.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 24/05/2017

https://youtu.be/WGgawhRxONc

Écrit par : contribution | 24/05/2017

https://www.youtube.com/watch?v=u31y3JQgDRk&feature=youtu.be

Écrit par : contribution | 24/05/2017

https://www.youtube.com/watch?v=Skb-FCS7w3c

Écrit par : contribution | 24/05/2017

contribution: Je ne dis pas que les attaques sous faux drapeau ne peuvent pas exister, mais dès qu'il y a un attentat on entend ce genre de rumeurs. Il faut reconnaître que les attentats existent aussi et que la crédibilité de celui-ci est grande, du fait de la chanteuse qui peut être vue comme malfaisante par les salafistes (elle montre beaucoup trop son corps à leur goût et la chanson est de toute façon une émanation satanique) et du mode opératoire (attaque après le spectacle, à un moment où les contrôles diminuent). Il ne s'agit en tout cas pas d'une attaque nécessitant une grande logistique, çà me paraît donc très crédible.

Écrit par : Kad | 25/05/2017

On parle de sauvages, de sanguinaires, Kad!

Ainsi que cette magnifique jeune-fille de 23 ans, poignardée à mort!

23-year-old Border Police officer killed in combined shooting and stabbing attack in Jerusalem’s Old City.

Ils ont ont rassemblé plusieurs jeune filles yezidis dans une cage et bouté le feu!?

Écrit par : Patoucha | 20/06/2017

On le sait, la démultiplication du nombre d'innocentes victimes assassinées par n'importe quel malade de cette religion de malades

est la seule fin où conduit le conscient-collectif des pro-islam, royaume du mortifère au-dessus-de-tout, dans l'"über alles" à chaque syllabe de leurs prières


Pendant ce temps, dans la léthargie de rigueur chez nos politicards et -cardes, 2 éléments s'affichent en exergue

France: en "état d'urgence" permanent, les politiciens français ne savent pas contrôler le port d'armes dont lourdes, de leurs fichés S

Suisse: inaction, mutisme et opacité sont les mamelles du politiquement correct en vigueur dans nos cantons, dans le traitement judiciaire- pénal et médiatique, des djihadistes de retour "au pays"

Écrit par : divergente | 20/06/2017

idem du contrôle des financements des mosquées, de leurs administrateurs : à quand un contrôle fiscal en règle

idem du contrôle des responsables de toutes mosquées y inclus leurs écoles & associations dérivées aux mains de femmes d'immam, hôtes de touristes permanents sans permis

idem de l'interdiction définitive, assortie d'interdiction d'activité immédiate pour les sociétés concernées et de territoire pour les individus concernés,

de tout discours public proféré en Suisse en arabe.

A quand, en genevois de Genève comme en Suisse, une action politique ferme contre l'avancement de l'islamisme tueur?

Écrit par : divergente | 20/06/2017

Les commentaires sont fermés.