25/04/2017

Pauvre peuple français...

Oui pauvre peuple français. Quelques décennies de télé-réalité et de séries américaines auront eu raison de ta détermination et auront suffi à te décérébrer. Où est passée la France qui se bat ? La France résistante qui refuse de laisser à autrui sa souveraineté ? Elle doit être morte avec l'américanisation réussie commencée dès la fin de la guerre.

Tu avais une vraie occasion de changer les choses par les urnes et de chasser tes esclavagistes. Mais voilà que tu t'apprêtes à une union patriotique pour faire barrage à celle qui souhaite la destruction de la nation. Les valeurs s'inversent. Ceux qui cherchent à protéger la souveraineté sont une menace pour la patrie. Les euro-mondialistes sont le dernier rempart contre eux. Ceux qui ont le pouvoir depuis si longtemps et qui transforment le peuple en esclave sont un moindre mal alors que le changement est vu comme un danger. On préfère donc rester dans la même situation, on choisit le confort d'une vie servile plutôt que l'incertitude de la liberté. Le choix que ferait une bête de somme.

Tu vas donc foncer tête baissée dans le piège qu'on te tend et quand tu t'apercevras qu'on t'a menti, tu descendras dans la rue pour te plaindre. Comme à chaque fois. Et comme à chaque fois, quand tu auras fini de te plaindre, tu capituleras. Pourtant tu pouvais prendre vraiment les choses en mains et récupérer ta démocratie, mais une fois de plus, tu as cru ceux qui te mentent depuis tant d'années. Ce comportement n'a rien d'humain. Le peuple français dans son ensemble est un peuple animal. Un peuple hybride composé de plusieurs animaux différents.


aveaute.jpgSi les Français sont des veaux comme le disait Charles De Gaulle, c'est qu'ils s'abreuvent à l'auge de la télévision qui meuble leur temps de cerveau disponible afin de leur éviter d'avoir à réfléchir. Qu'il est confortable de rester tranquillement à regarder Koh Lanta pendant 5 ans sans avoir à réfléchir à l'avenir de la nation. Puis au bout de ces 5 années, quand on est obligé de refaire un choix, on en redemande. C'est tellement bon. Qu'importe qu'on soit destiné à être transformé en tranches pannées, tant qu'on peut brouter.


mouton-noir-intello-abattoir.jpgSi les Français sont des moutons, c'est qu'ils sont prêts à suivre le berger quoi qu'il arrive. Et cela même s'il s'avère que c'est un loup déguisé. La règle d'or du Français-mouton : suivre le troupeau en toute situation, même s'il saute dans un précipice. De toute façon, il n'y a qu'une chose qui compte: être régulièrement tondu pour que la laine ne s'accumule pas trop.

Mais non finalement, voici l'animal hybride qui représente le mieux les Français. Il devrait remplacer le coq comme emblème national :

MOUGEON.jpg

Commentaires

Vu sous cet angle, le scrutin risque d'être plus serré qu'annoncé.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/04/2017

"Tu avais une vraie occasion de changer les choses par les urnes et de chasser tes esclavagistes."
En votant pour qui ?

Écrit par : Géo | 25/04/2017

Parfait, bien dit! Excellente synthèse!
Espérons un sursaut, un déclic pour enfin dire une fois merci..aux Français
dans quinze jour!

Écrit par : Corélande | 25/04/2017

goldman sachs continue à coloniser et ruiner la planète librement!

Écrit par : dominique degoumois | 25/04/2017

Géo: A vrai dire, j'étais pour Asselineau, mais tout en étant conscient qu'il n'avait aucune chance. Finalement, je pense que le gros problème de la France, (et c'est voulu) c'est que les souverainistes de gauche ou de droite sont tous pour l'indépendance de la France, mais ils sont par ailleurs très clivés. Au total, ils représentent près de la moitié de la population. Si, le temps d'une élection et d'un seul quinquennat ils étaient capables de se réunir autour du projet de rendre sa démocratie à la France, ça pourrait fonctionner. Mais le veulent-ils seulement ? Les Français sont comme le village d'Asterix. Ils passent leur temps à se chamailler pour des broutilles plutôt que de parler des vrais problèmes.

Dans la situation de cette élection, la vraie chance pour la victoire de la souveraineté aurait été un second tour Le Pen-Mélanchon. Même une autre configuration, par exemple Mélanchon-Fillon, aurait été meilleure. Mais Le Pen-Macron, c'est le scénario idéal pour Macron. C'est celui que les médias ont privilégié depuis le début et les Français ont plongé dans le piège qui leur était tendu. Vu le score de Mélanchon, on n'est pas passé loin d'un changement historique. Mais avec presque un quart de l'électorat qui a bêlé pour Macron, on ne peut rien y faire.

Au final, Macron sera élu et dans 5 ans on pourra mesurer les dégâts qu'il aura causés. La France aura lâché au profit de l'UE plusieurs nouveaux éléments de sa puissance passée, à commencer par son armée qui sera mutualisée, y compris sa force de frappe nucléaire, ce qui reviendra à en faire une seconde armée allemande. Le siège permanent à l'ONU sera offert avec. La France ne sera plus jamais une puissance qui compte et c'est les Français qui en ont décidé ainsi.

Écrit par : Kad | 25/04/2017

Un truc m'échappe. Comment est-il possible de perpétuer un tel système d'élection présidentielle qui oblige au vote utile et qui est une insulte à la démocratie ?
Franchement, un type comme Asselineau qui ne fait pas même 1 % ! Nous sommes vraiment des moujeons.
https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/10/21/reformons-lelection-presidentielle/

Écrit par : Pierre Jenni | 25/04/2017

Vous n'avez pas tort, l'élection présidentielle est sans doute une fausse bonne idée. Je n'en voudrais en tout cas pas pour la Suisse. Il me semble que le système suisse basé sur le consensus plutôt que l'opposition entre les camps est préférable pour le bien du pays. Mais si ce système perdure, c'est bien que ça arrange beaucoup de monde.

Je n'avais jamais vu cette proposition de jugement plutôt que de vote. C'est une bonne idée, mais je pense qu'elle ne sera jamais appliquée.

Écrit par : Kad | 25/04/2017

Tout dépend de ce que vous appelez beaucoup de monde. J'ai bien peur que ça ne représente que le 1% de Piketty et Stigliz.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/04/2017

"la vraie chance pour la victoire de la souveraineté aurait été un second tour Le Pen-Mélanchon." Mélenchon, pas Mélanchon. Respectons les autres, même s'ils ne nous plaisent pas. Mélenchon - Le Pen = effondrement du CAC 40, la France exsangue de ses capitaux en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Plus un seul investisseur, plus de fric, la banqueroute. Comment faites-vous pour ne pas le voir ?
"La France ne sera plus jamais une puissance qui compte" Eh bien, en tant que Suisse, laissez-moi vous dire que ce sera une sacré bonne nouvelle. La France et ses fusées du plateau d'Albion dont le rayon d'action ne dépassait pas le Plateau suisse : tout un symbole, des voisins prêts à rayer de la carte le pays d'à-côté juste pour capituler deux jours plus tard...
Que la France retrouve sa place : un pays européen parmi d'autres. La fin de l'arrogance française, on la fêtera au champagne. Suisse, le champagne...

Écrit par : Géo | 25/04/2017

Bien vu l'image - mais un troupeau de mouton-pigeons sans boussole en quête d'un dictateur,
me disait à peu près le franco-suisse chez qui je loge, dans sa colère de se retrouver au bord de l'impuissance électorale
dans son dégoût de retrouver au boulot à Gve ce népotisme de politiciens de carrière indécrottables de la région RA
après ses années de constat de magouilles combines & copinages d'élus convaincus -depuis longtemps si bien rassurés si bien soutenus par les pouvoirs en place à GE- de leur pouvoir à pigeonner le mouton
qu'ils cherchent à l'ériger en droit 'parce que le grand-Genève le vaut bien'.

Écrit par : divergente | 25/04/2017

Géo, c'est ce qu'on prévoyait aux Anglais s'ils votaient pour le Brexit. Le Royaume-Uni s'est-il effondré ? Ben je ne crois pas... C'est aussi ce qu'on pronostiquait pour la Suisse en cas de refus de l'EEE. La Suisse s'est-elle effondrée ? On ne dirait pas. Les investisseurs du CAC 40 auraient sans doute eu quelques jours de doute, puis... ils se seraient remis à faire des affaires comme d'habitude.

Écrit par : Kad | 25/04/2017

C est amusant tout ces gens qui souhaitent que la france quitte l UE. Mais ce rendent il pas compte qu en faisant ca on ruine ce qui reste du pays ?
Le retour au franc va engendrer une fuite massive des capitaux (qui a envie d avoir -20 % sur son argent). Qui va investir pour se faire rembourser en monnaie de singe ? On va faire une seconde argentine !

Le gros des problemes de la france sont des problemes internes et non pas causé par l UE.
- une classe politique corrompue & incompetante. La corruption c est pas nouveau, mais l incompetance et le deni de responsabilité a atteint le summum. En 2002 il y a eut un coup de semonce mais Chirac l a ignoré
- une economie a la ramasse. La france a choisit de taxer massivement le travail et d eviter de faire des choix. Du coup on a par exemple les retraités qui ont un niveau de vie superieur aux actifs, de l argent englouti dans des entreprises condamnes ...
- une natalité delirante. je suis toujours surpris de voir que les francais se vantent de faire tant de futurs chomeurs. Ils veulent concurrencer le Bangladesh ?
- une politique clienteliste et favorisant la rente: cf la tentative avortee de supprimer le monopole des notaires & pharmaciens ou les subventions a l immobilier afin de maintenir les prix elevés (histoire de bien pousser les couts des entreprises vers le haut et de finir de plomber la competitivte de la france)

Écrit par : cdf | 26/04/2017

Kad, je vous rappelle que le Brexit effectif n'aura pas lieu avant deux ans au moins et que la Suisse a passé de très mauvais moments après le vote sur l'EEE, jusqu'au moment de l'entrée en vigueur des accords bilatéraux, réclamés d'ailleurs par Blocher....
Roland

Écrit par : Roland Duc | 26/04/2017

Kad@ Je ne suis pas contre le souverainisme de MLP. Surtout qu'il risque bien d'être tempéré par une majorité LR aux législatives...
En fait, c'est ce qui pourrait arriver de mieux pour la France. Mais si MLP démissionne parce que le peuple français ne veut pas sortir de l'euro ou de l'Europe, qu'est-ce que cela va donner ?

Écrit par : Géo | 26/04/2017

Géo: "Mais si MLP démissionne parce que le peuple français ne veut pas sortir de l'euro ou de l'Europe, qu'est-ce que cela va donner ?"
Très bonne question. Et bien on verra. Pour ma part, je suis sûr qu'un référendum qui aura lieu après un vrai débat national qui ne sera pas dominé par des médias tout acquis à la cause de l'Europe (car ils devront bien s'adapter au pouvoir) peut réserver des surprises à ceux qui pensent que les Français ne veulent pas sortir de l'Europe. Surtout que d'ici là la Grande Bretagne sera sortie ou en passe de sortir et que ces deux grands pays peuvent être les fers de lance d'une nouvelle Europe.

Et si les Français choisissent finalement de conserver cette Europe là, ils reviendront à la case départ et devront se trouver un nouveau président.

Écrit par : Kad | 26/04/2017

Roland Duc: "Kad, je vous rappelle que le Brexit effectif n'aura pas lieu avant deux ans au moins et que la Suisse a passé de très mauvais moments après le vote sur l'EEE"
Pour la Suisse désolé je ne m'en souviens pas. La Suisse a bien un peu souffert de la crise mondiale du début des années 90. Mais bien moins que les pays alentours. Et finalement, l'impression que ça a donné aux Suisses, c'est que les conséquences attendues ne se sont jamais produites. Quant aux bilatérales, l'UDC les demandait déjà avant le vote négatif et donc les prévisions en tenaient compte. (on nous disait d'ailleurs que l'Europe n'accepterais jamais de les négocier...)

Pour ce qui est de la Grande Bretagne, c'est pour le lendemain du vote qu'on a prévu l'apocalypse. On a prévu que le pays subirait un désinvestissement massif voire la chute de la place financière londonienne, et bien ce n'est pas arrivé. Je pense même que le pays bénéficie de la baisse de la Livre Sterling qui s'est produite. Et vous verrez qu'au final, la Grande Bretagne connaîtra un véritable coup de fouet économique quand elle sera sortie de cette prison.

Écrit par : Kad | 26/04/2017

cdf: "Le retour au franc va engendrer une fuite massive des capitaux (qui a envie d avoir -20 % sur son argent). Qui va investir pour se faire rembourser en monnaie de singe ? On va faire une seconde argentine !"
Et encore, vous avez oublié de parler des tornades et des tsunamis. ;)

Tout d'abord, les entreprises investiront en France parce que justement, s'il y a dévaluation, il coûtera moins cher de produire en France et plus facile d'exporter. Mais vous avez raison, la période intermédiaire pose problème. Pour éviter une fuite des capitaux destinés à spéculer sur la sortie de l'Euro, il faudra instaurer un contrôle des mouvements de capitaux. C'est tout à fait possible puisque ça a été imposé durant un petit moment aux Chypriotes.

Et ensuite, je peux vous garantir qu'avec une monnaie dévaluée, la France va attirer des investisseurs. Car il deviendra moins cher d'investir en France. De plus, si la France réinstaure un droit de douane, il deviendra beaucoup moins intéressant de délocaliser dans d'autres pays européens. Donc on est d'accord qu'il y a des désavantages à quitter l'Euro mais le principal avantage c'est que beaucoup de gens vont retrouver un emploi.

Comme vous le dites, l'Euro n'est pas le seul problème de la France. Mais c'en est un. Et la sortie de l'UE permettra aussi d'en régler d'autres, par exemple en permettant aux petits artisans qui ne commercent pas à l'international de ne pas appliquer les normes stupides qu'on leur impose.

Écrit par : Kad | 26/04/2017

Les commentaires sont fermés.