06/04/2017

L'attentat de Sarajevo de notre époque ?

Dans mon analyse de la situation géopolitique et du risque qu'elle dégénère en 3ème guerre mondiale, j'avais, dans un commentaire fait cette prévision: "Bien sûr, il n'y aura pas d'attaque unilatérale. Je pense plutôt qu'il y aura un attentat de Sarajevo comme déclencheur. Si un ou plusieurs attentats de Sarajevo se produisent dans les prochains mois, nous pouvons commencer à avoir très peur."

Voir le billet ici

Attaque-chimique-en-Syrie-le-bilan-s-eleve-a-72-morts.jpgJ'avais aussi prévu que le dernier créneau disponible pour lancer une troisième guerre mondiale serait le printemps 2017. (voir l'analyse pour plus de détails) Et bien je crains que les événements des derniers jours me donnent raison. Jusqu'à l'été, nous vivons la période la plus dangereuse, peut-être de toute l'histoire. Et l'attaque chimique, réelle ou non, qui a eu lieu en Syrie avant-hier est un événement extrêmement dangereux dans ce contexte. Si, comme la menace a été proférée par les Etats-Unis, une intervention unilatérale devait avoir lieu, (ce qu'on appelle communément une déclaration de guerre) dans la situation explosive que nous vivons, la guerre pourrait rapidement se répandre à travers le monde entier.

Et je ne suis qu'à moitié étonné qu'on n'attende pas une enquête sérieuse pour définir le coupable. La théorie russe selon laquelle le régime syrien a bombardé un entrepôt des terroristes qui dominent la ville et que cet entrepôt contenait malheureusement des armes chimiques, me paraît pourtant très plausible. Dans ce contexte, je suis sûr que la Russie n'aurait pas mis son veto contre une résolution condamnant l'utilisation des armes chimiques sans désigner de coupable. Une enquête sérieuse aurait ensuite pu être lancée, mais on préfère faire confiance à des ONG pourtant plus que douteuses. Il y a de ce fait une volonté claire de mettre de l'huile sur le feu, ce qui ne m'étonne pas compte tenu du souhait de certains militaires américains d'en découdre avec la Russie et la Chine.

Encore une fois, j'espère me tromper, mais la situation ne semble pas évoluer très positivement.

Commentaires

Vous n'avez HÉLAS que trop raison.
La Russie fait certainement la même analyse que vous (ou vous que la Russie):
https://www.youtube.com/watch?v=trVvUofvVck&app=desktop

Il y eu le gaz de la Ghouta: première opération sous faux-drapeau. La Russie a réussi a empêché les frappes sur Damas. Deux missiles US sont tombés dans la Méditerranée. Depuis la défense de la Syrie a été renforcée. Les mouvements de troupes et de chars dans les pays européens de l'Est de présagent rien de bons non plus.

Écrit par : Charles | 06/04/2017

Pour accéder au site du Saker, il faut supprimer l'espace entre "the" et "saker".

Écrit par : Charles | 06/04/2017

Aujourd'hui, Donald Trump me donne raison. A ce rythme, je ne suis pas sûr qu'il y aura des élections en France...

Écrit par : Kad | 07/04/2017

Effectivement, Kad, cela pourrait être un Sarajevo (1914). Le rapport de force établi par Trump, qui a profité la situation pour agir, est dangereux. Poutine devra lui aussi poser rapidement un acte de force. En Syrie ou ailleurs. Par exemple en Ukraine. Nouveau potentiel Sarajevo en vue.

Les occidentaux qui se réjouissent sont aveugles.

Et pendant ce temps en Afrique, notamment au Sud soudan, chrétien, les enfants meurent de faim. Mais là Trump ne laisse pas entrevoir de larmes.

Espérons que nous sommes des prophètes de malheur.

De toutes les manières, au vu de l'effondrement de l'occident européen dont les peuples sont conduits à l'abattoir par nombres de ses dirigeant, pape extra-euopéen y compris, il semble bien utile de pouvoir migrer dans l'hémisphère sud.

Écrit par : cedh | 07/04/2017

Il y a des américains lucides:
http://dailycaller.com/2017/04/05/it-makes-no-sense-ron-paul-thinks-syrian-chemical-attack-was-a-false-flag-video/

"Effectivement, Kad, cela pourrait être un Sarajevo (1914)."
Je pense que Kad fait référence à des événements beaucoup plus récents...
Parce que l'archiduc, on s'en fout un peu.

Écrit par : Charles | 07/04/2017

Je fais bien référence à l'assassinat de François-Ferdinand, plutôt par analogie. Car il s'agit finalement d'un événement mineur sur le plan historique, mais qui a mis le feu aux poudres de la première guerre mondiale. Comme je considère la situation actuelle comme tout aussi explosive que celle de l'époque, je crains qu'un autre événement mineur puisse servir de déclencheur.

En gros, c'est un peu comme si vous étiez assis sur un baril d'essence et que toutes les personnes vous entourant jouaient avec des allumettes.

Écrit par : Kad | 08/04/2017

Les Russes ne sont pas encore prêts à un affrontement avec les Américains : la preuve en est que le navire qui a tiré les Tomahawk n'a pas été coulé...
Ils le seront quand l'alliance avec les Chinois sera conclue. Parce que là, les Américains ne feront plus le poids...

Écrit par : Géo | 08/04/2017

En effet, les Russes avaient en 2014 la capacité d'approcher et donc de couler des navires AEGIS américains, (voir l'épisode du Thomas Cook en Mer Noire) mais rien ne prouve qu'ils l'aient toujours aujourd'hui. Et même s'ils l'avaient, je pense que Vladimir Poutine est une personne posée qui ne réagit pas sans réflexion préalable. Dans ces conditions je le vois mal envoyer une escadrille couler les 2 navires américains qui ont tiré les Tomahawk.

Écrit par : Kad | 09/04/2017

"je le vois mal envoyer une escadrille couler les 2 navires américains qui ont tiré les Tomahawk." Aucune escadrille n'aurait la moindre chance d'y arriver. Par contre, les torpilles actuelles sont assez difficiles à éviter...
Vladimir Poutine, personne posée ou pas, la question n'est pas là. Il s'agit d'un rapport de forces. Quand le même aura un rapport de forces en sa faveur, il se fera un plaisir de couler ces navires, comme Trump s'est fait un plaisir de bombarder les Syriens. Pourquoi devrait-il se gêner d'envoyer ces bloody Américains par les fonds ?

Écrit par : Géo | 09/04/2017

Peut-être pour éviter un affrontement nucléaire qui impliquerait la destruction totale des deux pays?

Écrit par : Kad | 09/04/2017

Et pourquoi alors n'y a t-il pas eu de destruction totale des deux pays lors de la guerre du Vietnam ? L'URSS n'était pas concernée ? Avec quelle genre d'armes entre 30 et 40 B-52 ont-ils été descendus ? (et plusieurs milliers d'avions, plusieurs milliers d'hélicoptères...)voir Wiki.
Et petit rappel en passant : les USA ont perdu la guerre du Vietnam, comme ils ont perdu la guerre en Afghanistan, comme ils ont perdu la guerre en Irak...
Ah oui, ils ont gagné la guerre sur l'île de la Grenade et massacré tous les syndicalistes. Bravo.

Écrit par : Géo | 09/04/2017

En plus, à l'époque, il y aurait eu l'excuse du "communisme" pour lancer des bombes atomiques sur l'URSS. Aujourd'hui, il n'y a que la vieille haine raciste des Angles et des Saxons contre les Slaves...

Écrit par : Géo | 10/04/2017

"Les Russes ne sont pas encore prêts à un affrontement avec les Américains : la preuve en est que le navire qui a tiré les Tomahawk n'a pas été coulé..."

Finalement tout cela n'a été qu'une mascarade à destination de la politique intérieure des USA. Les Russes ont été prévenus, des vieux coucous ont été détruits, la piste d'aviation permet toujours le décollage des avions. On ne sait pas où sont passés la majorité des missiles (interceptés? pas tirés? dans le désert?). Bref, un enfumage de première.

Plus inquiétant: Petraeus et sa clique voudraient envoyer 150.000 hommes en Syrie...
Heureusement que Clinton n'a pas été élue: la 3me guerre mondiale serait en cours.
Se rappeler l'opération Northwoods qui aurait été enclenchée en cas d'élection de Nixon. Opération préparée sous Eisenhower par son "vice"-président. Comme l'opération "sarin" a été préparée sous Obama pour Clinton.

Il reste aux Syriens et aux Russes du Donbass a présenté à Trump des photos d'enfants massacrés par les terroristes.

Écrit par : Caramba! | 10/04/2017

"Il reste aux Syriens et aux Russes du Donbass a présenté à Trump des photos d'enfants massacrés par les terroristes."
A quoi cela pourrait-il servir ? Qu'est-ce qu'il en a à foutre ?

Écrit par : Géo | 10/04/2017

Les commentaires sont fermés.