31/10/2016

Droits de l'homme

Voici quelques questions dont vous trouverez la réponse dans la suite de la note:

1. Quel pays a une législation extrêmement proche de celle de l'Etat Islamique, à savoir une application rigoureuse de la charia ?

2. Quel pays fait chaque année des centaines, voire probablement des milliers, d'exécutions selon Amnesty International ?

3. Quel pays a fait 28 exécutions durant l'année 2015 ?

4. Quel pays a cessé de pratiquer la peine de mort depuis 1999 afin de répondre aux exigences du Conseil de l'Europe ?

5. Lequel de ces pays ne fait plus partie du Conseil des Droits de l'Homme à l'ONU ?


Réponses :

1. L'Arabie Saoudite pratique la charia avec une rigueur absolue, tout comme le fait l'Etat Islamique. Ce petit comparatif montre qu'il n'y a qu'une infime différence entre les législation du royaume et celle du pseudo-état terroriste. En fait, si leurs législations sont identiques, ne peut-on pas en déduire que l'Etat Islamique n'est rien de plus qu'une province du royaume wahhabite ? (source Washington Post)

B7z1HcsCUAEliRF.jpg

Sur la base de la charia, l'Arabie Saoudite a pratiqué au moins 153 exécutions l'année dernière. La plupart par décapitation au sabre ou par lapidation dans le cas de l'adultère. Comme on le voit dans le tableau, le blasphème, l'homosexualité ou parfois l'alcoolisme sont punis de peine de mort. L'assistance d'un avocat est souvent déniée.

2. Le pays pratiquant le plus d'exécutions dans le monde est clairement la République Populaire de Chine. Selon Amnesty International, ce pays effectue 2/3 des exécutions du monde. (alors que sa population représente environ 1/5 de la population mondiale) En général les exécutions sont publiques, pratiquées dans des stades ou autres lieux de rassemblement. On ne connait pas le nombre exact d'exécutions annuelles car Pékin les tient secrètes, mais AI les estime bien à plusieurs milliers par an.

Si la plupart des exécutions sont justifiées par des crimes graves d'autres, comme le racket ou le faux-monnayage, laissent pantois !

Reportage court déconseillé aux âmes sensibles...

 

3. Même si la tendance est à la diminution des exécutions, les Etats-Unis en ont tout de même pratiqué 28 rien qu'en 2015. Ça n'empêche pas ce pays de connaître une criminalité hors norme, ce qui démontre le peu d'efficacité de la peine de mort.

4. Si la Russie n'a toujours pas aboli la peine de mort, elle s'impose un moratoire depuis 17 ans. On peut donc dire qu'elle fait partie du club restreint des nations ne pratiquant pas la peine de mort.

5. Et oui, la Russie a été exclue du Conseil des Droits de l'Homme, ce qui démontre bien que les nominations n'ont rien à voir avec la pratique des états membre, mais bien avec la géopolitique étasunienne. Il est en effet absolument scandaleux qu'on refuse un siège à la Russie alors qu'on l'accorde à des pays aussi peu respectueux des droits de l'Homme que le sont la Chine ou l'Arabie Saoudite.

Commentaires

Eh oui, la Chine et l'Arabie sont de merveilleux partenaires commerciaux alors que la Russie ...
Et Obama, singé par le triste Hollande ne considère-t-il pas Poutine comme la représentation du mal. A preuve Mossoul et Alep. A Alep ce sont des crimes ce guerre alors qu'à Mossoul ce ne sont que des effets collatéraux.

Et qui est le Big Brother aujourd'hui ? La NSA. Et à qui obéit la NSA ? Sûrement pas à Poutine.

Compte tenu de tout ceci ou peut trembler pour le futur. Trumf ou Clinton, l'avenir est bien sombre.

Écrit par : Lambert | 01/11/2016

"Compte tenu de tout ceci ou peut trembler pour le futur. Trumf ou Clinton, l'avenir est bien sombre."

Avec Hillary sûrement pas avec Trump!

Les Américains savent que Clinton est vendue aux islamistes

Publié le 31 octobre 2016 - par Jean Sobieski

Elections américaines. La présence de l’Islam dans la coulisse est absolument réelle. Ici, reprise d’un courriel de lecteur du Point à propos d’un portrait de Huma Abedin, conseillère d’Hillary Clinton. Ces affaires sont évidemment d’une exceptionnelle gravité, et doivent être portées à la connaissance du plus grand nombre. Le « mur-Clinton » se lézarde en maints endroits. Enfin.

http://www.lepoint.fr/monde/huma-abedin-la-femme-au-coeur-de-la-campagne-d-hillary-clinton-31-10-2016-2079677_24.php

Qui est elle ? Vraiment ? (remarque d’un lecteur)***

« La presse Américaine commence à se préoccuper des liens de cette femme avec les Frères musulmans (The Hill, 23 août). Cette femme omniprésente, élevée en Arabie saoudite, au fait de bien des secrets d’État, dont la mère professe la charia dans le Journal of Muslim Minority Affairs et avec lequel elle a elle-même collaboré.
Huma Abedin a donc toutes les chances de devenir « Chief of Staff » d’une Maison-Blanche dirigée par une femme physiquement fatiguée et qui se repose entièrement sur elle.
Comme elle se reposait sur elle dans les financements de sa fondation (Clintonfoundation. Org) en provenance de pétromonarchies oscillant entre capitalisme et islamisme (Arabie Saoudite et Qatar), financements atteignant des millions de dollars, et que je n’ai eu de cesse de dénoncer ici même une bonne demi-douzaine de fois depuis plus d’un an, sans jamais avoir été censuré d’ailleurs (merci Le Point), preuve que ce n’est pas une calomnie.
Ce qui m’a étonné, en revanche, c’est que mes affirmations, pourtant graves, n’ont jamais été commentées. A croire que tout le monde s’en fiche de voir la plus grande puissance mondiale risquer d’être dirigée en sous marin par des islamistes ».

*** J'ai dénoncé également cet état de fait dans cette blogosphère en plus des milliards offerts par l'UE à Arafat!

Écrit par : Patoucha | 01/11/2016

Les commentaires sont fermés.