27/06/2010

Aux pro-européens turcs

Je suis Suisse et Français, mais ici je m'exprime plus souvent en tant que Suisse. Mais aujourd'hui, c'est en tant qu'Européen que je vais m'exprimer. Cet appel, lancé par un supporter de l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne s'adresse aux forces politiques turques qui souhaitent toujours cette entrée.

Il y a presqu'un an, j'ai écrit ce billet. A l'époque, je me disais que la demande d'adhésion de la Turquie à l'UE devait être prise en compte, car cela aiderait ce grand pays, en partie européen, à se diriger vers les nécessaires réformes de ses institutions. Mais depuis, mon opinion a largement évolué. Je ne pense plus que la Turquie actuelle, dirigée par Recep Tayyip Erdogan, n'a une chance de faire un jour partie de l'organisation européenne. A l'époque je pensais pourtant qu'il fallait tenter de traiter avec lui, puisque c'est le premier ministre dont la population turque s'était légitimement dotée. Et comme il a toujours répété vouloir faire entrer son pays dans l'UE, j'espérais qu'il était prêt à conduire les réformes qui pourrait permettre à la Turquie de légitimement attendre une réponse favorable de l'Union. Mais aujourd'hui je pense qu'il n'en est rien. Je me demande même si le but de Erdogan n'est pas de provoquer le rejet de la part de l'Union Européenne et la déception de sa population pour pouvoir se tourner vers d'autres alliances.

turkish_pm_erdogan-_with_ahmadinejad.jpgEt aujourd'hui, alors que le monde se dirige à grand pas vers une bipolarisation sur fond de crise pétrolière, (voir ici) Erdogan montre enfin  quel camp il tente de faire choisir à son pays. L'affaire des "bateaux de la paix", dans laquelle des pseudo-ONG islamistes proches du pouvoir turc ont été à l'origine d'une provocation unilatérale d'Israël, montre bien qu'Erdogan fait tout pour se débarrasser des anciennes alliances. Israël est le premier à en faire les frais. Mais l'Europe  et les Etats-Unis suivront. Et en soutenant désormais ouvertement le Hamas, la Turquie montre que les nouvelles alliances qu'elle cherche à tisser se trouvent du côté de l'Iran, principal mentor des extrémistes palestiniens.

Si la Turquie devait se tourner vers l'islamisme radical, ça serait un terrible retour en arrière. N'oublions pas que cet état, sous l'impulsion de Mustafa Kemal Atatürk, après la défaite durant la première guerre mondiale, a fait le choix de la laïcité. Une modernité que beaucoup d'états européens n'avaient pas encore choisi à l'époque. Depuis lors, l'histoire de la Turquie s'est fondue dans celle de l'Europe. Durant la guerre froide, elle a même été un maillon vital de l'Alliance Atlantique. En effet, sa position géographique a permis à l'OTAN de verrouiller la sortie de la mer Noire sur la Méditerrannée ainsi que le sud du rideau de fer.

Aujourd'hui, Erdogan est sur le point de mettre fin à cette imbrication de l'histoire turque avec l'histoire européenne. Un rapprochement avec les Perses serait contre nature, tant la Turquie s'en est éloignée depuis longtemps. Tenter de recréer l'Empire Ottoman est de toute façon vain: je pense que le rapport de force qui va s'établir au sein d'une telle alliance va plutôt servir l'Iran et c'est plutôt l'Empire Perse qui va être recréé ! Et au sein d'un tel ensemble, je ne donne pas cher de la démocratie et de la laïcité turques...

Alors si vous souhaitez encore que votre grand pays rejoigne l'Union Européenne, je n'ai qu'un conseil à vous donner: débarrassez-vous d'Erdogan ! Remettez au pouvoir des forces dignes de l'héritage d'Atatürk. Des forces prêtes à tout pour défendre la laïcité et la démocratie. Des forces prêtes à réformer l'armée et le gouvernement. Des forces prêtes à reconnaître le génocide arménien et à normaliser les relations avec la minorité kurde. Des forces, enfin, prêtes à s'attaquer à la problématique de la division de Chypre. Si de telles forces existent en Turquie, il faut qu'elles soient mises au pouvoir pour relancer un rapprochement avec l'Europe. Sans cela, la Turquie va faire un retour en arrière historique de près d'un siècle et sombrer dans l'obscurantisme. Démocrates turcs, il n'y a que vous qui puissiez empêcher cela !

Commentaires

Comment peut être Suisse et Français ? Pour moi c'est l'un ou l'autre.
Grave erreur de nos dirigeants qui ont admis la double nationalité. Ce matin à la TV un individu se disant français mais fière d'être algérien...
Chercher l'erreur.

Écrit par : Ivan Skyvol | 27/06/2010

A propos d'Ataturk, il a déclaré : "l'islam, cette théologie absurde d'un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies."

Écrit par : Ivan Skyvol | 27/06/2010

Je tiens à corriger les affirmations rapides. La Turquie d'Erdogan a critiqué Israel de mener une politique raciste et tout être humain ne peut être que d'accord avec cette position.
Il est important que les petits européens apprennent la réalité de la Palestine. A savoir qu'en 1947, alors qu'il n'y a pas de pays musulman à l'ONU puisqu'ils sont tous colonisés, les pays occidentaux décident de donner aux juifs européens la Palestine alors que des arabes musulmans y vivent depuis 2000 ans. Cherchez l'erreur. Si les européens étaient honnêtes, ils auraient donnés la moitié de la suisse ou bien une partie de l'Allemagne..... Il n'y aurait eu aucun problème. Aujourd'hui, les palestiniens sont dans un ghetto et vivent que de l'aumône internationale dans leur propre pays. Le sionisme suppose que n'importe quel juif peut s'installer sur la terre des palestiniens. Les juifs ont le droit de vie ou de mort sur qui ils veulent !! Le désastre est que les personnes dont celui qui a écrit ce blog ne sont pas objectives. Erdogan parle de justice et comme il le dit israel est un etat qui est dangereux. Il est un danger pour la paix. Il a déjà fait une dizaine de guerres et possède la bombe atomique. Alors, oui, je défends la politique d'erdogan qui défend enfin la justice et l'équité. Ce n'est pas un choix entre l'europe et le moyen orient mais un choix entre la justice et l'injustice.
dans cette partie du monde, le criminel est israel et il est impossible de le défendre sauf si on est soit même arabophobe ou islamophobe

Écrit par : orsu | 27/06/2010

il n'y a que les intérêts d'Israël qui compte hein?

la Turquie est alliée d'Israël
tout va pour le mieux et elle est européenne

la Turquie cherche à soutenir un peuple opprimé par Israël
elle devient méchante et pas européenne du tout

pourquoi c'est toujours le même refrain?

Écrit par : bomonti | 27/06/2010

Dites la vérité kad, seriez-vous un énième juif sur la toile qui prêche pour sa paroisse?

Écrit par : pascon | 27/06/2010

"Comment peut être Suisse et Français ? Pour moi c'est l'un ou l'autre.
Grave erreur de nos dirigeants qui ont admis la double nationalité. Ce matin à la TV un individu se disant français mais fière d'être algérien...
Chercher l'erreur."

C'est simple: je suis né de deux familles. J'en ai une en Suisse et une en France. J'ai donc deux origines et aucune ne prime sur l'autre. Votre commentaire est stupide et montre bien votre vision étriquée de l'appartenance nationale. Je n'ai pas de problème d'identité. Être Français et Suisse ça fait partie de moi. Et ayant fait toute mon armée en Suisse, je n'ai d'ailleurs aucune leçon de patriotisme à recevoir de vous.

Et oui, je suis persuadé qu'on peut également être à la fois fier d'être Français et fier d'être Algérien.

"alors que des arabes musulmans y vivent depuis 2000 ans."

Petite erreur, pas très grave mais qui montre bien votre préjugé: les Arabes sont arrivés dans la région lors des invasions musulmanes au 7ème siècle. La religion musulmane n'existait d'ailleurs pas il y a 2000 ans. Dire que des musulmans y vivent depuis 2000 ans est absurde. Avant les invasions, il y avait principalement... des Juifs ! Donc comme tout le monde, les Arabes ont conquis militairement la région à un moment donné. C'est ainsi que va l'histoire...

Pour le reste, vous affirmez que la Palestine a été offerte aux Juifs européens. C'est une grave erreur. Car avant la création d'Israël, il y avait déjà de nombreux Juifs dans la région. De plus, la Palestine n'a jamais été un état. D'abord colonie ottomane, elle est devenue colonie britannique.

"Il a déjà fait une dizaine de guerres et possède la bombe atomique."

Je vous renvoie à ce billet:

http://leblogdekad.blog.tdg.ch/archive/2010/05/31/israel-doit-signer-le-tnp.html

Comme vous pouvez le voir, je ne défend pas unilatéralement Israël. Mais contrairement à vous, je reconnais à Israël le droit d'exister comme état et comme peuple. Un peuple qui a le droit d'être défendu de la menace terroriste que représente le Hamas. Mais je reconnais aussi le droit au peuple palestinien de posséder un état. Le Hamas par contre ne reconnait pas (comme vous) le droit à l'existence d'Israël. Je vous renvoie à cet autre billet pour savoir ce que je pense des gens qui, comme vous et le Hamas, ne reconnaissent pas le droit à l'existence d'Israël.

http://leblogdekad.blog.tdg.ch/archive/2010/02/09/antisemitisme-et-anti-sionisme.html

Pour ce qui est d'Erdogan, le problème ça n'est pas qu'il défende les Palestiniens. Le problème, c'est qu'il fait tout pour rapprocher son pays de mouvements islamistes, voire de l'Iran. Il est lui-même un islamiste, soit-disant modéré, terme très insidieux. Il tente de se montrer comme un personnage respectable, mais certaines déclarations, certaines poignées de main, ne trompent pas. Le fait que son pays soit proche de l'Europe et des Etats-Unis ne lui plaît pas. Le fait que son pays ait une législation laïque ne lui plaît pas. N'oublions pas que des partis dont il a été membre ou dirigeant ont été plusieurs fois interdits pour leur non-respect de la laïcité, (l'interdiction du parti de la prospérité en 1998 a d'ailleurs été confirmée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme, ce qui démontre le danger pour la laïcité turque qu'il représentait) avant qu'il ne créé l'actuel. Si ce parti se déclare islamiste "modéré", c'est uniquement une tactique visant à éviter l'interdiction.

"dans cette partie du monde, le criminel est israel et il est impossible de le défendre sauf si on est soit même arabophobe ou islamophobe"

Deux termes qui n'existent pas dans la langue française. En revanche, je pense qu'une personne qui pense qu'Israël ne doit pas exister est un antisémite, mot officiel de notre langue.

Écrit par : Kad | 27/06/2010

Bomonti: "la Turquie cherche à soutenir un peuple opprimé par Israël
elle devient méchante et pas européenne du tout"

Le problème ça n'est pas l'appui aux Palestiniens. Le problème c'est l'appui au Hamas et à l'Iran. C'est aussi cette manière d'essayer de défendre le programme nucléaire iranien en faisant des propositions destinées non pas à trouver une solution au problème, mais à permettre à l'Iran de gagner du temps et à continuer à développer tranquillement son programme.

pascon: "Dites la vérité kad, seriez-vous un énième juif sur la toile qui prêche pour sa paroisse?"

Admettons que ça soit le cas, pour vous seuls les islamistes ont le droit à la parole ? Les Juifs n'ont pas le droit de donner leur version des faits ? C'est ça la liberté d'expression ?

Écrit par : Kad | 27/06/2010

Je pense ce blog est un copier coller de tout les commentaires des journaux d'Israël ,que des avis négatifs à propos de la Turquie.
Mais je ne suis pas choqué car Gad est nom juif et vue les frictions de la Turquie avec l'état hébreux ce blog n'a rien d'impartiale mais plutôt d'une propagande pro-Israël
cordialement,

Écrit par : ludo mario | 27/06/2010

Cher Kad, je pense que bien des turcs souhaitent voir un nouveau gouvernement crédible, réellement pret a assumer la croissance de la Turquie ainsi que sa place géostratégique en tant que point triple entre le Moyen-Orient, le CIS et le les pays européens. Le gouvernement actuel est majoritairement constitué du parti conservateur AKP, qui n'a pourtant aucun interet a trop se rapprocher de l'Iran tant que l'armée, garante de laicite, veille sur le moindre faux pas qui aboutirait a la dissolution de l'AKP commme cela a ete le cas a plusieurs reprises depuis les annees 60. Et je pense que la Turquie est reellement en train de se moderniser et qu'en aucun cas elle ne souhaite un renversement du parti conservateur pour la remplacer par une junte militaire ad temporis. La Turquie est sortie quasi intact de la derniere crise economique et il est tres improbable qu'elle se dirige vers un enieme renversement de son gouvernement qui provoquerait vraisemblablement une recession extremement penalisante alors que la Turquie est actuellement en position de force en matiere de politique diplomatique et energetique, vu sa position geostrategique. Concernant les probleme Armenien, nos pays oublient systematiquement que les evenements du debut du siecle concernent l'Empire Ottoman qui n'a plus rien a voir avec la Turquie moderne, outre l'heritage culturel. Qui tient encore la France responsable pour les conquetes de Napoleon aujourd'hui? Personne... et qui martelle au chantage la Russie pour les massacres de Staline dans le Caucase? Personne... Et que sait-on reellement du genocide armenien au fait? Nos politiciens se sont empresses de ratifier des decisions avant meme que les historiens aient pu terminé leurs investigations. A ce propos, je rappelle que c'est Erdogan lui-meme qui a appelé l'opinion internationale a rassembler les historiens turcs et armeniens afin qu'un rapport credible aboutisse enfin. Cet appel n'a eu aucun impact, les opinions sont faites, les lois ratifiees et les politiciens convaincus de leur bien-fonde, alors que les historiens n'ont toujours pas termine leur travail... Et concernant le probleme kurde, je rappelle que les kurdes forment une ethnie parmi des dizaines d'autres comme les Lazs, les juifs (que le Sultan avait genereusement acceuilli lorsque que Ferdinand d'Espagne les avait jete hors du pays...), les albanais (Arnavut), les Lazs (Mer Noire), les Armeniens (et oui, combien y a-t-il d armeniens qui vivent une paix radieuse en Turquie) et bien d'autres encore. Le probleme kurde ne concernent evidemment pas tous les kurdes car beaucoup d'entre eux vivent generalement en tres bonne harmonie avec le peuple turc. Je reviens d'Istanbul et quand je demande a certains kurdes si ils etaient prets a integrer un etat kurde independant, la reponse est frappante...beaucoup d'entre eux ne souhaiteraient se passer du pain que leur apport l'etat turc sans aucune distinction de leur part. Il s'agit la d'un probleme culturel, les kurdes sont generalement des populations montagnardes regies par un systeme feodal qui se heurtait deja a l'autorite des sultans. Un regime feodal base sur la "Töre" ou sauvegarde de l'honneur qui alimente les chroniques des faits divers de nos journaux lors de crimes d'honneur commis jusque dans nos pays. Mais lors de ces fait divers, on relate generalement la nationalite turque et non l'ethnie...Le gouvernement turc, y compris l'actuel, envoie de force depuis des annees jeunes medecins, instituteurs afin d'equilibrer les chances de l'education mais la reponse des chefs de clans et du PKK reste celle des armes, il n'y pas que des soldats qui sont executes. Les turcs ainsi que les kurdes sont las de perdre de leurs enfants pour un combat qui na pas de buts precis...L'ETA est considere comme terroriste, il en est de meme que le PKK qui terrorise tout autant la population kurde dont les armes sophistiquees, qui semblent provenir d'une entente entre Israel et les USA, contrastent drastiquement avec le niveau de vie moyen de ces populations bien souvent illettrees par la faute de faire parler les fusils et les bombes a la place de la raison....

Écrit par : Ali | 27/06/2010

Les raisons de l'extrême lenteur du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE est simple : blocage par la France et le problème de Chypre.

La première raison du blocage de processus d'adhésion de la Turquie à l'UE est que si celle-ci parvient à adhérer, elle aura pus de poids que la France au Parlement Européen à cause de son nombre d'habitants.

La seconde et le plus important, le problème de Chypre : la Turquie a envahi Chypre en 1974 pour envahi la partie nord de l'île pour empêcher que la Grèce l'annexe, sous un faux prétexte. L'excuse de l'époque était "Si nous n'étions pas intervenus, les Chypriotes hellénophones auraient commis un génocide contre les Chypriotes turcophones.". Ce qui a bien sûr rendu fou de rage la République de Chypre, surtout que les Chypriotes grecs qui vivait dans des villas dans la partie nord de l'île ont été chassé et les maisons vendus à des Turcs. Le conflit qui a atteint son paroxysme avec la création de la République turque de Chypre du Nord en 1983. Il y aussi eu "le plan Annan" qui a tenté de réunifié l'île mais il a échoué. Un ministre turc a déclaré que si aucun plan pour réunifier l'île n'aboutissait, la Turquie organiserait un référendum pour annexer la République turque de Chypre du Nord.

Écrit par : vida18 | 28/06/2010

L'article de Kad ressemble fort à la propagande Israelienne de ces derniers jours. Rien d'autre.

Écrit par : Foulon | 28/06/2010

Je félicite "Ludo mario", fin connaisseur de la Turquie, mais ses écrits laissent penser que c'est un bon connaissaur de l'Histoire en général, et son analyse sur la population kurde en Turquie est remarquable d'intelligence et d'impartialité.

Écrit par : Foulon | 28/06/2010

Kad a écrit :
"Le problème ça n'est pas l'appui aux Palestiniens. Le problème c'est l'appui au Hamas et à l'Iran. C'est aussi cette manière d'essayer de défendre le programme nucléaire iranien en faisant des propositions destinées non pas à trouver une solution au problème, mais à permettre à l'Iran de gagner du temps et à continuer à développer tranquillement son programme."

Le Brésil aussi est un état islamiste dangereux Kad ?

Écrit par : antoine | 28/06/2010

Kad

Votre partialité a montré votre aveuglement ce qui vous discrédite gravement. Désormais, je ne porterai plus sur vous le même regard car vous ne décevez beaucoup! Je me suis fait avoir comme un crétin par vous et je n'accorderai plus aucun crédit à vos écrits.

Écrit par : grossedéception | 28/06/2010

"Le Brésil aussi est un état islamiste dangereux Kad ?"

plutôt cupide et complice d'un état islamiste et terroriste.

Écrit par : Giona | 28/06/2010

Marrants tous ces commentaires de jugement.

On observe une série de pseudo qui affirment comme un long monologue que si on ne pense pas comme eux, on est (Kad en l'occurrence) un salaud, un voyou, un agent ennemi, un aveugle, etc...

D'abord, j'aimerais savoir si le fait d'être d'un avis différent, d'avoir un regard autre est un acte coupable ?

J'aimerais aussi savoir si le fait d'être juif est une tare ? Car tout montre que certains blogueurs sont simplement des racistes qui arrivent à parler de racisme en déniant aux juifs le droit de le faire. Belle mentalité !

Vous êtes libre de vos opinions et je suis libre du regard que je porte sur vous. Dans le cas particulier, la lecture de vos propos exprime un racisme ancré profondément.

Écrit par : gerardh | 28/06/2010

Giona, vous nous faites la démonstration de votre fragilité d'esprit.... Vous vous faites avoir par la propagande de ces jours.... le but étant de bombarder l'Iran.... Israel est dirigé par l'Extrême-droite, un regime qui doit sa survie à la guerre... Donc le Gouvernement actuel d'Israel a tout fait pour convaincre les USA de préparer la guerre et donc d'ignorer les appels à la diplomatie... Comme cela arrange aussi les marchands d'armes...!!!
Vous comprenez ? Non ? J'en étais sûr.

Écrit par : antoine | 28/06/2010

Trois raison pour la Turquie qui est n'est pas conideree Europeen :

1. L'occupation de Chypre
2. Destruction de 3000 village d'origine Kurd
3. Blockage d'Armenie

Je soumis cette information a Ali. Il ecrit "Concernant les probleme Armenien, nos pays oublient systematiquement que les evenements du debut du siecle concernent l'Empire Ottoman qui n'a plus rien a voir avec la Turquie moderne, outre l'heritage culturel" NON monsieur. Les membres de "Milli Majlis" le premier assemble national de la moderne Turquie etait compose plupart par ceux quie ont etaient trouve coupable de la Genocide Armenienne, donc " bonnet blanc, blanc bonnet, rien change dans le monde Turc. La Turquie moderne = la Turquie Ottomane.C'est la continuation meurs Ottoman qui est evident.

Écrit par : Sinan Rushtuni | 28/06/2010

C'est parce que la Turquie s'est vue refuser l'entrée dans l'Europe, qu'elle cherche d'autres partenaires en Asie centrale.

Comment peut on être crédible quand on "prédit" la recréation de l'Empire Perse, alors que l'économie Iranienne est au plus bas, et que le pays est encerclé par 500,000 militaires et contractants privés U.S.

La réalité est que l'Iran développe ses pipelines vers la Chine, alors que l'Empire US souhaiterait plutôt que les ressources partent vers l'Ouest. Le Pentagone anticipe simplement la recréation de l'Empire Chinois, qui sera bien plus puissant qu'il ne l'a été au XVIIIe siècle.
Dire qu'il y en a qui croient encore que le Sénat US peut dépenser $3,000,000,000,000 pour une question de démocratie, de droits de l'homme, ou de niqab ...


PS: La Turquie est également irritée par le soutient d'Israël aux terroristes Kurdes.

Écrit par : sebastien | 28/06/2010

"Giona, vous nous faites la démonstration de votre fragilité d'esprit...."

Bon.

"Vous vous faites avoir par la propagande de ces jours...."

C'est l'histoire de ma vie, je suis un candide.

"le but étant de bombarder l'Iran...."

Bombarder, tout ce qui, sur le territoire Iranien, relève d'installations nucléaires, nuance. C'est d’ailleurs mon souhait car je suis aussi humaniste.

De la belle ouvrage quoi, comme en Irak 91 et en Syrie 07.

Écrit par : Giona | 28/06/2010

Antoine: "Le Brésil aussi est un état islamiste dangereux Kad ?"

Giona: "plutôt cupide et complice d'un état islamiste et terroriste."

Je dirais surtout opportuniste, comme la Russie et la Chine. La pénurie de pétrole qui s'annonce fait que toutes les grandes puissances qui ne disposent pas de suffisamment de pétrole cherchent à placer leurs pions. L'Iran profite directement de cette nouvelle donne géostratégique. (comme d'autres état d'ailleurs) Voir ici pour mon avis complet sur la question:

http://leblogdekad.blog.tdg.ch/archive/2010/05/26/petrole-le-grand-enjeu-strategique-de-la-premiere-moitie-du.html

"Giona, vous nous faites la démonstration de votre fragilité d'esprit.... Vous vous faites avoir par la propagande de ces jours.... le but étant de bombarder l'Iran.... Israel est dirigé par l'Extrême-droite, un regime qui doit sa survie à la guerre... Donc le Gouvernement actuel d'Israel a tout fait pour convaincre les USA de préparer la guerre et donc d'ignorer les appels à la diplomatie... Comme cela arrange aussi les marchands d'armes...!!!"

Désolé, mais c'est votre version qui est simpliste. Essayez de voir un peu plus loin que le bout de votre nez, mettez les divers éléments bout-à-bout, et vous verrez l'image complète prendre forme devant vous.

Et puis les appels à la diplomatie... Depuis les années que l'Iran refuse de négocier et louvoie pour éviter les sanctions, croire qu'il cherche à négocier est vraiment naïf.

Écrit par : Kad | 28/06/2010

Sinan Rushtuni, je suis d'accord avec vous. La Turquie moderne est l'héritier direct de l'empire Ottoman. Bien sûr, les responsables de ce génocide sont morts depuis longtemps et il ne me viendrait pas à l'esprit d'en vouloir aux Turcs d'aujourd'hui pour ces fait qui remontent à près d'un siècle. Par contre, on peut en vouloir aux négationnistes qui ne veulent pas reconnaître que ce génocide a eu lieu. Tous les peuples doivent apprendre à reconnaître les tâches qui salissent leur histoire. Les Allemands l'ont fait, les Suisses l'ont fait, beaucoup d'autres pays l'ont fait. Désormais c'est au tour des Turcs. Et je l'ai dit, je fais partie des rares Français à être favorable à l'entrée de la Turquie dans l'UE. Mais la reconnaissance du génocide arménien fait partie des conditions non-négociables.

Écrit par : Kad | 28/06/2010

sebastien: "C'est parce que la Turquie s'est vue refuser l'entrée dans l'Europe, qu'elle cherche d'autres partenaires en Asie centrale."

C'est ce que j'ai pensé auparavant. Mais maintenant je pense que l'AKP, le parti d'Erdogan, a toujours souhaité mener son pays sur la voie de ce rapprochement. Et que le maintien de la candidature à l'UE, qui n'a pas été accompagné des nécessaires réformes, est juste une stratégie pour provoquer ce rejet, ainsi que la déception de la population. Le lien de causalité est donc inverse. (mais c'est vrai que c'est juste une opinion)

"Comment peut on être crédible quand on "prédit" la recréation de l'Empire Perse, alors que l'économie Iranienne est au plus bas, et que le pays est encerclé par 500,000 militaires et contractants privés U.S."

Ne vous inquiétez pas pour l'économie iranienne. Les richesses de son sous-sol vont lui valoir un énorme pouvoir dans les décennies qui viennent. Comme tous les autres pays producteurs de pétrole. Sans parler de sa puissance nucléaire qui va le mettre à l'abri de toute attaque étrangère et va lui donner le statut de grande puissance régionale. Là où vous avez raison, c'est quand vous parlez d'empire chinois, C'est bien ça le grand enjeu. La Chine reconstruit en coulisse un empire qui régnera sur une bonne moitié du monde. Cet empire sera constitué principalement de pays émergeants, au rang desquels on comptera l'Inde, la Russie, le Brésil, la Turquie et sans doute bien d'autres.

Et bien sûr, la Chine a besoin d'un maximum de pétrole pour faire tourner cet empire. C'est pour ça que la Chine souhaite secrètement que l'Iran soit son allié et qu'il possède l'arme nucléaire pour avoir le pouvoir sur toute la région. Quand je parle d'empire perse, je veux simplement dire que si la Turquie pense pouvoir recréer l'empire ottoman, elle va tomber de haut car dans un futur proche, l'état le puissant de la région sera l'Iran et ceux qui dirigeront le monde seront les Chinois.

"Dire qu'il y en a qui croient encore que le Sénat US peut dépenser $3,000,000,000,000 pour une question de démocratie, de droits de l'homme, ou de niqab ..."

Ca n'est pas mon cas. Je pense que dans les 40 prochaines années, tous les pays du monde vont chercher à garder une part de ce qui reste de pétrole sur cette planète. C'est un enjeu stratégique majeur, sinon le seul. Ça va provoquer de très grosses instabilités et sûrement des conflits majeurs. Et en l'occurrence, notre intérêt coïncide plus ou moins avec celui des Américains. Il ne faudrait pas l'oublier. Donc nous devons tout faire pour éviter de perdre tous nos amis parmi les pays producteurs de pétrole. Laisser l'Iran faire sa loi dans le golfe serait donc une grave erreur.

Écrit par : Kad | 28/06/2010

Chers tous, toujours concernant le génocide arménien, pourquoi vouloir juger avant qu'une instruction crédible du dossier ait été effectuée dans les règles? Les Historiens, a qui il appartient de relater et d'analyser les faits n'ont toujours pas fini leur travail...Pourquoi desormais ne pas s'adresser au tribunal international afin d'accélérer l'instruction. Il en a été ainsi pour le génocide des Bosniaques en ex-Yougoslavie, les faits on été établis et les coupables pressés de se présenter au tribunal et cette tragique affaire n'a a peine 20 ans, des faits jusqu'aux condamnations, pourquoi une tel déroulement ne s'est toujours pas produit concernant le génocide arménien qui a eu lieu il y a un peu moins d'un siècle? Voilà la question à laquelle je ne trouve toujours pas de réponse satisfaisante.
Concernant la Turquie et l'union européenne, rien ne dit que la Turquie, tout comme la Suisse d'ailleurs, n'est réellement pressée d'y entrer. L'AKP poursuit les négociations avec l'UE, car toute réforme, telle qu'elle soit ne peut être que bénéfique pour le pays. Les lois qui régissent la Turquie n'ont à peu près pas évolué depuis la révolution Kemaliste de 1923 (D'ailleurs le code pénal Suisse a été le principal modèle de celui de la Turquie post-Ottomane...), ceci est en cours de changement car tout parti Turc, de quel bord soit-il, ne peut s'affranchir d'une législation désormais devenue désuète. Est-ce vraiment par peur d'une réaction de l'Armée Turque que l'AKP a choisi les voies bilatérales avec l'europe plutot qu'avec l'Iran? Non, je pense que la vision d'Atatürk était visionnaire et providentielle, c'est Churchill lui-même qui le reconnaissait. La Turquie sait que l'Europe est un modèle solide de démocratie et que c'est de ce côté-ci qu'elle doit se tourner afin de donner les meilleures chances à son potentiel de croissance, d'autant plus qu'elle vient pleinement de prendre conscience de sa position stratégique, autant en matière de diplomatie pour soutenir les relations occidents-Moyen Orient qu'en matière de politique énergétique, la Turquie se trouvant sur des voies de transit incontournables des réserves d'huile phénoménales du Moyen-Orient et de gaz du CIS (Sibérie occidentale, Turkménistan) et de l'Iran. Voilà donc une réalité qui peut expliquer pourquoi la Turquie fait partie de l'OTAN, car il s'agit actuellement d'un tampon important du transit d'hydrocarbures capable de dialoguer avantageusement à la fois avec l'Europe, le Moyen-Orient, la Russie, les pays turcophones d'Asie Centrale et probablement avec l'Afrique du Nord quant il en sera question dans un futur finalement pas si lointain (Problèmes de ravitaillement du pipeline Nabucco obligent...). Faudrait-il croire que le role de la Turquie dans l'OTAN ne soit réduit qu'a ses bases militaires a disposition des USA pour ses incursions a vocation démocratique? Je pense que la question se doit de rester ouverte.
Merci Kad, pour votre blog qui suscite un débat bien passionné et merci aux différents intervenants pour leurs précieuses interventions qui trouvent du répondant qui charpentent tout simplement...un dialogue :)

Écrit par : Ali | 28/06/2010

Wittnessing le génocide arménien (Extrait de: / Bedros Tekeyan "Arménie en ANCIEN Cartes du Monde", Laval 2005 (Québec-Canada)

Chapitre 3

Témoin du génocide
20e siècle Première génocide
«Les hommes arméniens ont été enrôlés dans l'armée, se mit au travail comme bêtes de somme, et tué par la suite. Les dirigeants furent arrêtés et exécutés. Ensuite, les déportations de femmes, les enfants et les personnes âgées dans les déserts de Syrie et l'Irak a commencé. L'ambassadeur d'Arménie à l'Empire ottoman Henry Morgenthau a immédiatement reconnu que les marches forcées dans le désert, et les atrocités qui les accompagnaient, ont été une nouvelle forme de massacre. «Lorsque les autorités turques ont donné les ordres pour ces déportations, ils étaient tout simplement donner l'arrêt de mort de toute une race, ils l'a bien compris, et dans leurs conversations avec moi: ils n'ont pas tenté notamment de dissimuler le fait."
«Plus d'un million d'Arméniens ont péri à la suite de l'exécution, la famine, la maladie, l'environnement hostile, et la violence physique. Un peuple qui a vécu dans l'est de la Turquie pour près de 3000 ans a perdu sa patrie et a été profondément décimée dans le génocide à grande échelle premier XXe siècle. "(RW Smith, Eric Morksen, RJ Lifteon, l'éthique professionnelle et de la négation du génocide arménien, : l'Holocauste et des études sur le génocide, volume 9, no. I, printemps 1995 p.1-22).

Les soldats arméniens
"Au début de 1915, les soldats arméniens dans l'armée turque ont été réduites à un nouveau statut. Jusqu'à ce moment-là plupart d'entre eux avaient été des combattants, mais maintenant ils ont tous été dépouillés de leurs armes et se transforme en ouvriers. Au lieu de servir leur pays comme des artilleurs et des cavaliers, ces anciens soldats
maintenant découvert qu'ils avaient été transformés en ouvriers route et les bêtes de somme. fournitures de l'armée de toutes sortes ont été chargés sur le dos, et trébuchant sous les fardeaux et conduit par les fouets et les baïonnettes des Turcs, ils furent obligés de traîner leurs corps fatigués dans les montagnes du Caucase. Parfois, ils ont leur façon de labourer, chargé de cette façon, près de la taille haute dans la neige. Ils ont dû passer presque tout leur temps en plein air, dormant à même le sol. S'ils tombaient malades, ils ont été laissés là où ils avaient abandonné leurs oppresseurs turcs peut-être arrêter assez longtemps pour les dépouiller de tous leurs biens ... car il devint presque l'habitude de les tirer de sang-froid. Dans la plupart des cas, la procédure tous était le même ici et leur squat de 50 ou 100 hommes seraient prises, liés ensemble par groupes de quatre, puis sortit à l'endroit isolé à une courte distance du village. Soudain, le bruit des coups de fusil qui remplissent l'air, et les soldats turcs qui avaient agi comme l'escorte serait maussade retour au camp "(Henry Morgenthau, In: anthologie des écrits historiques sur les massacres arméniens de 1965, Beyrouth 1971, p.109 -110, Hamazkain).

Les histoires les plus terribles
"Répression de la vérité historique qui se poursuit au cours de la 20e siècle? Je soulève cette question en raison d'un article récent et profondément offensants par Stephen Kinzer du New York Times. Retour en 1915, son papier, puis revue un premier holocauste honorables du dossier brisé l'une des belles histoires et les plus terribles de la Première Guerre mondiale: l'abattage prévu de 1,5 million d'Arméniens chrétiens par le gouvernement turc ottoman. les titres du journal, basé dans de nombreux cas sur les diplomates américains en Turquie, a alerté le monde à ce génocide. Le 16 Septembre, un correspondant du New York Times a parlé d'une «campagne d'extermination, impliquant le meurtre de 600.000 à 1.000.000 personnes. (Robert Fisk, un conflit oublié commodément et un holocauste délibérément refusé. In: The Independent, 30 août 2002, Londres).

Abattus Savage Brutality
«Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté à nouveau les Turcs ont pris l'occasion de se débarrasser de leurs sujets chrétiens. Prétendre que les Arméniens ont été pris les armes contre eux, ils ont massacré hommes, femmes et enfants avec une brutalité sauvage et forcé les autres vers la Mésopotamie et les déserts de Syrie à une mort presque certaine. missionnaires américains et britanniques ont contribué à soulager les souffrances en donnant la nourriture et les premiers soins, mais en dépit de leur aide plusieurs milliers ont péri (terres et des peuples, New York, vol. 3 (1963), p.185. Grolier).

Le plus souvent massacrés dans l'histoire du groupe
"... Un autre croit farouchement que la liberté pour les Turcs ne comportait pas la liberté pour les minorités. Les minorités ont leur propre opinion à ce sujet, et dans les années après 1908 il y avait effervescence autour de l'empire. Agitation dans l'Arménie chrétienne a entraîné le massacre d'un grand nombre d'Arméniens par les Turcs musulmans, en effet, les Arméniens ont été l'un des groupes les plus souvent massacrés dans l'histoire. (James L. Stokesbury, Histoire de la Première Guerre mondiale, New York, 1981, p.103 Morrow Quill).

Qui se souviennent des Arméniens
"Qui se souvient des Arméniens d'aujourd'hui? Hitler demanda cyniquement. Lors de la Conférence de paix de Paris, les horreurs de ce que les Turcs avaient fait pour les Arméniens étaient encore frais, et le monde n'avait pas encore pris l'habitude de tentatives d'exterminer les peuples. Le meurtre avait commencé dans le 1909, lorsque l'ancien régime se sauvagement à tous les groupes qui s'y sont opposés. troupes ottomanes et les Kurdes locaux, les mêmes réveil en tant que nation, avaient saccagé les villages arméniens. Les Jeunes-Turcs, qui a pris le gouvernement en 1908, a promis une nouvelle ère avec parler d'un laïque, multi-ethnique, l'état, mais ils ont également rêvé de liens avec d'autres peuples turcs d'Asie centrale. Dans le monde pan-touranienne, Arméniens et autres chrétiens n'avaient pas leur place »(Margaret MacMillan, Paris 1919. Six mois qui ont changé le monde, New York, 2002, p. 377 Random House).

Infamies des Turcs
"Opinion occidentale a été consterné. En Grande-Bretagne, la cause Armnia a attiré des partisans du duc d'Argyll à la jeune Arnold Toynbee. enfants britanniques ont dit de se souvenir des Arméniens affamés, quand ils ont échoué à nettoyer leurs assiettes. Aux États-Unis, d'énormes sommes d'argent ont été soulevées pour le soulagement. Clemenceau a écrit la préface d'un livre détaillant les atrocités:
"Est-il vrai qu'à l'aube du XXe siècle, cinq jours de Paris, des atrocités ont été commises en toute impunité, portant sur une terre d'horreur, tels qu'on ne peut pas imaginer pire dans le temps de la plus profonde barbarie?
"Le plus souvent retenu Lansing a écrit à Wilson, qui était fortement pro-arménienne,« C'est l'une des pages les plus sombres de l'histoire de cette guerre. "Dites aux Arméniens, s'écria Vittorio Orlando, que je faire de leur cause ma cause. «Lloyd George a promis que l'Arménie ne sera jamais rendu à la« tyrannie de sautage: des Turcs. "Il n'y avait pas un homme Colombie États de toute partie, at-il écrit dans ses mémoires," qui ne l'ont pas à l'esprit que si nous réussi à vaincre cet Empire inhumains, notre condition essentielle de la paix que nous devrions imposer a été le rachat de vallées arméniennes à jamais de l'anarchie sanglante avec laquelle ils avaient été souillé par les infamies des Turcs. "(Margaret MacMillan, Paris 1919. Six mois qui ont changé le monde, New York, 2002, p.378 Random House).

Les femmes arméniennes
Les autres pertes des Arméniens, il y avait environ 500.000 de ces jeunes filles et en bonne santé, les femmes et de jeunes garçons forcés prises pour l'adoption et convertis en musulmans Turcs. L'ambassadeur américain Morgenthau décrit ce qui suit:
"Le plus beau et sain filles arméniennes pourraient être prises convertis de force à l'Islam, et fait les épouses ou les concubines des dévots du Prophète. Leurs enfants seraient alors automatiquement devenus musulmans et ainsi de redresser l'empire, que les janissaires avaient renforcé autrefois. Ces filles Arméniens représentent un type de haut de la féminité et les Jeunes Turcs, dans leur brut, de façon intuitive, a reconnu que le mélange de leur sang avec la population turque exercer une influence sur l'ensemble eugéniques. garçons arméniens en bas âge pourraient être prises dans des familles turques et d'être élevé dans l'ignorance du fait qu'ils étaient autre chose que les musulmans. "(Henry Morgenthau, In: anthologie des écrits historiques sur les massacres arméniens de 1965, Beyrouth 1971, p. 101-102).

Le total des montagnes de crânes
"En 1915, la nation arménienne a été ordonnée par les Turcs à quitter l'Arménie turque. Les hommes ont souvent été abattu à l'extérieur de leurs villages; les femmes et les enfants furent déportés et contraints de longues marches à travers la Mésopotamie, dans le désert. En Anatolie quelque 800.000 hommes, femmes et enfants sont morts. Celui qui a survécu à la mort-marches, a été enfermés dans des camps en Syrie, le consul américain Leslie Davis témoins de ces déportations, dans certains endroits des montagnes de cadavres étaient si élevés qu'il avait à courir son cheval à travers eux, Davis a écrit: "Jour 52 -9. Femmes nues, sans nourriture ni boisson accablé de honte. Des centaines meurent dans la chaleur, obligé de payer pour l'eau, beaucoup se jeter ravins. villageois arabes donner des vêtements. "Première Guerre mondiale a été la solution« absolue »de la question arménienne, mais les Arméniens avaient déjà reçu leur premier avertissement en vertu de la règle cruelle du sultan Abdul Hamid II.
"Toute référence à" l'Arménie turque »est, comme tant d'autres en Turquie, interdite. L'éditeur turc de l'adversaire de l'Encyclopédie Winkler Prins a été menacé d'emprisonnement pour avoir mentionné le royaume arménien de Cilicie entre 1080 et 1375. historiens turcs, comme de prétendre que les déportations ont été nécessaires, car le "ensemble de la population Arméniens» a été un dangereux "cinquième chroniqueur" de la Russie, la Turquie ennemi juré, qui menaçait d'envahir l'est, l'Empire ottoman est tombé et les Russes avaient promis aux Arméniens leur propre Etat. "(Jacqueline de Gier, des montagnes entières de crânes, De Elsevier, (hebdomadaire néerlandais Magazine), le 27 Juillet 2001).

La Turquie doit admettre génocide de 1915
«Certainement la démocratie libérale est fondée principalement sur les élections parlementaires, la séparation des pouvoirs et la liberté de réunion. Mais toutes ces belles choses sont une fonction mathématique de la capacité d'éclairage la nuit, horrible et douloureux événements tourmenter dans sa propre histoire.
"Cela est particulièrement important pour la Turquie parce qu'elle se cache une montagne de corps dans sa cave historique. En 1915, les Turcs commis le premier génocide moderne, dans laquelle les hommes I.5m, femmes et enfants ont été victimes. Ce génocide est bien documentée. Il ya les rapports de témoins oculaires de l'écrivain allemand Armin T. Wagner, de l'ambassadeur américain Henry Morgenthau J. - et de l'Autriche envoyé militaires Pomiankowski. Il existe d'innombrables télégrammes qui montrent le crime du point de vue des auteurs v. Pendant un certain temps après la Première Guerre mondiale, la Turquie elle-même cherché à punir les membres du régime qui froidement planifié et exécuté l'assassiner. Il est rapidement recours à la négation.
En gros, cela est absurde, car juridiquement la République turque ne porte aucune responsabilité à tous de ce que ses prédécesseurs. Néanmoins, à ce jour la version officielle en Turquie insiste sur le fait que le génocide contre les Arméniens ne s'est pas produit. "(Die Welt, la Turquie doit reconnaître génocide de 1915 avant de rejoindre l'UE, 12 Décembre 2002).

Vicomte Bryce James
6 octobre 1915, de la parole, les massacres sont le résultat d'une politique qui, dans la mesure peut être
"Constaté, a été admise pour un temps considérable par la bande d'aventuriers sans scrupules qui sont maintenant en possession du gouvernement de l'empire turc. Ils hésitaient à le mettre en pratique jusqu'à ce qu'ils pensaient que le moment favorable était venu, et ce moment semble être arrivé sur le mois d'avril. "
Wolff Metternich-Comte

Ambassadeur d'Allemagne à l'Empire ottoman
10 juillet 1916, le câble à la chancelière allemande:
"Dans sa tentative de réaliser son objectif de résoudre la question arménienne par la destruction de la race arménienne, le gouvernement turc a refusé d'être dissuadé ni par nos représentations, ni par ceux de l'ambassade américaine, ni par le délégué du pape , ni par les menaces des puissances alliées, ni par déférence pour l'opinion publique de l'Ouest représentant la moitié du monde. "

Président Theodore Roosevelt
11 mai 1918, lettre à Cleveland Dodge Hoadley
"... Le massacre des Arméniens a été le plus grand crime de la guerre, et l'incapacité à agir contre la Turquie, c'est de fermer les yeux. . . l'impossibilité de traiter radicalement avec l'horreur turc signifie que tout le monde parle de garantir la paix future du monde est absurde espiègle. "

Wilson Widrow président
Ledger de Philadelphie, 24 Février 1920
"Nous devons nous assurer que l'Arménie comprend tous les territoires occupés ou dominés par la race arménienne, si elles se trouvent en Russie, si elles se situent dans la vieille Turquie ou sur les rives de la Méditerranée."

Président Jimmy Carter
"Il n'est généralement pas connue dans le monde que, dans les années précédant 1916, il y avait un effort concerté pour éliminer tout le peuple arménien, probablement l'une des plus grandes tragédies qui ait jamais frappé un groupe. Et il n'y a pas eu de procès de Nuremberg. "(Le 16 mai 1978, cérémonie de la Maison Blanche).

Le président Ronald Reagan
«Comme le génocide des Arméniens devant lui, et le génocide des
Cambodgiens qui l'ont suivie. . . les leçons de l'Holocauste ne doit jamais être oublié. "(22 avril 1981, proclamation).

Cemal Pacha
"Le ministre de l'Intérieur de la Turquie a déclaré publiquement sur Mars 15, que sur la base des calculs réalisés par les experts du ministère ... 800.000 déportés arméniens ont été effectivement tués ... en tenant compte de la culpabilité du gouvernement est déterminé à nettoyer le passé sanglant. "

Prince Abdul Mecid
Héritier présomptif du trône ottoman, lors d'une interview ...
"Je me réfère à ces massacres affreux. Ils sont plus la tache qui ait jamais déshonoré notre nation et la race. Ils ont été entièrement l'œuvre de Talat et Enver. J'ai entendu quelques jours avant qu'ils ne commencent que ils étaient destinés. Je suis allé à Istanbul et a insisté en voyant Enver. Je lui ai demandé s'il était vrai qu'ils avaient l'intention de recommencer les massacres qui ont été notre honte et le déshonneur d'Abdul Hamid. La seule réponse que je pourrais obtenir de lui était: «Il est décidé. Il s'agit du programme. "

Grand Vizir Damad Ferid Pacha
«Grade équivalent aux États-Unis serait la tête du cabinet, je pense. Il a décrit le traitement des Arméniens comme un crime qui a suscité le dégoût de l'humanité entière."

Mustafa Arif
Ministre de l'Intérieur a déclaré, le 13 Décembre 1918
"Certes, quelques Arméniens aidé et encouragé notre ennemi. Il incombe à un gouvernement à poursuivre les coupables. Malheureusement, nos dirigeants en temps de guerre, imprégnée d'un esprit de brigandage, a effectué la loi de la déportation d'une manière qui pourrait dépasser les penchants des bandits les plus sanguinaires. Ils ont décidé d'exterminer les Arméniens, et ils les exterminer. "

Pacha Mohammed Sheriff
Mohammed Chérif Pacha (Ambassadeur de Turquie à la Suède, cité par "New York Times" 21 Septembre 1915.
"Les atrocités des Arméniens perpétré sous le régime actuel comme dépassant la sauvagerie de Genghis Khan et de Tamerlan ... pour être sûr, l'état d'esprit de la« unioniste »n'a pas été révélé au monde civilisé jusqu'à ce qu'ils avaient ouvertement pris parti pour l'Allemagne.
Si il ya une course qui a été étroitement lié avec les Turcs par sa fidélité, par ses services dans le pays d'Etat et des fonctionnaires de talent elle a fourni, par l'intelligence qu'il a manifeste dans tous les domaines du commerce, de l'industrie, des sciences et des arts - ce n'est certainement les Arméniens. Hélas! A la pensée qu'un peuple si doué qui a servi le sol fructification pour les rénovations de l'Empire ottoman, est sur le point de disparaître de l'histoire ... »(The New York Times, le 21 sept., 1915).

Écrit par : Bedros Tekeyan | 29/06/2010

Kad, faut dire que le Troll bomonti/pascon n'est pas très courageux comme tous les antisémites et même "RIGOLAUX", hein! (le pluriel a sa signification)


Citations de Mustafa Kemal Atatürk:

L'homme politique qui a besoin des secours de la religion pour gouverner n'est qu'un lâche ! [...] Or, jamais un lâche ne devrait être investi des fonctions de chef de l'État.

*

Depuis plus de cinq cents ans, [...] les règles et les théories d'un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu'il apprend à l'école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu'à ses pensées les plus intimes. L'Islam, cette théologie absurde d'un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies.

*

Vous venez me parler des avantages que nous a valu notre conversion à l'Islam, et moi je vous dis : regardez ce qu'elle nous a couté !

*

Il faut savoir choisir, [...], entre la révélation passée et la liberté future.

*

La République turque ne veut pas demeurer le pays des cheiks et des derviches, des confraternités et des couvents. Comme ordre, il n'y en a qu'un seul de vrai et de raisonnable — celui de la civilisation.

*

Le Califat n'est qu'un reliquat de l'Histoire. Rien ne justifie son existence.

*

N'est-ce pas pour le Calife, pour l'Islam, pour les prêtres et pour toute cette vermine que le paysan turc a été condamné à saigner et à mourir pendant des siècles sous toutes les latitudes et sous tous les climats ? Il est temps que la Turquie songe à elle-même, qu'elle ignore tous ces Hindous et Arabes qui l'ont menée à sa perte. Il est grand temps, je le répète, qu'elle secoue définitivement le joug de l'Islam ! Voilà des siècles que le califat se gorge de notre sang.

*

Je ne suis pas assez fou pour mettre dans le même sac les étrangers qui nous pillent, et ceux qui nous enrichissent.

*

Mais pourquoi nos femmes s'affublent-elles encore d'un voile pour se masquer le visage, et se détournent-elles à la vue d'un homme ? Cela est-il digne d'un peuple civilisé ? Camarades, nos femmes ne sont-elles pas des êtres humains, doués de raison comme nous ? Qu'elles montrent leur face sans crainte, et que leurs yeux n'aient pas peur de regarder le monde ! Une nation avide de progrès ne saurait ignorer la moitié de son peuple !

*

Rejetons le fez, qui est sur nos têtes comme l'emblème de l'ignorance et du fanatisme, [...], et adoptons le chapeau, coiffure du monde civilisé ; montrons qu'il n'y a aucune différence de mentalité entre nous et la grande famille des peuples modernes !

*

NB: Le reportage sur la 3: "Ces Français qui ont choisi Hitler".

Écrit par : Patoucha | 30/06/2010

Giona, ce grand humaniste, a écrit, comme réponse à un message :
---------------------------------------------------------------------------
"Giona, vous nous faites la démonstration de votre fragilité d'esprit...."

Bon.

"Vous vous faites avoir par la propagande de ces jours...."

C'est l'histoire de ma vie, je suis un candide.

"le but étant de bombarder l'Iran...."

Bombarder, tout ce qui, sur le territoire Iranien, relève d'installations nucléaires, nuance. C'est d’ailleurs mon souhait car je suis aussi humaniste.

De la belle ouvrage quoi, comme en Irak 91 et en Syrie 07.
---------------------------------------------------------------------------

On tremble, ce grand humaniste va sûrement bomberder Israel....
Après ça sera le tour de la France ?

Écrit par : antoine | 30/06/2010

Et oui, pas de doute, Giona l'Humaniste bombardera tous les états qui possèdent l'arme nucléaire... non pardon.... il bombardera les installations nucléaires... à mon avis il n'y a pas que l'Israel et la France qui sont visés par cet Humaniste... Il va bombarder tout ce relève d'installations nucléaires (nuance) aux USA et en Russie.... En Chine aussi Humaniste ? Merci de votre réponse.

Écrit par : Foulon | 02/07/2010

Giona, nous avons affaire là à deux Trolls islamisto convertis pour l'occasion, aveuglés par leur haine d'Israël et dont la bêtise n'a plus de limite! Il faudrait peut-être rappeler que ceux qui détiennent la bombe atomique ne sont pas des "FOUS D'ALLAH" dont les dirigeants se prennent pour Saladin.... Ce ne sont pas eux non plus qui ont osé détourner des avions civils, égorgeant les pilotes et le personnel de bord au passage et foncer sur les Tours jumelles ce qu'en revanche EUX ONT FAIT!

Alors, les Trolls antisémites arrogants, prétentieux et sots, on a d'autres questions du fond de votre obscurantisme à poser?

Écrit par : Patoucha | 07/07/2010

Kad le 28.6.2010 :
"Tous les peuples doivent apprendre à reconnaître les tâches qui salissent leur histoire. Les Allemands l'ont fait, les Suisses l'ont fait, beaucoup d'autres pays l'ont fait. Désormais c'est au tour des Turcs. Et je l'ai dit, je fais partie des rares Français à être favorable à l'entrée de la Turquie dans l'UE. "

La France ne l'a pas fait Kad... et pourtant il s'en est passé des choses en Algérie....

Écrit par : antoine | 19/07/2010

@ Foulon

"Et oui, pas de doute, Giona l'Humaniste bombardera tous les états qui possèdent l'arme nucléaire... non pardon.... il bombardera les installations nucléaires..."

Vous m'en prêtez des facultés, dites donc ! Mais j'avoue que si cela ne tenait qu'à moi, j'en ferai du ménage, les candidats ne manquent pas.

Cela dit, si vous entendez par humaniste, un de ces ruminants à qui l'on vient écraser le sabot et qui en redemande alors effectivement vous vous êtes trompé d'adresse.

Écrit par : Giona | 19/07/2010

antoine: "La France ne l'a pas fait Kad... et pourtant il s'en est passé des choses en Algérie...."

Il n'y a pas eu génocide. C'était une guerre entre des indépendantistes et un état qui ne voulait pas perdre ses colonies. Mais c'est vrai que, comme dans toute guerre, des exactions ont été commises. (de part et d'autre) Je ne suis par contre pas certain que ça nécessite une reconnaissance unilatérale de la part de la France.

Ce que la France a par contre fait et qui est très bien à mon avis, c'est déclarer sa gratitude envers les soldats originaires d'Afrique qui ont aidé à libérer le pays dans les années 40. C'était une guerre qui ne les concernait pas directement, mais ils se sont tout de même battus aux côtés des soldats de la France libre.

Écrit par : Kad | 19/07/2010

Je pose cette question aux avocats de la Turquie:

Quelles sont les raisons de votre soutien de La Turquie ?
Etes vous jamais vecue en Turquie?
Etes vous jamais etaient a l'unterieur d'Anatolie?
Etes vous au courant de la base de mentalite Turc?
Si la Turquie devient Europeen etes vous prait de soubir votre vie au lois de "Sharia"? Sans doute le temps ecoule vas facilite cette horreur par la fecondite de la femme Muslim.
Voulez vous avoir les problemes d'Allegmane avec 5 million Turcs?

Écrit par : Sinan Rushtuni | 19/07/2010

Kad :
---------------------------------------------------------------------------
antoine: "La France ne l'a pas fait Kad... et pourtant il s'en est passé des choses en Algérie...."

Il n'y a pas eu génocide. C'était une guerre entre des indépendantistes et un état qui ne voulait pas perdre ses colonies. Mais c'est vrai que, comme dans toute guerre, des exactions ont été commises. (de part et d'autre) Je ne suis par contre pas certain que ça nécessite une reconnaissance unilatérale de la part de la France.
--------------------------------------------------------------------------
La France ne l'a pas fait... les méchants sont toujours les autres...
En l'occurence, en Algérie, les méchants étaient ces indépendistes...!
Tu as appris ça à l'Ecole de la République Kad ?

Écrit par : antoine | 21/07/2010

Antoine, j'ai fait l'école en Suisse. Je ne sais donc pas ce qui se dit dans les cours d'histoire français.

Et pour votre information, vous qui semblez avoir une vision très manichéenne du monde, dans la plupart des conflits il n'y a pas de gentils et de méchants. C'est humain de considérer le plus faible comme le gentil, mais ça n'est pas toujours vrai. La vision des gentils contre les méchants, il faut la laisser aux westerns. Ah mais oui au fait. Les gentils c'est bien sûr les pauvres indiens.

Sinan Rushtuni, vous êtes juste un sale raciste. Et vous-même, êtes-vous déjà allé en Turquie pour en parler si bien ? Moi j'y ai fait plusieurs voyages et j'y ai rencontré des gens très bien. J'aime ce pays et je souhaite qu'il parvienne à se débarrasser des radicaux qui veulent la faire passer dans le camp de l'obscurantisme. Et mieux, je souhaite que l'Europe parvienne à la faire passer dans le camp des vrais démocraties, respectueuses des droits de l'homme.

"Etes vous au courant de la base de mentalite Turc?"
Non mais je connais bien la mentalité des racistes comme vous. Elle me fait vomir.

Écrit par : Kad | 21/07/2010

Kad ecrit
"Sinan Rushtuni, vous êtes juste un sale raciste. Et vous-même, êtes-vous déjà allé en Turquie pour en parler si bien ? Moi j'y ai fait plusieurs voyages et j'y ai rencontré des gens très bien. J'aime ce pays et je souhaite qu'il parvienne à se débarrasser des radicaux qui veulent la faire passer dans le camp de l'obscurantisme. Et mieux, je souhaite que l'Europe parvienne à la faire passer dans le camp des vrais démocraties, respectueuses des droits de l'homme.

Evidemment vous voyez la Turquie selon vos lunettes en rose. Oui, monsieur, j'en parle si bien de la Turquie par ce que j'ai vecu la bas 27 ans. Maleheureusement j'aitait aussi citoyen Turc subis aux nombreuses insultes, subis aux tous maudit situations que la Turquie pouvait ofrir aux minorites.

Parce que vous voyager en Turquie et vous aves des amis Turc, sans doute des gens aimable, ca ne les fait pas candidat au UE. Avec une fleur le printemps ne se manifest pas. Les radicaux dont vous parles sont en majorite. Vous aussi parlez le droit de l'homme....evidemment wous n'ets pas au courant....avez vous jamais suivi les evenements politique d'Ankara?

La Turquie doive connaitre l'existance des Kurd. ( n'oublions pas qu'ils ont detruit 3000 village Kurd)et que les Kurds ne sont pas des Turcs montagnard

La Turquie doit evacuer ou resoudre la questionne de Chypre
La Turquie doit accepter son histoire sanglante et accepter la Genocide Armenienne.
La Turquie doit ouvrir la frontiere Armeno-Turc...

Sans ces resolutions la Turquie n'est que l'extension de l'Empire Ottomane malgre sa definition juridique. Republic ou l'Empire la mentalite n'as pas change//Bonnet blanc, blanc bonnet.

Reponder moi aux problemes soumis sans vos sentiments mais avec la vigueur de la logique.
Apres les resolutions de ces problemes, peut etre ca serra " Post Tenebras Lux " pour la Turquie

Écrit par : Sinan Rushtuni | 22/07/2010

"La Turquie doive connaitre l'existance des Kurd. ( n'oublions pas qu'ils ont detruit 3000 village Kurd)et que les Kurds ne sont pas des Turcs montagnard

La Turquie doit evacuer ou resoudre la questionne de Chypre
La Turquie doit accepter son histoire sanglante et accepter la Genocide Armenienne.
La Turquie doit ouvrir la frontiere Armeno-Turc..."

Je vous renvoie au texte du billet, vous constaterez que vous ne faites que répéter ce que j'ai déjà dit. J'y avais aussi ajouté la défense de la laïcité et de la démocratie.

"Les radicaux dont vous parles sont en majorite."

C'est parce que la population est leurrée. De manière pernicieuse, je pense que le gouvernement actuel a fait semblant de vouloir se rapprocher de l'Europe pour provoquer le sentiment de rejet de la part des Européens au sein de la population turque. Ainsi ce gouvernement a maintenant le champ libre pour aller chercher d'autres alliances, entre autres du côté du voisin iranien. Je le regrette et souhaite que les gens qui veulent encore une Turquie européenne se réveillent. C'était le sens de mon billet. Il n'est bien sûr pas question d'accueillir une Turquie qui aurait définitivement plongé dans la théocratie. Mais plutôt que baisser les bras, les démocrates turques et les Européens doivent se battre côte-à-côte pour que ça n'arrive pas.

Écrit par : Kad | 22/07/2010

Les commentaires sont fermés.