04/03/2010

Petit test théorique pour les cyclistes

En roulant dans les rues de Genève (au volant de mon Hummer comme il se doit) j'ai pu constater que pas mal de cyclistes ont de la peine à assimiler quelques règles basiques qui permettent pourtant d'améliorer leur propre sécurité. Et comme il se trouve qu'il n'est même pas nécessaire de passer un examen théorique pour faire du vélo sur la voie publique, je pense qu'il y a sûrement un lien. Heureusement, le blog de Kad est là pour vous apporter son aide. Voici une petite série de questions à choix multiples qui devraient vous aider à vous y retrouver! Attention il y a des pièges!


Question 1.

Lorsque je vois ce panneau, quel doit être mon comportement ?

5202.jpg

Réponse a: Ce panneau ne me concerne pas, je peux passer sans autres.

Réponse b: Je dois m'arrêter.

Réponse c: J'ai le droit de passer, mais je n'ai pas la priorité.

Réponse d: Je n'ai pas le droit de passer.

 

Question 2.

Que signifie ce panneau ?

5201.jpgRéponse a: Piste cyclable.

Réponse b: Interdiction générale de circuler.

Réponse c: Interdiction de circuler pour les véhicules à moteur.

Réponse d: Interdiction de circuler aux véhicules de couleur blanche.

 

Question 3.

Ce panneau indique une piste cyclable. Mais qu'implique-t-il pour moi ?

5231.jpgRéponse a: J'ai le droit de l'utiliser.

Réponse b: Je dois l'utiliser.

Réponse c: Je n'ai pas le droit de l'utiliser.

Réponse d: Les pistes cyclables, c'est pour les trouillards qui ont peur de faire du zig-zag entre les voitures !

 

Question 4.

Ceci est un feu de circulation. Qu'indique-t-il ?

feu rouge.jpgRéponse a: Les véhicules à moteur doivent s'arrêter.

Réponse b: La voie est libre.

Réponse c: Tout les véhicules doivent s'arrêter.

Réponse d: Rien du tout, c'est juste un réverbère!

 

 

Question 5.

Ceci est également un feu de circulation. Qu'indique-t-il ?

feu vert.jpgRéponse a: Les véhicules à moteur peuvent passer.

Réponse b: La voie est libre.

Réponse c: Tout les véhicules doivent s'arrêter.

Réponse d: Rien du tout, c'est juste un décors de Noël oublié par les autorités !

 

Queston 6.

Qu'indique ce panneau ?

5243.jpgRéponse a: J'ai la priorité.

Réponse b: Les voitures n'ont pas la priorité.

Réponse c: Le premier arrivé peut passer en premier.

Réponse d: Je dois céder le passage.

 

Question 7.

Quel doit être mon comportement à la vue de ce panneau ?

5251.jpgRéponse a: Je cède la priorité aux piétons.

Réponse b: Les cyclistes ont toujours la priorité, même vis-à-vis des piétons.

Réponse c: Ce panneau n'a aucune utilité.

Réponse d: Les piétons peuvent traverser la route à leurs risques et périls.

Question 8.

Que dois-je faire à la vue de ce panneau ?

5234.jpgRéponse a: Je dois m'arrêter.

Réponse b: Je peux m'arrêter.

Réponse c: Je n'ai pas le droit de m'arrêter.

Réponse d: Je mets un préservatif pour que le SIDA ne passe pas par moi!

Commentaires

1)Réponse d: Je n'ai pas le droit de passer (sauf si il y a une piste cyclable à contre sens et ceci même si la rue ne s'y prête pas !)

2)Réponse b: Interdiction générale de circuler (pour ceux qui respectent le code !)

3)Réponse b: Je dois l'utiliser. (j'sais pas si c'est obligatoire, mais j'l'utilise !)

4)Réponse c: Tout les véhicules doivent s'arrêter. (y compris moi sur mon vélo !)

5)Réponse b: La voie est libre. (pour autant qu'un scoot arrivant sur ma gauche ne se rabatte devant moi pour tourner à droite !)

6)Réponse d: Je dois céder le passage. (cela vaut mieux, à vélo j'suis la plus "fragile" !)

7)Réponse a: Je cède la priorité aux piétons. (tous les piétons le savent ... et en profitent pour traverser quand vous arrivez juste à leur hauteurs !)

8Réponse a: Je dois m'arrêter. (allez j'avoue que s'il n'y a personne, devant, à gauche ou à droite ... bin je m'arrête pas vraiment, j'le coouule. Mais uniquement à vélo !)

Bon j'ai répondu. Et je gagne quoi ? (en espérant n'avoir pas fait de fautes !, vu qu'à peu de chose près c'est les mêmes règles que quand on est en tuturre ;o)))

(o_~)

Écrit par : Loredana | 04/03/2010

Les cyclistes verts .... il ne s'agit que de donneurs de leçons alors qu'ils ne sont capable que ne de pas faire grand chose sauf de s'en prendre aux voitures et essayer d'imposer de mauvaises choses aux gens normaux. En résumé une majorité d'écolos attardés et à la charge de la société. Donc DES NUISIBLES.
Le moment est venu de traiter les petites bestioles nauséabondes.

Écrit par : ChrisPike | 04/03/2010

Kad,

Question 4, le réverbère, il n'éclaire pas grand chose. Vous êtes sûr qu'il sert à quelque chose?...

Question 7: indique la présence de cyclistes sans vélo. On peut les prendre sur le porte-bagage.

Question 2: fastoche! Réservé aux vélos à pneus rouges.

Question 3: vélo ringard en vue. Avec mon VTT je ne suis pas concerné.

Question 1: C'est pas du tout sympa de mettre des bâtons dans les roues!...

...

Écrit par : hommelibre | 04/03/2010

Loredana, vous avez gagné ! (même si je vous mets un mauvais point pour 'couler' les stops...) Maintenant je n'aurai plus peur d'aller en vacances avec vous à vélo au camping de Versoix!

Le premier prix c'est un abonnement d'un an à la newsletter du blog de Kad ! (comment ça c'est un cadeau moisi ?)

Au passage, le panneau de piste cyclable semble être celui qui pose le plus de problèmes aux cyclistes. Il s'agit d'un panneau rond avec fond bleu. Et les panneaux ronds avec fond bleu indiquent tous une obligation! L'emploi de la piste cyclable n'est donc pas subsidiaire, mais obligatoire!

hommelibre, j'aime beaucoup vos réponses. Mais je dois malheureusement vous recaler. Vous êtes un vrai danger public ! ;)

Écrit par : Kad | 05/03/2010

Je crois que ce n'est pas vraiment des réverbères, mais les machins au point 4 et 5 ne seraient-ils pas là pour la circulation aérienne?

"7)Réponse a: Je cède la priorité aux piétons. (tous les piétons le savent ... et en profitent pour traverser quand vous arrivez juste à leur hauteurs !)"
De préférence en pleine montée ;-)

:-B

Écrit par : Pascale | 05/03/2010

J'vous préviens Kad, les vacances pour moi commencent dès le départ. Ce qui veut dire que je sais quand je pars mais, entre les pauses découvertes, restauration/liquidation et fumigation, j'prends mon temps et j'arrive quand j'arrive ;o))

Pour le prix, merci je le retire de suite (z'êtes le premier et l'unique)

Ah et merci d'avoir comblé mes lacunes "cyclistiques" !

(o_~)

Écrit par : Loredana | 05/03/2010

Hello Pascale,

Il y a comme un air de vécu dans votre comm ! ;o)) Cela fait plaisir de partager les joies du vélo !

Bonne journée

(o_~)

Écrit par : Loredana | 05/03/2010

"Je crois que ce n'est pas vraiment des réverbères, mais les machins au point 4 et 5 ne seraient-ils pas là pour la circulation aérienne?"

Aussi. Mais seulement pour les avions qui volent bas. :D

Écrit par : Kad | 05/03/2010

Les faucheurs de marguerites ;-)

Écrit par : Pascale | 05/03/2010

En tant que cycliste et ami de la nature, tous ces vilains panneaux ne me concernent en aucune façon.
La route m'appartient, de même que les voies réservées au transports publics et autres voies de tram. Trams auxquels je m'accroche volontiers de temps à autre pour le fun. Les trottoirs sont également mon domaine et les piétons qui s'y trouvent sont priés de s'écarter afin de ne pas entraver mes pérégrinations. J'emprunte aussi les passages piétons, debout sur ma bécane, passant d'un trottoir à un autre, les automobilistes sont invités à me considérer comme un piéton ordinaire et à s'arrêter.
Par contre j'évite le plus souvent possible les voies qui me sont réservées. Souvent à contresens du flux de circulation et débouchant de manière abrupte sur une route normale, je les trouve bien trop dangereuses. Il est d'ailleurs bien plus drôle d'emprunter la route, surtout si elle est rétrécie par ces artifices inutiles. C'est une joie d'emmerder les automobilistes, à la queue leu leu derrière moi, obligés de s'adapter à ma vitesse, surtout dans une côte et que je suis si fatigué.
Souvent le reste de ma famille m'accompagne, pour mon plus grand bonheur, les plus petits zigzaguant en fin de peloton.
La nuit, je me fais discret et évite soigneusement de me signaler, surtout sur les petites routes mal éclairées. Après tout les autres usagers feront bien attention à ma petite personne.
A l'occasion, je me coiffe d'un casque ridicule. On ne sait jamais, un accident est si vite arrivé.

Écrit par : Daniel | 05/03/2010

"et les piétons qui s'y trouvent sont priés de s'écarter"

Et vous faire une haie d'honneur.... LOLLLL

Écrit par : Patoucha | 05/03/2010

à tout ceux qui croient connaître la LCR, créée à l'époque pour régulariser le trafic MOTORISE :

- un cycliste est autorisé à emprunter les voies piétonnes pour autant qu'il cède la priorité aux piétons et qu'il aie une vitesse adaptée

- un cycliste est autorisé à emprunter les voies TPG pour autant qu'il cède la priorité aux dits véhicules

- un cycliste n'est PAS obligé d'emprunter les BANDES cyclables, simple coup de peinture jaune, au contraire des PISTES cyclables, construites en site propre et physiquement séparées du trafic, quasi inexistantes en ville de GE

et pour finir, une petite cerise pour tous les frustrés mettant 25 minutes pour faire gare-molard : cela prend 10 minutes à pied et 3 en vélo !!

Écrit par : phil rouge | 06/03/2010

"- un cycliste n'est PAS obligé d'emprunter les BANDES cyclables, simple coup de peinture jaune, au contraire des PISTES cyclables, construites en site propre et physiquement séparées du trafic, quasi inexistantes en ville de GE"

Le panneau que j'ai montré signifie bien "Piste cyclable". Et leur utilisation est obligatoire. Il y en a peut-être peu en ville, mais je peux vous en citer plusieurs au bord des routes que j'utilise souvent. Par exemple le long de la rue Caroline aux Acacias, sur le pont des Acacias et sur le pont de la Coulouvrenière. Car l'ouverture du trottoir de ce pont aux cyclistes, décidé parce que le pont est particulièrement dangereux pour les cyclistes, est indiqué par un panneau comportant un vélo et des piétons. Cela signifie que cet espace est obligatoire pour ces deux types d'usagers. Ca n'empêche pas que partout où il existe des pistes cyclables, on voit des cyclistes se mêler au trafic automobile. Et je peux vous garantir qu'il n'y a pas un jour où je ne le vois pas.

"et pour finir, une petite cerise pour tous les frustrés mettant 25 minutes pour faire gare-molard : cela prend 10 minutes à pied et 3 en vélo !!"

Les frustrés dont vous parlez doivent utiliser les TPG, parce qu'en voiture ça prend 5 minutes. Et si je reconnais volontiers que vous êtes plus rapide en vélo sur ce très court parcours, combien de temps vous faut-il pour faire Genève-Zürich ?

Écrit par : Kad | 06/03/2010

Qu'est-ce que c'est?

http://www.bencars.com/10%20location-de-voiture-a-marrakech_landcrusier1.jpg

- Une arme qui tue plusieurs centaines de personnes chaque année.

- Un engin qui pollue et cause de graves affections de l'appareil respiratoire.

- Une bulle pour frustrés, autistes, obèses et autres paresseux.

- Une vache à lait pour l'Etat.

- Toutes les réponses ci-dessus.


Question subsidiaire: combien de cyclistes tuent-ils d'automobilistes chaque année?


A Kad:

"Les frustrés dont vous parlez doivent utiliser les TPG, parce qu'en voiture ça prend 5 minutes"

Vous êtes un menteur. Et pour le prouver, je vous donne rendez-vous à 17h00 dans le hall de la gare Cornavin de n'importe quel jour ouvrable. Nous verrons combien de temps je vais vous attendre à la terrasse d'un café à la Place du Molard. Mais je suis prêt à parier que vous n'allez pas relever le défi.

Merci de votre attention.

Écrit par : Gérard | 06/03/2010

Ah ben l'humour... y en a qui n'aiment pas ça...

:-B

Écrit par : Pascale | 06/03/2010

Haha, j'ai bien ri à votre test, d'autant plus qu'en tant que cycliste occasionnel il m'est, en effet, arrivé de ne pas faire trop attention... Je serai plus scrupuleux dorénavant.

Par ailleurs la pico-micro-polémique sur le temps de trajet gare-Molard et votre observation sur Genève-Zurich illustrent très bien le fait qu'il y a des modes de transports plus ou moins appropriés selon les distances à faire.

Signé rigolaux, "écolo nuisible, anormal et à la charge de la société" (?).

Écrit par : rigolaux | 06/03/2010

Combien de mort au kilomètre parcouru en vélo ? et en voiture ?

Combien de mort au kilomètre parcouru dans une petite voiture 3* au crash test ?
et dans un 5 * de 2 tonnes ?

Combien coûte un mort au guidon de son vélo ?

J'ai essayé un vélo (assisté par un moteur électrique). Je suis trop trouillard pour en avoir acheté un. Comme ça je n'ai pas besoin de répondre à vos questions sur les pistes/bandes cyclabes, questions auxquelles les réponses varient selon les pays, les années, la puissance du moteur et la vitesse maximale à laquelle l'assistance fonctionne et ......je ne sais quoi encore.


Vélocipédistes :

Je vous trouve sympa et courageux mais de grâce :

- Eclairez vous de nuit et de jour avec des LED;

- Méfiez-vous de ces fichues bandes cyclabes à contre-sens.

Écrit par : CEDH | 06/03/2010

à kad :
mon explication sur la différence entre les pistes et les bandes cyclables n'était là que pour clarifier les choses, en réponse à ce commentaire, cité par Daniel : "Par contre j'évite le plus souvent possible les voies qui me sont réservées".
cqfd1

concernant mon prochain voyage à bâle, ville à la politique routière intelligente et aux vraies pistes cyclables cernées de verdure, j'irai avec mon petit vélo de carouge à la gare (5 minutes), puis en train avec mon vélo dans un sac (2h37), puis de nouveau à vélo (7 minutes). ce qui constitue :
1) la solution la plus rapide entre mon domicile et le lieu de destination
2) la solution présentant le meilleur bilan co2
cqfd2

pour votre phantasme de trajet gare-molard en voiture entre 17h et 17h05, je suis aussi prêt que l'ami Gérard à vous voir relever ce défi !

Écrit par : phil rouge | 06/03/2010

1) Phil rouge a écrit :

"à tout ceux qui croient connaître la LCR, créée à l'époque pour régulariser le trafic MOTORISE : - un cycliste est autorisé à emprunter les voies piétonnes pour autant qu'il cède la priorité aux piétons et qu'il aie une vitesse adaptée."

Cependant, l'article 43 LCR prévoit :

"2 Le trottoir est réservé aux piétons, la piste cyclable aux cyclistes. Le Conseil fédéral peut prévoir des exceptions."

Phil rouge, pourriez-vous nous indiquer où se trouve l'exception générale que vous citez ? D'ailleurs le Conseil fédéral peut stipuler des exceptions et non neutraliser la loi par une "exception" générale ! Notre Conseil fédéral aurait-il abusé d'une délégation du législateur ? Phil rouge des preuves !


2) Phil rouge a écrit :

"- un cycliste est autorisé à emprunter les voies TPG pour autant qu'il cède la priorité aux dits véhicules."

L'article 34 OCR prévoit :

"1 Le signal «Chaussée réservée aux bus» (2.64) annonce une chaussée réservée aux bus publics en trafic de ligne, qui ne doit pas être empruntée par les autres véhicules; sont réservées les exceptions mentionnées sur des plaques complémentaires."


3) Phil rouge a écrit :

"- un cycliste n'est PAS obligé d'emprunter les BANDES cyclables, simple coup de peinture jaune, au contraire des PISTES cyclables, construites en site propre et physiquement séparées du trafic, quasi inexistantes en ville de GE."

Article 46 LCR :

"1 Les cyclistes doivent circuler sur les pistes et les bandes cyclable."



4) Phil rouge, ne seriez vous pas un cousin de Veilliard ?

http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2010/02/25/ligne-bleue.html#comments

Écrit par : CEDH | 06/03/2010

Si t'es jaloux de la liberté des cyclistes, revend ton Hummer (si tu peux.. marque en voie de disparition, pas bon pour la cote) et paye toi un vélo, mais ne vient pas râler sur les blogs de TDG...

Écrit par : salut | 06/03/2010

Soit, certains (un peu, beaucoup ?) cyclistes ne respectent pas les règles de la situation.
Mais qu'en est-t-il des centaines (oui, centaines) d'automobilistes chaque jour qui ne respectent pas les distances en me dépassant sur mon trajet (mettant souvent ma vie en danger à quelques centimètres près)?
Pour rappel il faut observer une distance latérale de sécurité: min. 90 cm pour une vitesse de 30-40km/h et 1,50 m pour une vitesse supérieure selon la doctrine appliquée en Suisse ("Code suisse de la circulation routière - Commentaire" par Bussy & Rusconi, à propos de l'art 35 LCR).
Difficile dans la majorité des cas, parfois impossible. Cette règle est absurde pour les automobilistes si elle est appliquée à la lettre par tous, tout comme beaucoup de feux pour les cyclistes...
Dernière chose: un cycliste, n'est pas enfermé dans un caisson insonorisé rempli d'angles morts et peu maniable; évaluer les danger et les éviter lors d'un grillage de feu est plus simple (même si je vous l'accorde il y a des inconscients).

Écrit par : Max | 06/03/2010

Quoi qu'il en soit, en choisissant un mode de transports coûteux à tous niveaux (écologique, humain, financier, urbain, spatial etc...) vous endossez une responsabilité bien supérieur au pire des cyclistes les plus inciviles. Tous vos sarcasmes et votre humour délicat n'est qu'un vulgaire masque irrévérencieux pour finalement caché le fait que votre comportement moutonnier est au mieux destructeur, au pire criminel.

Faites le compte du nombre d'accidents graves causés par des cyclistes qui roulent sur les trottoirs face aux accidents graves survenus en automobile ces dernières années. La voiture est le plus grand sérial killer de jeunes de la région de Genève ces 10 dernières années...
Vous tentez de vous auto-persuader de votre supériorité en matière de civisme et de respect des règles, mais cela ne convainc personne, sinon des abrutis.
Lorsqu'un cycliste ou quelqu'un défend la mobilité douce sur le territoire webesque de la tribune de Genève, il peut être persuadé d'être accusé dans la seconde d'être un terroriste vert tueur de vieilles dames sur les trottoirs. La mauvaise fois est sans borne.

Pour ma part, je roule aux pas quand je suis contraint d'aller sur les trottoirs. Je ne roule pas sur les pistes ou bandes cyclables lorsqu'elle sont situées au bord de voitures garées, j'ai failli y passer une fois en évitant une portière ouverte brusquement, ça m'a suffit. J'utilise par contre bien volointier celles qui prennent à contresens certaines routes, rien que pour le plaisir d'être dans mon bon droit lorsque l'automobiliste en face qui roule a plus de 10kmh au dessus de la vitesse autorisée est obligé de piler sur ces freins a disques neuf.


Sinon, on peut blablater toute la vie, faites simplement le compte de ce que votre automobile vous coûte réellement, en temps, en assurance, en essence, en réparation, en frais divers... et revenez nous voir.

Écrit par : alfred | 06/03/2010

Toutes vos considérations de frustrés urbain et de futur victime d'accident cardiaque n'y changerons rien : la LCR a été faite pour réguler le trafic de dangereux engins massifs et céleste ... et le vélo reste LE moyen de locomotion rapide, bon pour la santé et ne polluant pas en ville.

Écrit par : Djinius | 06/03/2010

Pascale: "Ah ben l'humour... y en a qui n'aiment pas ça..."

Ben ouais on dirait bien. On doit pas rire tous les jours chez les écolo-communistes. Mais bon, je m'en fout. Je ne risque pas de revendre de sitôt mon Hummer, j'aime bien trop m'en servir pour serrer les pastèques à vélo contre le mur!!!

Écrit par : Kad | 06/03/2010

Phil rouge: "j'irai avec mon petit vélo de carouge à la gare (5 minutes)" MDR!!! Visiblement on en a trouvé un qui grille tous les feux rouges! Et bien je ne vous félicite pas. Sans doute que le jour où vous vous ferez shooter vous direz que c'est la faute des automobilistes ?

"puis en train avec mon vélo dans un sac (2h37), puis de nouveau à vélo (7 minutes)."

Et bien moi je mets près de 2h30 depuis ma porte d'entrée, jusqu'à n'importe quel endroit de Bâle. Avec la sécurité que je prendrai forcément, ça fait 2h45. Désolé. Et puis dans votre démonstration vous avez oublié le temps d'aller jusqu'au quai de la gare et surtout le temps d'attente, parce que vous n'arrivez sans doute pas juste avant le départ du train. Vous pouvez donc facilement ajouter 15-20 minutes. En tout, si vous vous en tirez à moins de 3 heures c'est un miracle!

"pour votre phantasme de trajet gare-molard en voiture entre 17h et 17h05, je suis aussi prêt que l'ami Gérard à vous voir relever ce défi !"

Zut je n'avais pas vu que vous parliez de 17h! Où l'avez-vous écrit ??? Mais bon faut vraiment être cruche pour aller de la gare au Molard à 17 heures non? Bref, de toute façon à n'importe quelle heure du jour, si je devais aller de la gare au Molard, ce qui ne m'arrive jamais, j'irais à pieds et pour cette raison, je trouverais complètement idiot d'acheter un péclot pour faire de temps en temps un trajet aussi court. Mais bien sûr, quand on est écolo, on court les lieux propices pour faire ses achats. La gare... le Molard... Dites-moi, vous faites aussi un arrêt au Jardin Anglais ? :D

Écrit par : Kad | 06/03/2010

A Kad.

Vous vous dégonflez. Bien. C'était prévu. Si c'est 17h qui vous pose un problème, je tiens le défi à n'importe quelle heure de 8h00 à 18h00. Et si le trajet est trop court, je vous propose un trajet plus long. Par exemple de Balexert à l'Hôpital Cantonal (buvette), ou à l'Hôtel de Ville (le bistrot en face), ou de la Praille au Jardin Botanique. Faites votre choix. Mais je suis persuadé que vous allez vous déballonner une nouvelle fois. Faites-vous partie de ces gens qui veulent toujours avoir raison et quand ils sont pris en faute préfèrent se débiner?

Si vous mettez 2h30 pour rouler de Genève à Bâle, c'est que vous ne respectez pas les limitations de vitesse. Comme la très grande majorité des automobilistes. Qui ne respectent pas le code de la route. Les exemples abondent.

J'oubliais. Il faut être cruche pour aller en ville en voiture, non? Ben, vu le nombre de cruches genevoises, vous allez vous faire des tas d'amis.

Merci de votre attention.

Écrit par : Gérard | 06/03/2010

Je ne me dégonfle pas, votre pari ne m'intéresse pas c'est tout. Je me fiche totalement de savoir si vous allez plus vite et j'ai bien mieux à faire de mon temps que de jouer avec vous. Et puis de toute façon, vous gagnerez sûrement puisque vous brûlez les feux rouges.

Pour ce qui est de ma vitesse sur l'autoroute, j'ai un stabilisateur de vitesse que je règle sur 125, ce qui fait du 120 pile compte tenu de l'erreur de mon compteur. (mesuré au GPS) Il n'y a aucune difficulté à arriver à Bâle en 2h30 compte tenu que la distance entre le centre de Genève et le centre de Bâle est de 250km. Ca fait du 100 de moyenne.

http://maps.google.ch/maps?f=d&source=s_d&saddr=gen%C3%A8ve&daddr=b%C3%A2le&hl=fr&geocode=&mra=ls&sll=46.362093,9.036255&sspn=6.566058,7.536621&ie=UTF8&z=9

Écrit par : Kad | 06/03/2010

>vous gagnerez sûrement puisque vous brûlez les feux rouges.

OUI! Et on continuera! Ces feux sont prévus pour réguler le trafic automobile qui, autrement, bouchonne...

Les vélos n'ont aucune raison de respecter ces régulations qui ne leur sont pas destinées sauf lorsqu'ils peuvent mettre en danger plus faibles qu'eux (les piétons), auquel cas ils doivent absolument s'arrêter.

C'est précisément cette règle qui doit réguler la circulation : protéger le plus faible. Le piéton doit être protégé du cycliste et des bagnoles, et le cycliste doit être protégé des bagnoles. Tout le reste n'est que de la fantaisie. Il faut adapter le code de la route en fonction du mode de transport le plus efficace à l'endroit donné. En ville le vélo est rapide, silencieux, peu gourmand en espace et ne produit aucune nuisance, il doit donc avoir la priorité ABSOLUE sur la circulation automobile.

Kad, vous êtes le passé, nous sommes l'avenir!

Écrit par : Sandro Minimo | 07/03/2010

Ah pis ben super Kad, vous pouvez aller à Bâle en 2h30! Génial!

Gérard pendant ces 2h30, il aura lu 60 pages d'un bouquin, regardé le paysage, discuté avec une charmante voisine dans le train, il se sera même peut-être assoupi un moment... pendant que vous aurez eu les yeux rivés sur du bitume avec des lignes blanches.

Et vous osez appeler ça "liberté"!

Triste personnage.

Écrit par : Sandro Minimo | 07/03/2010

Ben.... les amoureux de la petite reine vous devez bien serrer les fesses en pédalant....de trouille?!!!! Et ne me dites pas le contraire, à moins que vous ne slalomiez sur le trottoir en évitant - combien d'accidents...- de rentrer dans les gens...:) Et tiens, qu'auriez-vous fait aujourd'hui à Zurich, sous la neige, à vélo? Alors le bla bla bla à d'autres!!!!!

Au fait,où mettez-vous les sacs bourrés de courses de la Coop pour ne citer que ce magasin d'alimentation? Personnellement je fais mes courses aux deux si ce n'est trois pour le poisson et plus quand c'est le jour du marché?! Je me vois mal, à moins d'y laisser ma santé pour les détracteurs de la voiture!

Écrit par : Patoucha | 07/03/2010

A Kad.

La baudruche s'est dégonflée. Bien.

Du centre de Genève au centre de Bâle à 120 km/h grâce au stabilisateur. Bigre!
C'est bien ce que je disais, vous ne respectez pas les limitations de vitesse. Car elles sont nombreuses entre Genève et Bâle : tunnels, contournement de villes, travaux. Sans compter les ralentissements dus au trafic.

Merci de votre attention.

Écrit par : Gérard | 07/03/2010

A Patoucha.

Sous la neige à vélo. Où est le problème?

Pour les voitures, le problème est très bien décrit ici:

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=11862427

Non seulement les automobilistes ne respectent pas le code de la route, mais en plus certains ne savent pas conduire sur la neige.

Merci de votre attention.

Écrit par : Gérard | 07/03/2010

A Kad:

Il me semble que certains éléments de signalisation routière soient mal interprétés par nos amis à quatre roues:

- Une zone à droite de la route délimitée par une bande jaune discontinue n'est pas une place de parc où les feux de panne font office de disque de stationnement (Rue de Genève à Moillesulaz, il y en a systématiquement).

- Un feu qui passe à l'orange n'est pas un encouragement à aller encore plus vite afin de passer avant qu'il ne passe au rouge.

- Le mot stop ne veut pas dire "ralentir un peu". Pas plus tard que hier soir, Place Neuve, une BMW a failli me renverser en coulant un stop.

- Dans une zone dite "de rencontre", les 20 km/h prescrits sont aussi valables pour les automobilistes (et pas comme vitesse minimum).

- De manière générale, un nombre cerclé de rouge n'est pas une vitesse minimale à respecter sous peine de se faire incendier par les autres handicapés à quatre roues.

De manière quotidienne, des automobilistes me mettent en danger en ne respectant pas la LCR. A quand un quiz pour les rois de la route ?

De plus, ils entravent très souvent la circulation des TPG en ignorant la disposition qui veut que l'on ne s'engage pas dans un carrefour encombré, malgré un feu vert, si l'on risque de ne pas pouvoir le franchir pendant la phase verte (cet énoncé semble malheureusement trop complexe pour de trop nombreux ovins motorisés).

Alors, de grâce, cessez de prendre les cyclistes comme cible de votre "humour", rire aux dépends des plus faibles ne grandit personne (et je vous garantis qu'au guidon, en face d'un 4x4, on se sent faible). Ce n'est qu'un populisme facile qui ne fait rire que les imbéciles et ne fait qu'encourager leurs comportements dangereux au volant.

Écrit par : Nicolas | 07/03/2010

Sandro: "Les vélos n'ont aucune raison de respecter ces régulations qui ne leur sont pas destinées sauf lorsqu'ils peuvent mettre en danger plus faibles qu'eux (les piétons), auquel cas ils doivent absolument s'arrêter."

Si, il y en a une. Votre propre sécurité. Car quand vous vous ferez shooter, j'espère que vous n'aurez pas le culot de prétendre que c'est l'automobiliste qui aurait dû faire attention parce qu'il sait très bien que vous passez au rouge! Et je vous garantie une chose: en chaise roulante, vous mettrez plus de 5 minutes pour aller de la gare au Molard...

"Non seulement les automobilistes ne respectent pas le code de la route, mais en plus certains ne savent pas conduire sur la neige."

Le problème c'est surtout que certains se disent qu'à Genève les pneus d'hiver ne servent à rien parce qu'il n'y a pas souvent de la neige. Et bien soit. Mais les jours de neige, ces braves gens devraient avoir l'intelligence d'aller au bout de leur raisonnement et ne pas prendre leur voiture! Quant à moi, j'ai conduit tout l'hiver sans problème.

Quant aux cyclistes, je pense que c'est inconscient de faire du vélo les jours de neige. Sans doute que vous vous en tirez plus ou moins bien, mais vous avez aussi de plus gros risques qu'un autre jour. Et personnellement, je trouve déjà dangereux de faire du vélo en ville les jours normaux, car sans carrosserie, on est fortement exposé dans le trafic. Alors les jours de neige...

Écrit par : Kad | 07/03/2010

Nicolas, il est évident que pas mal d'automobilistes font des fautes. Certaines sont bénignes, d'autres mettent en danger la sécurité du trafic. D'autres encore sont le signe d'un gros manque de savoir-vivre comme le fait de se parquer sur une bande cyclable. Je ne le nie pas. Mais au moins, les automobilistes ont reçu une formation théorique pour se lancer dans le trafic. Ce n'est pas le cas des cyclistes, du moins ceux qui ne possèdent pas de permis. Je trouve ça très dangereux et c'était, derrière son côté ironique, le sujet principal de ce billet.

Juste une chose: "- De manière générale, un nombre cerclé de rouge n'est pas une vitesse minimale à respecter sous peine de se faire incendier par les autres handicapés à quatre roues."

Demander aux autres usagers de respecter les limitations n'est pas une faute. Au contraire, tout usager doit rouler de manière à ne pas entraver le trafic. Je connais des gens qui ont raté leur permis pour avoir trop roulé en-dessous des limitations. Si la limitation est à 50, il faut donc rouler la plupart du temps et dans la mesure du possible à 50.

Écrit par : Kad | 07/03/2010

@ sandro minimo

"Les vélos n'ont aucune raison de respecter ces régulations qui ne leur sont pas destinées sauf lorsqu'ils peuvent mettre en danger plus faibles qu'eux (les piétons), auquel cas ils doivent absolument s'arrêter."

Vous me faites penser à ces chauffards en automobile qui ne respectent pas les limitations de vitesse parce que, EUX, ils savent conduire. Vous êtes dangereux chauffard et devriez êtes inderdit de vélo. C'est avec des gens comme vous que l'on regrette que la Lamal ne prévoit pas une action récursoire/refus de prestation contre les accidentés par propre grave négligence. D'ailleurs, les cyclistes de votre acabit restent chauffard quant il prennent le volant.


@ Kad

"Demander aux autres usagers de respecter les limitations n'est pas une faute. Au contraire, tout usager doit rouler de manière à ne pas entraver le trafic. Je connais des gens qui ont raté leur permis pour avoir trop roulé en-dessous des limitations. Si la limitation est à 50, il faut donc rouler la plupart du temps et dans la mesure du possible à 50."

Permettez-moi de ne pas partager votre avis. Il faut certes rouler dans la mesure du possible à 50 mais cela n'est pas possible en ville de Genève la plupart du temps comme vous l'écrivez, loin de là. La vitesse maximale ne doit être atteinte qu'en cas de conditions idéales. Météo. Eclairage. Densité de traffic. Présence d'intersections. De vélo. De piétons, surtout jeunes, sur le trottoir. Et j'en passe.

Il faut encore anticiper la connerie des autres et je ne vous perçois pas adepte de la conduite défensive.

Écrit par : CEDH | 08/03/2010

On est d'accord CEDH. On doit rouler à une vitesse qui n'entrave pas le trafic, s'il s'agit de 30 à l'heure, ça va aussi.

Écrit par : Kad | 08/03/2010

Une vitesse qui n'entrave pas le trafic?! C'est trop drôle. 5km/heure donc. Pas plus tard que cet après-midi, je me suis déplacé à pied plus vite que les voitures. Les voiture s'entravent entre elles et les entraves augmentent avec les priorités accordées aux tramways.

Les automobilistes ne respectent pas le code de la route plus que les cyclistes. Et ils tuent beaucoup, beaucoup plus. Mais ça doit soulager tous ces frustrés de déverser leur haine contre les cyclistes.

Chaque fois que j'ai été renversé par une voiture, l'automobiliste avait commis une faute grave: vitesse excessive, non respect de la priorité, demi-tour sur place, non respect de l'obligation de tourner à droite, etc., mais bien sûr le coupable c'était chaque fois moi, le cycliste. A l'imbécilité s'ajoute la mauvaise foi.

Écrit par : Johann | 14/03/2010

loi et sécurité :
ne pas confondre svp loi, esprit de la loi et sécurité. cela fait plus de 30 ans que le vélo est mon quotidien en ville, j'ai irrespecté des millions de fois cette stupide LCR et pourtant, je n'ai JAMAIS eu d'accident, et je n'ai JAMAIS renversé qqn

meilleur transport :
match vélo vs 4x4, vidéo ici : http://it.qoob.tv/go_video.asp?id=7491
le suv met 20 minutes de plus, sans compter le parking, en fumant clope sur clope et en s'énervant tous les 2 carrefours. le biker, lui... a un grand sourire !
bon ok c'est à milan, mais genf n'est pas mieux...
quand tu veux coco pour un test in situ...

faire ses courses ?
mais pas de problème, voici 3 solutions simples :
a) sac à dos : entre 20 et 80 litres
b) sacoches (AV et/ou AR) : entre 20 et 100 litres
c) remorque : entre 30 et 100 kg

sinon, il existe un système fait pour les cabas papier (style coop & M) où ils se fixent au guidon et à la fourche (AV) ou des paniers métalliques pliables (AR)

et de plus ça vous évitera un abonnement au fitness ;)

Écrit par : phil rouge | 16/03/2010

à CEDH:
pour les trottoirs, il n'y a aucune base légale effectivement, c'est une tolérance accordée par la maréchaussée genevoise
pour les lignes de bus pareil, à moins que le petit vélo jaune soit peint sur la route, ce qui est de plus en plus fréquent
enfin, pour les pistes et bandes cyclables aucune obligation d'emprunter (je persiste), tant que le panneau idoine n'est pas présent (panneau bleu, signal 2.60) modèle plus que rare en ville de GE

Ordonnance sur la Signalisation
Routière OSR (extraits)
Signal 2.60 «Piste cyclable» (*),
en vigueur depuis 1953
Art. 33, al. 1, OSR : Le signal 2.60
«Piste cyclable» oblige les conducteurs
de cycles et de cyclomoteurs
à deux-roues à emprunter la piste
qui leur est indiquée.

Écrit par : phil rouge | 16/03/2010

"enfin, pour les pistes et bandes cyclables aucune obligation d'emprunter (je persiste), tant que le panneau idoine n'est pas présent (panneau bleu, signal 2.60) modèle plus que rare en ville de GE"

D'accord avec vous sur ce point. (je n'ai d'ailleurs jamais dit le contraire) Seulement même là où existe ce panneau, il n'est pas respecté par tout le monde. Et en général où il se trouve, c'est parce que la rue est dangereuse pour les cyclistes!

Pour une course je suis d'accord si je peux choisir l'itinéraire. (pourquoi ça serait vous qui faites le choix ?) Je propose 3 choix: Bernex-Versoix, Carouge-Meyrin et Chancy-Perly. D'accord pour un de ces itinéraires ?

Au sujet de votre film, j'espère que vous ne pilotez pas votre péclot de cette manière ! Si ce brave cycliste se fait renverser, c'est pas moi qui le pleurerai!

Écrit par : Kad | 16/03/2010

ahah ! et c'est vous qui parliez d'itinéraire inadéquat !!
vous proposez des parcours entre 14.8 et 16.2 kms alors que tout le monde sait que la majorité des déplacements urbains (motorisés ou non) sont de moins de 3 kms.
toujours avec gmap, molard-cornavin fait 1.7 km.
cqfd
mais comme je suis beau joueur et je veux bien aller jusqu'à 5kms (carouge-parc mon repos p.ex) que je suis certain d'effectuer en moins de 10 minutes - parking compris - à n'importe quelle heure.
héhé je me marre d'avance...

Écrit par : phil rouge | 14/04/2010

C’est à l’occasion de la Journée Mondiale Sans Voiture qu’a été organisé ce challenge à São Paulo (Brésil): rallier à une heure de pointe un point A à un point B le plus rapidement possible et avec le véhicule de son choix.
Voici le classement final :

Cycliste : 22mns
Hélicoptère : 33mns
Jogger : 1h06mns
Bus : 1h11mns
Voiture : 1h22mns
Piéton : 1h32mns

Les résultats parlent d’eux-mêmes !

évidemment certains esprits chagrins vont souligner que c'est aux heures de pointe dans une ville monstrueuse. et bien oui, car c'est à ces heures là que se situe le problème et qu'en ne changeant pas de politique, genève en prend le chemin !
qui se plaint de la circulation un dimanche à 23h ???

Écrit par : vélo rouge | 27/04/2010

Et bien, il y a un sacré paquet d'abrutis sur ce blog. Rarement je n'ai lu de commentaires aussi stupides, alors, félicitations à tous. Je suis heureux d'apprendre que les automobilistes sont tous absolument respectueux du code de la route. Jamais automobiliste ne grilla un feu rouge, jamais automobiliste n'omit de s'arrêter à un stop .. la preuve, y a-t'il jamais eu d'accident de voiture? bien sur que non! et des morts causés par des automobilistes irrespectueux? Jamis, grands dieux. A bon entendeur.

Écrit par : El Gibe | 29/09/2010

Je circule à vélo depuis quelques mois. N'ayant pas beaucoup de goût pour le risque, je respecte scrupuleusement les règles, les priorités, m'arrête aux stops, aux passages piétons, roule au pas quand je suis obligée de passer sur un trottoir, allume sagement mes lumières dès qu'il fait sombre, bref, j'essaye d'être une cycliste modèle, pour ma sécurité !
Et pas un jour ne passe sans que je me fasse au moins une frayeur avec une voiture qui me coupe la route, me brûle un stop ou une priorité, vient rouler ou se garer sur la piste cyclable ou me dépasse très vite et très près. Et ne parlons même pas des scooters !
Il semble que certains conducteurs pensent que les priorités sur les routes fonctionnent selon le système de la loi du plus fort, du plus gros, du plus lourd et du plus nombreux !

Ceci étant dit, je pense qu'il y a des comportements "de m..." chez tous les usagers de la route, sans exception...

Écrit par : Anne | 29/09/2010

Certains cyclistes ont bien besoin d'un rappel comme celui-ci.

Écrit par : pes 2011 | 14/12/2010

Les commentaires sont fermés.