18/11/2009

Et si on interdisait la religion musulmane ?

Je n'arrête pas de lire un peu partout, sur des blogs défendant l'initiative anti-minarets ou n'importe où ailleurs, que les musulmans sont TOUS dangereux, qu'il n'existe pas de musulmans modérés, que leur but est d'envahir l'Occident pour y imposer la charia et pour mettre des burqua aux Suissesses et autres Européennes. Mais si cette religion est si dangereuse, pourquoi faire un geste aussi vain et inutile qu'interdire les minarets ? Est-ce que les musulmans seront plus modérés sans leurs minarets ? Est-ce que les femmes ne seront plus obligées de porter le voile ou même (pour autant qu'on ait déjà pu en voir en Suisse) la burqua ?

On répond souvent que c'est un premier geste. Qu'il faut bien commencer quelque part. Et bien je réponds par cette question: pourquoi commencer par quelque chose qui ne sert à RIEN ? Pour mettre au pas les jeunes qui font des excès de vitesse, doit-on leur interdire de repeindre leur voiture ? Pour empêcher les cambrioleurs de commettre leurs méfaits, doit-on leur interdire de porter des couleurs foncées ?  Est-ce qu'un cardiologue guérit une tachycardie simplement en détournant le regard de l'ECG? Alors pourquoi s'en prendre à quelque chose de pûrement visuel si on pense qu'il y a un véritable problème ?

Après tout les Romains, lorsqu'ils se sont aperçus que la religion chrétienne était sur le point de les conquérir, l'ont bien interdite. IIls avaient d'ailleurs bien raison de penser que cette religion était dangereuse. Les millénaires qui ont suivi l'ont bien prouvé. lIs ont donc pris leurs responsabilités. Et l'Empereur Néron dans toute sa bonté, en a profité pour envoyer les récalcitrants jouer avec des gros chats dans le Collisée ! Pour tout le plaisir du bon peuple. Des jeux et du pain, c'était tout ce qu'il fallait pour faire le bonheur de la plèbe à ce qu'on disait ! Alors on pourrait les imiter non ? Ça ne les a pas empêché d'être conquis et de disparaître 300 ans plus tard. Mais en attendant, ils se sont bien amusés au moins !

Commentaires

Et si on interdisait la religion tout court ?

Écrit par : duda | 18/11/2009

;o)
Blague à part, ce qui devrait réellement être inscrit dans la constitution, c'est que TOUTES les lois basées sur une croyance et contraires aux lois laïques,soient prohibées!

Que ce soit la polygamie (polyandrie aussi , évidemment ;) ).
L'interdiction de transfusions, greffes etc...
L'inégalité entre les sexes.
La ségrégation entre les sexes(non-mixités des cours, lieux de travail etc...)

Bref....

Bonne soirée

Écrit par : Mireille Luiset | 18/11/2009

Vous aurez donc brulé tous les livres de la planète dès l'an 611!
C'est pas facile, non?
Si vous arrivez à en réaliser...chapeau!

Écrit par : Hijazi | 18/11/2009

@Hijazi - Oui, ce serait un magnifique feu de joie qui aurait le mérite de tenir chaud aux plus pauvres, pour une fois que la religion servirait à quelque chose !

Écrit par : duda | 18/11/2009

Si ca sert a rien pourquoi vous en faite un plat ?

Et il n'y a que vous qui avancez que les musulmans modéré n'existe pas et qu'il serait "d'après les autres" tous dangereux. En fait il y a même que les anti-initiative qui parle de musulmans alors que le refus des minarets s'adresse aux islamistes.

Pas la même chose musulmans et islamistes, vous comprenez ca ?

Écrit par : Eastwood | 18/11/2009

Merci Eastwood de m'éclairer, je n'avais pas compris. Pourtant plus d'une fois on m'a affirmé que l'écrasante majorité des musulmans était pour la stricte application de la charia dans notre société.

"Si ca sert a rien pourquoi vous en faite un plat ?"

Je n'en fais pas un plat, c'est les gens qui ont lancé ce débat idiot qui en font un ! Moi justement, qu'une mosquée ait ou non un minaret, j'en m'en fiche totalement !

Écrit par : Kad | 18/11/2009

"Et l'Empereur Néron dans toute sa bonté, en a profité pour envoyer les récalcitrants jouer avec des gros chats dans le Collisée !"

Ben non, vous avez dû voir trop de péplums sauce hollywoodienne et propagande chrétienne. Les messianistes ont été crucifiés et transformés en torches vivantes pour avoir incendié Rome.

Bon maintenant ceux qu'on accuse de s'attaquer à la capitale de l'empire, on les envoie à Guantanamo, mais le principe est le même.


"Des jeux et du pain, c'était tout ce qu'il fallait pour faire le bonheur de la plèbe à ce qu'on disait ! Alors on pourrait les imiter non ? Ça ne les a pas empêché d'être conquis et de disparaître 300 ans plus tard."

Ben non, Rome et son empire n'ont pas disparu 300 ans plus tard. Disons que l'adoption du christianisme comme religion d'Etat a été le début du commencement de la fin. Eh oui, c'est comme empire devenu crétien que Rome s'est effondrée.

Écrit par : Johann | 18/11/2009

Je suis sûr que les voisins athés (ou simplement non islamiste) de la grande mosquée de Rotterdam, avec ses 4 minarets de 50 mètres de haut, et la force du symbole que projette ses ombres favorisant une charia de facto dans les alentoures, auraient preferé avoir au prealable la possibilité d'un debat democratique sur le sujet.

Cette possibilité notre democratie directe (en voie de dissolution dans l'UE) nous la donne aujourd'hui. Et il faut la saisir tant qu'on le peut.

Écrit par : Eastwood | 18/11/2009

"Ben non, vous avez dû voir trop de péplums sauce hollywoodienne et propagande chrétienne. Les messianistes ont été crucifiés et transformés en torches vivantes pour avoir incendié Rome."

C'était pour rire. Je trouve les gros chats bien plus drôles que les torches vivantes. (j'ai un faible pour Garfield...)

Écrit par : Kad | 19/11/2009

Je ne sais pas ce qu'en pensent les habitants de Rotterdam. Par contre, je sais que le minaret du Petit-Sacconnex ne dérange que les cathos offusqués ou les udcistes névrosés. A part eux, tout le monde s'en fout et ne l'avait même pas remarqué !

Et je tiens autant que vous à notre démocratie directe. Mais dans ce cas comme dans beaucoup d'autres, elle ne sert à rien. Quoiqu'on décide, les minarets ne seront pas interdit, car la Cour Européenne des Droits de l'Homme jugera l'initiative irrecevable. On a déjà sur les bras l'internement à vie qui ne sera jamais appliqué. (et j'avais voté pour...) Donc dissolue ou non dans l'UE, la démocratie directe ne peut pas s'opposer aux principes fondamentaux de notre société. C'est ainsi que vous le vouliez ou non.

Écrit par : Kad | 19/11/2009

Voir plus loin que le minaret
-----------------------------

Un jour ou l'autre (très bientôt) les musulmans constitueront les 30 à 40% de la population suisse (européenne aussi); alors ils demanderaient des tribunaux propres et l'application de la Shariah, arborant le droit à la différence, tolérance et multiculturalisme obligent.
L'incompatibilité avec les lois positives de l'Occident, établies par des hommes pour des hommes ne sera que criante. J'ai choisi certains de ces problèmes qui se poseront un jour. Malheureusement, ce jour ne semble pas être lointain. Ces problèmes ébranleront inévitablement les fondements de notre société et conduiront, toujours inévitablement, à une confrontation, plutôt qu'à un dialogue de civilisations :
1- Ma fille se marie avec un musulman. Elle se convertit à l'Islam. Son mari fort du verset coranique, (Coran 4/33), il la battra. Les tribunaux de la Shariah lui donneront raison. Qui la protégerait
2- Non considérée, elle décide alors de quitter la religion musulmane. Cela ne sera plus possible. La Shariah prévoit la peine de mort.
3- Sa fille n'a que 8 ans. Son père décide de la marier à un homme de 50 ans. Est-ce que la loi suisse pourrait empêcher un tel mariage ? Au nom de quoi? Dans l'Islam, cela n'est que suivre la voie du prophète Mahomet, modèle ultime de tout musulman. Il s'était marié à Aycha alors qu'elle n'avait que 6 ans. Ses relations sexuelles avec elle ont commencé alors qu'elle n'avait que 9 ans (selon les différentes sources sacrées de l'Islam).
4- Une jeune femme musulmane tombe amoureuse d'un jeune blond. Ce dernier n'a aucune envie de se convertir à l'islam. L'Islam l'empêchera-t-il de vivre son bonheur à sa manière? Eh bien, malheureusement si !
5- Un musulman voudrait se convertir à une autre religion. Aurait-il le droit? Que se passera-t-il dans un tel cas? L'Islam prévoit la mort.
6- Un homme marié, père de 2 enfants, se convertit à l'Islam. Sa femme déteste cette religion. Qu'adviendront les enfants, encore mineurs? L'Islam les convertira contre la volonté de leur mère et n'attendra pas qu'ils deviennent adultes.
7- Un musulman finit par se convertir à une autre religion. A la mort de ses parents, qu'adviendra-t-il de l'héritage? Il n'héritera rien du tout, faut-il encore qu'il réussisse à échapper à une condamnation à mort.
8- Un converti est déclaré apostat. N'importe quel musulman peut le tuer (affaire Salman Rushdie). Un tribunal musulman innocentera l'assassin. Ce dernier aurait obéi à la Shariah.
9- Dans les écoles et les universités, faudrait-il séparer les sexes?
10- Au lieu du travail, idem?
11- Serait-il permis à un adepte d'une religion quelconque de prêcher sa religion auprès des musulmans sans perturber la paix sociale (Ce mois encore, on a arrêté un chrétien en Égypte et on l'a emprisonné pour cette même raison. En Algérie, le ministre de la culture a assimilé missionnaires chrétiens et terrorisme).
12- Un chercheur, historien, aurait-il le droit de publier les résultats de 20 ans de travail assidu et minutieusement scientifique, si ces résultats contredisent les thèses officielles de l'Islam?
La liste des questions pourraient se prolonger. L'incompatibilité est toujours là. Elle sera toujours là. Aucun dialogue ne sera possible. Un esclave ne pourra jamais interroger son maître. Il obéit.
Occidentaux et Musulmans, nous devons à nos enfants courage et franchise. Je n'appelle pas tolérance le fait de refuser de se blesser et de blesser les autres, laissant à ses enfants le sale travail de tuer et de se faire tuer. J'appelle cela lâcheté, tout court.
Par amour des musulmans et par amour des autres, je voudrais que les consciences se réveillent.

P.S: D'après la Shariah, il n'est pas autorisé aux musulmans de vivre dans un pays non musulman. Alors pourquoi voudraient-ils qu'on leur autorise d'appliquer des aspects de leur religion qui puissent perturber notre paix sociale, alors qu'eux-mêmes enfreignent leur propre loi? Si eux-mêmes respectent cette loi, en s'interdisant de vivre dans des pays non-musulmans et considérés par la Shariah comme pays de guerre, les problèmes énumérés ne se poseront plus.

Écrit par : Sami Aldeeb | 19/11/2009

D'après la Shariah, il n'est pas autorisé aux musulmans de vivre dans un pays non musulman.
Sami Aldeeb | 19.11.2009

C'est tout à fait le contraire, ne pas faire de FALSIFICATION!
La terre est pour toute l'humanité dont les musulmans sont parmi (la sharia)dit cela!
Exemple: Djamej Eddine Al Afghani (l'un des savants musulmans les plus connus) vivait en France, à la fin de XIX siècles. Al khoumaini (le père spirituel de la communauté Chiit) aussi était à Paris pas mal de temps...etc

Écrit par : Hijazi | 19/11/2009

"C'est tout à fait le contraire, ne pas faire de FALSIFICATION!"

Prouvez-le et bonne chance: Sami enseigne le droit musulmans dans des université italiennes et françaises, et il a traduit le Coran ens e basant sur pas moins de 20 traductions différentes...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 19/11/2009

1) La court européenne des droits de l'homme n'est pas qualifiée pour juger de la recevabilité d'une initiative. D'ailleurs depuis quand construire des minarets est sur la liste des droit humains fondamentaux ? Dans le pire des cas la Suisse se prendra un blame et les institutions européenne se discrediteront.

2) Je note votre desilusion quand au pouvoir de la democratie direct. Merci ça devrait reveiller des consciences par rapport a une dictature de la bureaucratie.

J'aime bien votre conclusion: "C'est ainsi que vous le vouliez ou non". On dirait une parole d'imam... Et ca me pousse au combat. Seul l'avenir nous dira "ce qui est comme ça et pas autrement", les paradigmes changent vite.

Écrit par : Eastwood | 19/11/2009

Eastwood: "1) La court européenne des droits de l'homme n'est pas qualifiée pour juger de la recevabilité d'une initiative. D'ailleurs depuis quand construire des minarets est sur la liste des droit humains fondamentaux ? Dans le pire des cas la Suisse se prendra un blame et les institutions européenne se discrediteront."

TOUTES les cours suisses, y compris le Tribunal Fédéral sont subordonnées à la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Ce sont les accords internationaux signés par la Suisse qui veulent cela. Elle est donc l'instance ultime pour décider de la recevabilité de n'importe quelle initiative. Et s'en prendre à un édifice religieux d'une seule communauté et pas à ceux des autres religions est clairement une discrimination. Pour cette raison, il est évident que la Cour Européenne annulera l'initiative. Mais je suis sûr qu'il ne sera pas nécessaire d'aller jusque-là, car déjà le TF la rejettera lorsque quelqu'un y fera opposition. Et de toute façon, il ne sera pas nécessaire de recourir au TF puisque cette initiative sera logiquement rejetée par le peuple avant.

Sami Aldeeb: "Un jour ou l'autre (très bientôt) les musulmans constitueront les 30 à 40% de la population suisse (européenne aussi); alors ils demanderaient des tribunaux propres et l'application de la Shariah, arborant le droit à la différence, tolérance et multiculturalisme obligent."

Vous faites une supposition vraiment ridicule lorsque vous affirmez cela. Vous semblez penser que les Musulmans de Suisse ont envie de vivre dans un régime théocratique, alors qu'ils ont la liberté ici. Si effectivement la population musulmane devait beaucoup augmenter, ou même si elle devait devenir majoritaire, il n'en resterait pas moins que l'écrasante majorité des Musulmans de Suisse se plaisent dans ce système. Et même si un jour, les citoyens suisses devenaient majoritairement musulmans comme c'était arrivé aux Romains avec la religion chrétienne, la majorité d'entre eux ne souhaiterait en aucun cas changer radicalement son mode de vie, ça j'en suis certain. Donc, tous vos exemples hypothétiques que vous avez été pêcher dans les faits divers des pires régimes islamistes de la planète, ne s'appliqueront jamais ici.

Mais bon encore une fois, cessez de dire que vous allez changer les choses en interdisant les minarets. Interdire les minarets ne servira à rien. Et ça ne sera jamais appliqué. Cessez de brasser de l'air et si vous croyez vraiment que notre société est en danger, posez la bonne question et pas une question sans rapport. Faites une initiative pour interdire la religion musulmane. Ça aura au moins le mérite d'introduire un débat vraiment en rapport avec le problème dont vous parlez.

Écrit par : Kad | 19/11/2009

Decidement c'est plus fort que vous, ca revient naturellement: Pas interdire la religion musulmane, mais stopper l'islamisme tyranique !

Écrit par : Eastwood | 19/11/2009

Je m'insère:

"Decidement c'est plus fort que vous, ca revient naturellement: Pas interdire la religion musulmane, mais stopper l'islamisme tyranique !"

Très bien Eastwood, dans ce cas-là vous devez donc vous dissociez radicalement de cela:

"Un jour ou l'autre (très bientôt) les musulmans constitueront les 30 à 40% de la population suisse (européenne aussi); alors ils demanderaient des tribunaux propres et l'application de la Shariah, arborant le droit à la différence, tolérance et multiculturalisme obligent."

Puisqu'il semble ici clair dans l'esprit de M. Aldeeb que musulmans=sharia. Et c'est me semble-t-il à cela que répondait Kad. Sans compter que M. Aldeeb est un des soutiens médiatiques que semblent apprécier les initiants. De là à dire qu'ils ont les mêmes vues, il n'y a qu'un petit pas à faire.

Écrit par : Audrey | 19/11/2009

Il est interdit d'interdire... mais mieux contrôler les discours dans les mosquées qui prônent la haine de l'Occident, les mariages bidons, les trafics de drogue, d'argent liés aux islamistes, les cellules dormantes en Europe, les faux étudiants... Au contraire, construisons des petites mosquées pour les fidèles mais avec des imans nés en Europe, intégrés, pacifiques et prêchant dans la langue du pays. Chaque mosquée devrait accueillir les communautés du Kosovarde/Albanaise, tunisienne, algérienne, Irakienne, Turque, marocaine, sénégalaise,etc... Pour le moment, nous laissons à des pays comme l'Arabie Saoudite, le Maroc ou l'Algérie, le soin de diffuser l'islam dans des Mosquées que eux seuls contrôlent. Oui à un islam laïque, européen et ouvert.

Écrit par : demain | 19/11/2009

Audrey,

Je m'en dissocie totalement par rapport a ce que je connais aujourd'hui des musulmans suisses.

Mais Mr Aldeeb parle d'avenir, et il a probablement raison car la realité de pays europeens comme la Hollande, la Suede ou la France montre que localement de forte concentration de musulmans issue d'une immigration massive et d'un bas niveau d'education a fortement tendance a deriver vers des shemas islamistes, raisons de plus pour ne pas laisser les minarets en être un catalyseur.

Écrit par : Eastwood | 19/11/2009

Bonjour Eastwood,

Je suis étonnée de votre réponse qu'on n'entend honnêtement pas souvent, mais étonnée en bien. Je ne partage néanmoins pas votre réponse au diagnostique.

Le fait est que M. Aldeeb parle de l'avenir, sans qu'on sache vraiment lequel ("un jour ou l'autre", "tout bientôt", ça ressemble à une blague franchement...), avec des projections dignes du tout-ménage aux vertus exponentielles distribué il y a quelques années par l'UDC, qui le citait déjà si mes souvenirs sont bons. Or, M. Aldeeb n'est ni démographe, ni statisticien à ma connaissance. Il se présente par contre, et est reconnu/mis en avant comme expert. Or, en tant que tel, on s'en tient généralement à son domaine d'expertise, comme l'honnêteté intellectuel le recommande et de manière à rester un minimum crédible.

Les cas de la Hollande, de la Suède et de la France sont me semble-t-il très différents entre eux, comme l'est le cas de la Grande-Bretagne qui pourrait y être rajouté. Dans le cas de la France, il y a un contentieux historique antérieur et une grosse problématique sociale actuelle qui cristallise les crispations sous couvert de religions. En Suisse, tout du moins à Genève (j'ignore la situation générale), nous connaissons beaucoup moins ces problèmes de ghettos car nous avons la chance de pratiquer une politique de mixité sociale dans nos quartiers qui évite justement cette concentration.

Je crois qu'il faut vraiment tenir compte des facteurs sociaux dans une analyse qui tend à se culturaliser et sur ce plan là la Suisse, toute xénophobe qu'on la dit, ne fait pas vraiment figure de mauvais élève, peut-être parce que de son multiculturalisme fondateur elle a appris qu'on pouvait gérer les différences culturelles sans forcément les laminer (modèle de l'assimilation française). On ne va pas rejouer le "Y en a point comme nous", mais force est de reconnaître que nous nous en tirons bien, mieux que nos voisins européens depuis un bon moment.

Le minaret ne sera un catalyseur que si nous en faisons un et que par-là même nous nous détournons des véritables enjeux. Pas étonnant que dans ce débat nous ne puissions pas entendre les "modérés": un groupe attaqué de toute part (que ressent un musulman face aux prédictions prophétiques, répétées à l'envie par les initiants, de M. Aldeeb?) fait corps et ceux qui auraient aimé élever la voix ne le peuvent plus. Ils sont déjà rejetés par des affirmations péremptoires telles que celle-ci, ou par d'autres qu'on lit souvent par ici selon laquelle l'Islam n'est qu'une religion de guerre, ce qui met finalement tout musulman croyant dans le même panier, soupçonné d'office de faire partie de la 4e colonne. Sans oublier que beaucoup croyant à la "takia", un musulman qui revendiquerait l'ouverture serait vu d'office comme un menteur, dangereux personnage destiné à endormir les foules. Merveilleuse manière de verouiller toute possibilité aux musulmans de ne pas être vu comme des intégristes.

Ce n'est donc pas pour rien que cette initiative est autant interprétée comme anti-musulmans, ça provient du discours ambigu tenu par beaucoup de ceux qui y sont favorables, voire l'ont initié.

Je comprends que ne partageant de toute évidence pas ce point de vue vous ne vouliez pas être mis à votre tour dans le même panier que les extrêmistes. Il n'empêche que tous les arguments relevés au-dessus existent et sont présents dans cette campagne. Lorsqu'elle aura eu lieu j'espère au moins qu'on ne tiendra pas à simplifier son interprétation.

Écrit par : Audrey | 19/11/2009

Désolé Eastwood, je n'ai pas pu répondre avant, mais je vois qu'Audrey l'a très bien fait pour moi. Bref, oui j'ai compris votre position et je la préfère de loin à celle de M. Aldeeb. Il est même évident que mon billet s'adresse plutôt à lui et à ceux qui pensent comme lui. Il existe une erreur fondamentale dans leur raisonnement. Ils pensent que la communauté musulmane est un tout cohérent. Que tous les Musulmans suivent les mêmes préceptes, dictés par les imams les plus extrémistes.

Ceci dit, je reste opposé à votre conclusion. Interdire les minarets n'enverra pas un signal négatif vis-à-vis de l'islamisme radical. Au contraire, cela le renforcera car les Musulmans qui tentaient jusque-là de s'intégrer se sentiront rejetés et risquent de se tourner vers cet islam intolérant. Mais peut-on leur en vouloir de se tourner vers l'intolérance, si on est soi-même intolérant avec eux ?

demain: Je partage tout à fait votre vision. Après tout, si nous devons vivre avec l'islam, il vaudrait mieux l'intégrer plutôt que le laisser se dissocier. Pourquoi un islam à l'occidentale ne serait pas possible ? Un islam parfaitement intégré qui respecterait toutes nos valeurs et la culture locale ? Il faudrait envisager cette voie pour l'avenir.

Écrit par : Kad | 19/11/2009

"selon laquelle l'Islam n'est qu'une religion de guerre, ce qui met finalement tout musulman croyant dans le même panier, soupçonné d'office de faire partie de la 4e colonne."

Visiblement vous ne connaissez pas la faculté des islamistes de contrôler le troupeau musulman. Pourquoi donc les musulmans modérés ne se manifestent-ils pas? Pourquoi les femmes musulmanes doivent se cacher et n'osent pas dire qu'elles voteront oui à l'initiative? Parce que les musulmans modérés sont terrorisés. Et vous ne faites rien pour les aider. Bien au contraire.


"Au contraire, cela le renforcera car les Musulmans qui tentaient jusque-là de s'intégrer se sentiront rejetés et risquent de se tourner vers cet islam intolérant."

Les musulmans qui veulent s'intégrer, ils s'en foutent complètement et des minarets et des mosquées, car ils ne les fréquentent pas. Ils n'ont pas besoin d'entendre les prêches haineux des islamistes ou des loups gris.


"Mais peut-on leur en vouloir de se tourner vers l'intolérance, si on est soi-même intolérant avec eux ?"

Aaaahhhhhh, parce que l'islam est une religion tolérante? Vous passez pour un faible si vous n'appliquez pas aux musulmans leur propre intolérance.

"Ils ne sont forts que de notre faiblesse."


"Pourquoi un islam à l'occidentale ne serait pas possible ?"

Vous démontrez par cette question purement rhétorique que vous ne connaissez rien à l'islam. Allez donc vivre 2 ans dans un pays musulman. On en rediscutera quand vous reviendrez.

En attendant, bonne nuit.

Écrit par : Johann | 20/11/2009

Je vote en faveur de l'initiative contre les minarets pour les raisons suivantes:

- Les minarets ne sont pas nécessaires pour la liberté du culte. La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, 3ème lieu saint de l'Islam, n'a pas de minaret, et pourtant on y prie.

- Les musulmans bénéficient d'une totale liberté de culte en Suisse contrairement aux chrétiens dans certains pays musulmans. L'interdiction des minarets ne viole pas la liberté religieuse.

- Les minarets servent à lancer l'appel à la prière. Une fois construits, il est impossible d'empêcher leur utilisation, comme le démontrent des cas en Allemagne où pourtant les musulmans avaient promis de ne pas les utiliser. La constitution garantit le droit de prier... et pas de crier.

- Si l'initiative contre les minarets échoue, les musulmans auront le vent en poupe et multiplieront leurs revendications. L'Arabie saoudite, qui ne respecte aucun droit au culte non-musulman sur son territoire, se fera un malin plaisir à construire des minarets partout. Il y aura des oppositions à ne plus finir et cela envenimera les relations entre les communautés. Le minaret de Wangen a eu 70 recours et quatre ans de procédure. Qui paie ces recours? Comble de provocation, les musulmans ont installé le drapeau des loups gris devant la mosquée (emblème de l'extrême droite turque responsables d'attentats terroristes).

Pour plus de développement, voir ma position dans mon site www.sami-aldeeb.com
- en français: http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=404
- en allemand: http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=413
- en italien: http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=407

Écrit par : Sami Aldeeb | 20/11/2009

On peut rétorquer à vos arguments:

- Si les minarets ne sont pas nécessaire à la pratique du culte de l'islam, leur interdiction n'est pas nécessaire au respect de la laïcité. Pas plus que l'interdiction des clochers ne le serait. Par contre, s'attaquer à une construction appartenant à une seule communauté religieuse est clairement une discrimination qui ne manquera pas d'être condamnée par le Tribunal des Droits de l'Homme.

- Après l'interdiction des minarets, les musulmans bénéficieraient toujours d'une totale liberté de culte, mais ils seraient tout de même discriminés.

- Il y a eu des cas en Allemagne où des mosquées ont tenté de lancer des appels à la prière, mais ils ont rapidement été mis au pas. Dans notre pays, le minaret du Petit-Saconnex existe depuis une bonne trentaine d'années, mais jamais il n'a été utilisé. En Suisse, il est évidemment interdit de faire du tapage par égard pour le voisinage et ça ne changera pas. Donc le minaret est purement ornemental et sert à identifier la mosquée pour être reconnaissable. En voulant les interdire, on interdit donc aux Musulmans d'avoir une visibilité. Ils continuent à bénéficier de la liberté de culte certes, mais on les force à le pratiquer dans le secret. Aucune autre communauté ne subit une telle discrimination. La synagogue de Genève est bien visible et identifiable comme une synagogue. Elle se trouve d'ailleurs dans un quartier bien plus fréquenté que la mosquée. L'église orthodoxe quant à elle est facilement identifiable comme telle et est même un joyau architectural dans son quartier. Aurait-on dû interdire une architecture slave sous prétexte que ça ne correspond pas à notre culture ?

- Si l'initiative passe, les islamistes pourront se faire passer pour des martyrs et pourront recruter de nombreux nouveaux fidèles, déçu par les Suisses qui les détestent. Ils pourront ouvrir des écoles coraniques dans leurs mosquées pour endoctriner ces jeunes qui seront le grain de l'islamisme de demain en Suisse. La fracture avec la communauté musulmane sera alors consommée. Si on veut contrôler les islamistes, c'est une question de volonté politique. Il faut former les imams et créer un islam européen qui ne soit plus assujetti à des pays non-démocratiques.

Écrit par : Kad | 20/11/2009

@Eastwood,

Qui prétend qu'il n'y à pas d'Islam modéré?

Ben...un spécialiste de la question:

" Pour Hani Ramadan, ce partage entre musulmans «modérés» et «fondamentalistes» est une fausse image véhiculée par les Occidentaux. «Il existe actuellement dans tout le monde musulman un retour aux sources. Nous sommes très attachés au Coran», affirme le directeur du Centre islamique de Genève.


Les opposants à l'initiative contre les minarets prétendent que ce sont les initiateurs de ladite initiative qui attisent les conflits intercommunautaires...

Un flash-back, si vous permettez:

http://www.swissinfo.ch/fre/a_la_une/Les_verites_de_Hani_Ramadan.html?siteSect=105&sid=1392120&cKey=1034430420000&ty=st&rs=yes

Rendons à César ce qui appartient à César - à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Écrit par : Mireille Luiset | 20/11/2009

Les bâtiments religieux ne peuvent être amputés d'aucune manière, sinon ça deviendrait des lieux banals de réunion entre communautés. Une église catholique est inimaginable sans une croix, une synagogue sans l’étoile de David n’a pas de sens, comme une mosquée sans minarets.
Par contre l’appel à la prière qui à mon sens fait partie intégrante d’une religion doit ce faire dans la tradition de chacune d’entre elles.
MAIS, les chrétiens appellent leurs fidèles au son du cloché qui ne dure que quelques minutes, qu’en sera-t-il des Muezzins ?

Écrit par : Subiaco | 23/11/2009

Je suis très amusée de constater qu'autant d'ignorants se permettent de polimiquer sur un sujet dont ils n'ont visiblement aucune connaissance ni même la moindre notion .Tout une vie ne suffirai pas pour connaitre , comprendre , interpréter les saintes paroles du coran donc n'essayez même pas de porter un jugement sur une religion qu'incontestablement vous ne connaissez pas!Personne ne vous en voudra d'être athée , mécréant ni même pourquoi pas d'être croyant , pratiquant de n'importe quelle religion mais cesser d'être intolérant , limité d'esprit , stupide et limite insultant.laissez les gens croire en ce qu'ils veulent et mener leurs vies comme bon leur semble , ça ne vous regarde pas et faites de même...mener vos vies comme vous le voulez et vous apprécierai qu'on ne vous juge pas , qu'on ne vous injure pas ou encore mieux :qu'on ne vous en empêche pas!!...et si on interdisait la religion musulman ?...pppfff c'est dégueulasse ...en revanche ,a quand interdirons-nous les ordures , incultes racistes , xénophobes ,pervers dans vos genre???!!!!

Écrit par : so | 26/12/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Kad,

à contrario, depuis la votation est - ce que les musulmans de Suisse ont perdu de leur liberté ? Ont ils subi la moindre alteration de leurs droits fondamentaux de citoyens ?

Alors cette polémique stérile entretenues par quelques individus ne sert à rien, sinon à attiser les différends.

Et sur ce point, il serait temps qu'on sorte du débat stérile et inutile, pour enfin aborder les problématiques qui ont conduit à ce vote.

Traiter les partisans de l'initiative d'incultes ordures imbéciles et xéno-islamophobe, revient à insulter mon épouse, étrangère de son état, musulmane, qui elle aussi aurait, si elle avait pu voter, accepté l'initiative.

La réalité interne des communautés musulmanes représentées en Suisse n'est pas homogène... et sur ce point, la stérilité de l'approche de ce résultat de votation ne résoudra aucune des problématiques qui ont conduit à ce résultat sans appel.

S'en-têter à nier l'évident message que la population a délivré est une erreur.

Quant à certains érudis, ici même dans les commentaires, je répondrai que j'ai lu deux version du Coran, que dans ma maison le Coran est rangé à côté de la Bible et que mes enfants sont libres de les lire, mais je leur explique que ces deux livres ont conduit aux pires crimes que l'Humanité ait connu... et qu'il est fort improbable qu'elles y trouvent Dieu, au mieux des réponses sur le contexte historique de telle, ou telle région... quant à Dieu, il est absent.

Les inépties contenues tant dans la Bible que dans le Coran sont tellement évidentes, que chacun est libre de croire ce que bon lui semble, mais en aucun cas d'imposer à quiconque ces signes ostentatoires que tant la religion chrétienne, que l'islam et que d'autres nous imposent en s'appropriant le pseudo message divin colporté par des imposteurs ignorants.

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite de bonnes fêtes et je continuerai à croire dans le Père Noël, car quitte à croire à une fadaise, le Père Noël n'a jamais tué personne ;o)

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/12/2009

A mon avis, il faut éradiquer les musulmans comme on fait avec les rats! La seule manière de débarrasser la terre d'eux, c'est de lancer des initiatives partout pour le droit de tuer des musulmans! Je suis sûre qu'il y aura un plébiscite, et les peuples peuvent s'en donner à coeur joie pour réaliser, enfin, leur fantasme le plus fou!

Écrit par : Inside | 26/12/2009

--A mon avis, il faut éradiquer les musulmans comme on fait avec les rats!--...lancer des initiatives partout pour le droit de tuer des musulmans!

Tu te rend compte que tu compare le peuple musulman a des rats ?tu parle de tuer des personnes sous prétexte qu'ils soient musulmans.. tes propos sont comparable a ceux d'Hitler...t'as pas honte ? c'est scandaleux!!! MAIS TU SAIS QUOI ...PREND TON PIED a balancer ton message de haine ici , sur internet , a l'abri derrière un écran sous un pseudonyme ...parce que dans la réalité, tu n'es surement qu'un pitoyable personnage qui n'en a certainement jamais dit autant et encore moins en face rien que d'une personne concernée alors vas-y éclate toi , défoule toi sur ton clavier parce que tu es FAIBLE, ....tu me fait pitié

Écrit par : so | 26/12/2009

Bonjours Stéphane , j'aimerai simplement te dire que ton discours est sensé , juste , vrai et même sage ... seulement Stéphane je crois que tu n'a pas compris qui je qualifiais de xénophobes , raciste et je pèse mes mots quand je parle d'ordures....

-- Traiter les partisans de l'initiative d'incultes ordures imbéciles et xéno-islamophobe, revient à insulter mon épouse, étrangère de son état, musulmane, qui elle aussi aurait, si elle avait pu voter, accepté l'initiative. --


il était en fait question des personnes irrespectueuses,insultantes envers la religion musulmane et qui en plus juge et interprète une religion qu'ils ne connaissent pas ! ce qui j'espère pour toi n'a rien a voir avec ta chère épouse.Si vous avez un avis c'est très bien mais seulement quand vous le défendez , faites en sorte que vos arguments soit premièrement véridique et deuxièmement respectueux Je crois que c'est la base de la communication . Maintenant si tu pense que moi même j'ai été trop loin dans mes propos un "insultant" ce genre de personne , et bien s'il te plait aide moi a trouver d'autre adjectifs pour les nommer... parce que j'ai beau réfléchir , j'ai tout de même le sentiment d'avoir été très délicate.

Écrit par : so | 26/12/2009

les religions n'existent pas , c'est une invention de l'homme et les gens croyants sont naïfs ... moi je crois en l'avenir , pas de l'homme , car l'homme va réussir un jour ou l'autre a s'autodétruire , soit de lui même soit avec l'évolution moderne ... donc ne ne vous faites pas d'illusion , et , vivez votre vie et votre temps "librement" et profitez en car le monde est aujoud'hui en paix , bonne et heureuse vie a vous tous

Écrit par : prouvez le | 25/03/2012

Les commentaires sont fermés.