17/08/2009

Usain Bolt l'extra-terrestre

Je me souviens du 100m des Jeux Olympiques de Séoul en 1988, où Ben Johnson avait pulvérisé le record du monde en 9.79 devant Carl Lewis, avant de se faire retirer la victoire suite aux contrôles anti-dopage. A l'époque on disait qu'une telle performance n'était pas humaine. Que sans dopage, on n'arriverait jamais à égaler ce genre de performance. Je me souviens même avoir vu un spécialiste de la médecine sportive venir faire une démonstration au journal télévisé. Cela semblait bien être la fin d'une époque. Désormais, les champions allaient être mieux surveillés et les performances allaient redevenir plus humaines.

Mais c'était sans compter sur l'extra-terrestre Usain Bolt. Son secret ? Il n'est pas humain. C'est comme ça qu'il arrive à faire ce qu'il fait. Il n'y a pas d'autre explication...

Allez moi je ne m'en lasse pas :

07:12 Publié dans Sports | Tags : 100m, berlin, usain bolt | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Moi ça me blaze ces records du monde... tôt ou tard on nous dira qu'il était dopé. Je préfère la pétanque, dont on connait tous le dopant.

Écrit par : Riro | 17/08/2009

Le pastis n'est pas franchement un dopant ! Ca endort au lieu de donner un coup de fouet ! Le mieux ce serait peut-être la cocaïne...

Bon franchement, je pense que le dopage est devenu beaucoup plus difficile dans l'athlétisme de haut niveau car les champions sont surveillés toute l'année. Par contre, on assiste peut-être à l'émergence d'une nouvelle génération d'athlètes qui n'ont plus grand chose d'humain ? Il y a dix ans, on annonçait que les manipulations génétiques allaient faire leur apparition dans le sport de haut niveau. Une nouvelle forme de dopage totalement indétectable en somme. Par exemple, au lieu de consommer de l'EPO pour améliorer la capacité du sang à transporter l'oxygène, on peut modifier les gènes pour augmenter le pouvoir naturel du sang à le transporter... Va-t-on bientôt devoir remplacer le test anti-dopage par un test ADN ?

Écrit par : Kad | 17/08/2009

Les commentaires sont fermés.