11/07/2009

Et à Shanghai, quoi de neuf ?

Jadis petit port occupé par plusieurs états colonisateurs, Shanghai est aujourd'hui devenu le symbole de cette Chine progressiste, à l'économie si florissante. Métropole chinoise, la ville compte ainsi les plus grands immeubles de Chine populaire. (et non de Chine tout court, car le plus haut immeuble du monde, la Taïpei 101, se trouve pour quelques mois encore à Taïpei...) Et si la croissance de sa population est parfaitement maitrisée contrairement à beaucoup d'autres grandes villes asiatiques, sa croissance en hauteur donne le vertige. Le quartier financier de Pudong est en effet le théâtre d'une course au gigantisme ressemblant fortement à celle qui prévaut à Dubaï.

shanghai.jpg

Dernier avatar, le Shanghai World Financial Centre a ouvert ses portes l'année passée. Second plus grand immeuble du monde avec ses 492m100px-SWFC_Jul08.jpg et ses 101 étages, la tour biseautée possède tout de même deux records, celui de l'étage occupé le plus haut du monde, ainsi que celui de la plateforme d'observation la plus haute du monde. Ces deux records vont toutefois tomber d'ici la fin de l'année, lorsque la Burj Dubaï sera inaugurée. Le World Financial Centre est en grande partie dévolu au domaine commercial comme c'est souvent le cas. Toutefois il contient aussi l'hôtel le plus haut du monde, le Park Hyatt Shanghai.

Personnellement, j'apprécie particulièrement son style architectural hors du commun et audacieux. On voit à quel point les architectes du début du 21ème siècle ont décidé d'en finir avec les horribles cubes de béton et d'acier qu'ils construisaient si souvent vers le début du dernier quart du 20ème siècle.

Bref, Shanghai détient la seconde place et ne compte pas la perdre. Elle la perdra toutefois, puisqu'à la fin de l'année, le World Financial Center passera à la troisième place. Mais elle compte bien la récupérer en 2014, lorsque son prochain grand projet en construction sera inauguré !


shanghai-tower.jpgLe prochain grand projet porte le nom très original de Shanghai Tower. (mais qu'ont-ils tous à donner des noms aussi peu imaginatifs ?) Si son nom n'est pas très original, son allure le sera beaucoup plus ! De plus en plus futuriste, l'architecture de Shanghai devient vraiment impressionnante ! Il semble que les architectes y soient très inspirés quand on voit la forme étrange et quasi sculpturale de la Shanghai Tower. On s'éoigne de plus en plus des formes de cubes ou de cigares géants. Désormais la tour, que l'on peut voir de partout, doit être un véritable monument, une sculpture habitée. D'ailleurs construite par le même consortium que le World Financial Centre et la Spire Tower de Chicago, elle marque un nouveau jalon dans l'innovation architecturale.

Également placée au centre du quartier financier de Pudong, la Shanghai Tower en construction depuis l'année passée dominera largement les tours qui l'entourent. Avec ses 632 mètres, elle prendra facilement la seconde place du classement, même si la Spire Tower de Chicago devait être terminée avant elle, ce qui est peu probable. Elle sera bien évidemment dévolue en plus grande partie au domaine commercial. Toutefois, il est également prévu qu'un hôtel utilise une partie de la tour.

shanghai-tower-2.jpg
Bref, on l'a compris, à Shanghai on a une vision. Et on a suffisamment d'ambition pour la réaliser. Et la vision comprend aussi un projet véritablement dément ! Il s'agit de la Bionic Tower.

Bionic_Tower_2.jpg

La Bionic Tower n'a rien à voir avec une tour classique. Il ne s'agit pas ici de construire un immeuble de bureaux ou même de logements, mais il s'agit d'une ville verticale. Alliant logements, commerces et bureaux, la tour semble se suffire à elle-même. Elle ne devrait générer que peu de trafic à l'extérieur de ses murs, car la plupart des habitants travailleront dans la tour. Cette vision un peu écologiste de la tour géante se rapproche plus du concept d'arcologie, mélange d'architecture et d'écologie, qui vise à réduire les nuisances causées par les grandes villes et à augmenter l'efficacité énergétique de l'architecture monumentale.

Prévue pour mesurer près de 1100 mètres, la tour a été conçue par l'auteur de la Burj Dubaï. C'est donc loin d'être un débutant. Il n'a d'ailleurs pas réservé ce projet pour Shangaï, puisqu'il a créé un autre projet de Bionic Tower pour Hong Kong, celui-là mesurant plus de 1200 mètres !

Bionic_Tower_4.jpgConstruite sur une île artificielle, la Bionic n'est relié au continent que par ponts géants. Les 100'000 habitants qui devraient y vivre seraient ainsi partiellement coupés du reste de la ville. Dans ces conditions, il y a peu de chances pour qu'ils sortent souvent de leur ville verticale. Et c'est bien le but de cet isolement.

Finalement, la Bionic Tower n'a qu'un seul défaut, elle restera très probablement à l'état de vision futuriste. En effet, il est peu probable qu'elle trouve un jour un financement et que le projet puisse voir le jour. Toutefois, ce genre de projets a l'avantage de faire avancer l'urbanisme et de donner une idée de ce que notre siècle pourra apporter à l'architecture. De toute évidence, une révolution est en cours et les grandes villes de la fin du 21ème siècles devraient être bien différentes de celles de 2009. Et de toute évidence, des projets tels que la Bionic Tower verront bientôt le jour, quand on sait que la Nakheel Tower de Dubaï pourrait inaugurer dans quelques années l'ère des tours kilométriques...

Les commentaires sont fermés.