29/04/2009

Réactions au sujet de la grippe porcine

Afin de vous éviter une longue et fastidieuse recherche, j'ai regroupé ici quelques réactions telles qu'on ne manquera pas d'en trouver si on prend la peine d'en faire une sur son moteur de recherche favori :


L'affranchi :

Ah ! La pandémie. Moi ça me fait bien rire. Tout ça, ça a été inventé pour cacher la vérité ! Vous ne pensez quand même pas qu'ils vont dire la vérité aux gens ? Qui ils ? Ben les Amerloques bien sûr ! S'il y a un mauvais coup à faire, ils sont toujours les premiers ! Et où croyez-vous qu'on trouve les laboratoires capables de fabriquer tous les virus qu'ils veulent ? Et bien sûr qu'ils ont déjà les vaccins. Ils les ont distribués à tous les membres du gouvernement et les autres… ben ils n'ont qu'à crever !

Pourquoi ils font ça ? Facile. Tout ça c'est pour qu'on ne parle plus de la crise qu'ils ont créée ! Ils ne se contentent pas de nous affamer, maintenant ils vont nous faire crever ! Et puis, ça va faire travailler l'industrie pharmaceutique ! Vous ne saviez pas qu'Obama a des actions chez Dupont ?"

Le millénariste :

"Ca y'est ! C'est là que tout commence. D'abord la grippe porcine. Puis il va y avoir des guerres, le réchauffement planétaire, une pluie de météorites, le super volcan de Yellowstone va se réveiller, le champ magnétique terrestre va s'inverser et finalement… le 21 décembre 2012, le Soleil va exploser en supernova et ça sera la fin du monde !"

Le névrosé :

Mais qu'est-ce qu'on attend pour fermer tous les aéroports ? Et est-ce qu'on ne devrait pas brûler tous les avions qui se sont posés au Mexique ? Et les touristes qui reviennent de là-bas… Pour moi, on devrait les enfermer dans un abri et les mettre en quarantaine pour quelques mois.

On m'a dit que les enfants ne risquaient rien pour le moment. Mais j'ai lu qu'il y a eu un cas en Europe ! Alors moi je retire tous mes enfants de l'école dès demain. Je vais acheter quelques kilos de Tamiflu et des masques chirurgicaux, un gros stock de boîtes de conserves et on va tous s'enfermer deux ou trois ans à la maison ! Il faudra aussi capitonner les portes et fenêtres… Et peut-être qu'on devrait acheter des fusils pour se défendre si des infectés essayaient d'entrer ?"

Le baba cool :

"Tu comprends pas. Tout ça c'est parce qu'on a fait du mal à Gaia ! Elle en a marre qu'on lui tape dessus avec tous nos trucs nucléaires, qu'on l'enfume avec nos bagnoles et nos usines et qu'on fasse nos sales guerres dessus. Pour Gaia, on est un cancer. Alors elle se fait une sorte de chimiothérapie. Elle invente un virus pour se débarrasser de nous, son cancer !

Bon en attendant, puisqu'on va tous crever, je me suis acheté une grosse plaquette et je fume comme un malade ! Non, c'est pas de la Mexicaine, c'est de la Marocaine…"

L'islamiste :

"Tout ce qui arrive était écrit. Les infidèles ont copulé avec des porcs et ils doivent payer pour leur impureté. Seuls les purs seront épargnés. Et s'ils ne le sont pas, au moins ils trouveront quarante vierges au paradis. Allah Akbar !"

L'hypocondriaque :

"Je suis allé voir mon médecin et je lui ai demandé de me mettre sous antibiotiques parce qu'hier j'ai rencontré un type qui aurait pu être Mexicain… ou Sud Américain… Enfin Hispanique quoi ! Et comme j'ai éternué ce matin en me levant, je suis sûr que j'ai attrapé la grippe porcine ! Et vous ne savez pas ce qu'il m'a répondu ? Il m'a répondu que les antibiotiques, ça ne sert à rien contre cette maladie ! Mais qu'est-ce qu'il en sait celui-là ?

Alors comme c'était un mauvais médecin, je suis allé en voir un autre. Puis un autre encore. Et finalement, le cinquième était enfin un bon médecin ! Il m'a fait une ordonnance pour un très bon médicament ! Qu'est-ce que m'a dit la pharmacienne déjà ? Ah oui, que c'est du Placébo ! Jamais entendu parler. Ca doit être un médicament expérimental…"

Le négationniste :

"Pfff. Laissez-moi rire. Tout ça c'est comme la vache folle, le SRAS, l'Ébola et la grippe aviaire. On n'arrête pas d'essayer de nous faire croire qu'on va tous mourir ! Mais en réalité, ça ne sert qu'à faire vendre du papier ! Une pandémie ? Peut-être dans une autre vie…"

 

Même si j'avoue avoir un petit faible pour la dernière réaction, je dois bien dire que cette fois-ci, ça semble vraiment sérieux. Donc je ne pense pas qu'il faille minimiser cette crise. Mais ça n'est pas non plus une raison pour la dramatiser. Car après tout, il ne s'agit de rien d'autre que d'une grippe ! Une forme très virulente de grippe, telle qu'on ne la rencontre qu'une seule fois par siècle, mais une grippe tout de même. Et un siècle, ça semble beaucoup à l'échelle d'une vie humaine. Mais à l'échelle des temps historiques, ce n'est rien. Et si on va jusqu'à l'échelle des temps géologiques, ça n'est plus qu'une fraction de secondes ! Ca aide à relativiser…

Et l'avantage, c'est qu'on possède des médicaments qui réagissent très bien contre cette grippe et en plus, on sait très bien créer des vaccins actifs contre cette forme de virus. Mais malheureusement, dans certains pays, on risque bien d'en mourir dans de grandes proportions, par manque de moyens. Ca ne sera sans doute pas notre cas. Alors ne nous plaignons pas. Nous avons plutôt de la chance. Pas tout le monde pourra en dire autant.

Mais ce que je n'aime vraiment pas dans la plupart des réactions apeurées, c'est cette tendance à vouloir tout ramener à nous. C'est curieux cette propension de l'être humain à toujours vouloir avoir le contrôle de tout. Y compris de sa propre destruction. Il est inenvisageable que la nature soit simplement responsable de ce qui arrive. Il faut absolument que nous soyons en train de payer pour des fautes que nous avons commises. Ca doit venir de notre culture chrétienne. Tout est ramené à la punition divine.

Mais ne pourrait-on pas tout simplement accepter l'idée que ce genre de choses arrive ? Comme elles sont toujours arrivées par le passé ? Il n'y a pas à chercher de raisons à l'apparition d'une nouvelle forme de contagion. La nature les créé simplement, de manière aléatoires. Et parfois, les maladies créées peuvent être mortelles. Et parfois même, elles peuvent causer la destruction de toute une espèce. On ne doit pas idéaliser la nature. Ca n'est pas un endroit idyllique où vivre, tel le paradis terrestre d'Adam. Ca n'est pas non plus un enfer. C'est juste le milieu dans lequel nous devons vivre, quoique nous fassions. Si on ne peut accepter que la nature puisse être dangereuse pour nous, autant se suicider tout de suite.

Non nous ne sommes pas responsables de l'apparition de nouvelles souches virales. Tout au plus on pourrait dire que l'homme a favorisé la transmission de maladies entre espèces lorsque, il y a près de 12000 ans, il a choisi de se sédentariser et de commencer à élever des animaux pour se nourrir. Donc d'accord. On a une petite part de responsabilité. Mais je ne sais pas vous, mais moi je me vois mal revenir au stade du chasseur-cueilleur ! D'autant que si je dois tuer moi-même ma nourriture, je pense que je deviendrai cueilleur tout court. Est-ce qu'on peut vivre de baies sauvages ?

19:14 Publié dans Monde, Santé | Tags : grippe porcine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.